Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

4.d- Digital

  • [#Promiseconsulting#luxurylab] How Luxury Shopping Habits Will Change Forever Because Of #COVID-19

     
    With Neiman Marcus reportedly teetering on bankruptcy, surging unemployment figures and mandated store closures across the country, recent retail headlines have painted a gloomy future for the industry. The indulgent, nonessential nature of luxury retail, at first glance, should place the sector in even hotter water. 

    But from vintage Hermes bags to sweatsuits that cost upwards of $1,250, luxury e-tailer Moda Operandi says its current bestsellers are proof that the luxury shopper is a different animal, even during the COVID-19 crisis. The Moda Operandi report found that amid all the uncertainty, the luxury shopper is still on the hunt, particularly for high-value timeless products.

    Lire la suite

  • #Promiseconsulting #Luxurylab: La crise sanitaire conduit le système de la mode à se réinventer. Premier épisode : ce qu'en pensent les PDG de Chanel, Vuitton, Patou et Saint Laurent.

    Publié le 2 Mai 2020 par Sylvia JORIF du magazine Le point

    C'est peut-être un détail pour vous, mais pour la mode ça veut dire beaucoup : dans cette étrange atmosphère en suspens, la maison Saint Laurent a subitement excité les débats le 27 avril 2020 avec cette annonce : « Conscient de la conjoncture actuelle et des changements radicaux qu'elle induit, Saint Laurent prend la décision de repenser son approche au temps et d'instaurer son propre calendrier. Aujourd'hui plus que jamais, la marque contrôlera sa périodicité et légitimera la valeur du temps, à son rythme, tout en privilégiant le rapport aux personnes et à leur quotidien. De ce fait, Saint Laurent ne présentera pas ses collections dans le cadre des calendriers officiels de l'année 2020. Saint Laurent décidera de son agenda et ses lancements suivront un plan optimisé et guidé par les besoins de la créativité. »

     
  • #Promiseconsulting #Luxurylab:Joaillerie écologique : Courbet lève 8 millions d’euros.

    Publié par Le journal du luxe - Le 27 Mai 2020

     

     
     

    La jeune maison spécialisée dans les créations joaillières à partir d’or recyclé et de diamants de laboratoire vient de réaliser une levée de fonds en vue d’accélérer son développement et de soutenir ses objectifs environnementaux.

    Du Salon du Luxe Paris à business partners.

    Souvenez-vous. En juillet 2019, Manuel Mallen – Président et co-fondateur de Courbet aux côtés de Marie-Ann Wachtmeister – foulait la scène du Salon du Luxe Paris pour présenter les engagements écologiques de sa marque, fraichement implantée sur la place Vendôme. Dans le cadre de cet événement-clé de l’écosystème Luxe – qui se tiendra cette année dans un format 100% online -, ce dernier côtoyait Yuan Zou. À la tête du développement Europe de Hylink, la plus grande agence de communication digitale indépendante de Chine, celle-ci présentait alors les dessous de l’influence chinoise et ses spécificités comme « nouveau terrain de jeu ».

  • #Promiseconsulting #Luxurylab: Le storytelling de luxe en 2020 et au-delà. @stephanegallieni

    Publié par journal du luxe , le 05 Mai 2020

    À la veille de son webinar inédit dédié au sujet, Stéphane Gallieni, Directeur associé de Balistikart et Professeur à la Paris School of Luxury, Expert en stratégie créative pour les marques de luxe, revient sur les grandes tendances de storytelling des marques de luxe.

    La créatrice de mode, Marine Serre, prix LVMH 2017, en avance sur son temps avec un storytelling d’anticipation calqué sur ses convictions en matière d’environnement « l’apocalypse est déjà-là… » déclare-t-elle.

    Les grandes maisons de luxe fascinent par leur longévité, leur intemporalité, voire leur immortalité. Certaines sont nées avec les grands rois de France, par exemple le cognac LOUIS XIII de la Maison Rémy Martin fondée en 1724 ou encore la grande dame de la parfumerie française, Guerlain, qui célébrait ses 190 ans en 2018. Ces marques prestigieuses ont traversé les siècles, survécu aux révolutions industrielles, aux guerres sanguinaires et à la mondialisation. Mais survivront-elles au monde de demain, celui de l’après Covid-19 ?

    Il était une fois, le luxe…

    Si les grandes maisons et les marques prestigieuses ont de l’appétence pour raconter des histoires, c’est parce qu’elle ne vendent pas tant des produits, sinon un rêve, celui du luxe : savoir-faire unique, produits iconiques, égéries sublimes, flaconnage précieux, spectacles démesurés, etc. La liste des stratagèmes de cette industrie pour séduire ses différents publics est longue et correspond à un « cahier des charges » très précis qui permet de distinguer les marques revendiquées du secteur de celles qui ne le sont pas, une frontière symbolique et technique sur laquelle jouent habilement certaines enseignes « premium »

    Lire la suite

  • #Promiseconsulting #Luxurylab: un sondaggio di Bernstein e Promise Consulting

    Fashion magazine it , le 9 Avril 2020

    Attitude shopping de luxe: meilleure que prévu en Chine, problèmes en France

    Afin de mesurer les progrès vers la normalisation après Covid-19, les analystes du luxe de Bernstein, dirigés par Luca Solca (photo), avec le cabinet de conseil et d'études de marché Promise Consulting, ont lancé une série d'enquêtes pour mesurer l'aptitude au shopping de luxe sur certains marchés clés, la Chine en tête. @lucasolca @alliancebernstein @promiseconsulting 

    Lire la suite

     
  • #Promiseconsulting #Luxurylab: Ouverture reportée pour La Samaritaine.

    Publié par Journal du Luxe , le 5 Mai 2020

    Après 15 ans de travaux et un investissement de 750 millions d’euros, le grand magasin La Samaritaine n’a pas pu célébrer sa réouverture au mois d’avril en raison de l’arrêt des chantiers faisant suite à la crise sanitaire actuelle.

    LVMH fait attendre sa Samaritaine 2.0

    Il faudra encore patienter un peu pour découvrir le nouveau visage de l’incontournable grand magasin parisien. « Nous en étions à un mois et demi de la fin du chantier. Nous reprenons depuis quelques jours le travail. Les entreprises doivent se remobiliser. Et nous devons nous adapter désormais à l’exigence des gestes barrières et des nouveaux équipements de sécurité qui s’imposent », a expliqué l’un des responsables de LVMH au quotidien Le Parisien, dont le groupe est également propriétaire. 

    Si les travaux reprennent, LVMH, qui espère désormais une ouverture d’ici l’été, n’avance cependant aucune date d’inauguration. Du reste, la pandémie en cours oblige également le groupe à adapter l’aménagement de l’établissement afin de le mettre en conformité avec les règles de distanciation sociale, notamment en agrandissant ses allées.

    Lire la suite