Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

4.d- Digital - Page 4

  • [#PromiseConsulting] [#luxurylab] Le congrès Digital Luxe Meeting revient à Paris

    Par Marine Schneider, via DigiLuxury le 8 Septembre 2019 

    A l’occasion de la 8e édition du Meeting Luxe Digital à Paris le 8 octobre 2019, nous avons eu la chance d’interviewer Franck Prime, en charge de l’organisation de ce salon. Existant depuis 8 ans maintenant, ce congrès a fait ses lettres de noblesse à Miami, Dubaï, Genève et Paris. 

    Tout d’abord, qu’est-ce que le Meeting Luxe Digital ?

    Ce prestigieux événement l’est avant tout par ses participants ; des VIPs qui sont naturellement invités tels que les dirigeants de Maisons, marchands, journalistes et directeurs digitaux mais aussi 60 intervenants experts mondiaux sur scène. Les prestataires et consultants peuvent participer à événement en achetant leur billet. L’invitation se faisant par invitation ou cooptation, vous êtes sûr(e) d’y trouver le gratin du Luxe et du Digital en somme.

    [Lire plus] 

    #business #luxury #new #meeting #digital #paris #fashionweek #fashion #luxe 

  • [#PromiseConsulting] [#luxurylab] Chine : quand le luxe fait sa "révolution culturelle"

    Via Ludovic Aymen de Lageard, article paru dans l'Usine Nouvelle, 15/09/2019

    Comment concilier luxe – avec tout ce que ce mot revêt en termes d'exclusivité, d'expérience client et d'extrême personnalisation – et révolution digitale ? Sans doute nulle part davantage qu'en Chine les marques du secteur sont-elles confrontées à cet épineux, mais aussi passionnant que stratégique, dilemme.

    Le marché chinois, rappelons-le, est l'avenir du luxe. Il a ainsi, selon une récente étude publiée par le Boston Consulting Group (BCG), dépassé les 110 milliards d'euros en 2018 et devrait progresser de 6% par an d'ici à 2025. Date à laquelle il pèsera quelque 162 milliards d'euros, les consommateurs chinois réalisant alors jusqu’à 41% des ventes totales du secteur et contribuant, à eux seuls, à près des trois quarts (74%) de sa croissance mondiale.

    [Lire plus] 

    #LouisVuitton #chine #LVMH #revolution #luxury #fashion #online #modernité 

  • [#PromiseConsulting][#luxurylab] Le nouvel ennemi des marques en Chine

    Si une entreprise souhaite communiquer en Chine pour promouvoir un produit, elle devra obligatoirement passer par le digital, en effet dans un pays où l'on dénombre pas moins de 750 millions d'internautes, les canaux de communication traditionnels sont largement délaissés. Mais dans cette nouvelle ère du digital s'impose forcément des défis à relever. 

    Ainsi, les influenceurs et Key Opinion Leader (KOL) sont devenus des acteurs indispensables par lesquels les marques doivent passer pour réussir une campagne en Chine. Ce type de marketing, coûteux pour les entreprises, est biaisé du fait de l'apparition de faux comptes. Les influenceurs payent un service pour bénéficier de plus de like sur leur post ou d'un plus grand nombre d'abonnés, dans le but d'augmenter leur cachet. Si ce genre de pratiques parviennent à être à peu près encadrées en Occident, ce n'est absolument pas le cas en Chine. 

    Ainsi les marques nationales et internationales en Chine veillent à collaborer avec des influenceurs ne travaillant pas avec des "fermes à cliques", où des travailleurs sont rémunérés au nombre de clics générés. Pour lutter contre cela les marques choisissent de plus en plus de faire appel à des influenceurs digitaux, nous pouvons notamment citer Shudu Gram qui est le premier mannequin numérique au monde. Ces influenceurs garantissent aux marques une bonne image. 

    EN SAVOIR PLUS

    Article de Adina-Laura Achim

  • [#PromiseConsulting][#luxurylab] Quand la souveraineté nationale dépasse l'intérêt pour le luxe

    Les récentes manifestations ayant lieu à Hong Kong pour son indépendance ont poussé le gouvernement Chinois a rappelé les marques de luxe à l'ordre.

    Les géants du luxe comme Givenchy, Versace et Coach sont accusés de véhiculer des messages à l’encontre de la souveraineté chinoise sur Taïwan et Hong Kong. Les marques proposent des tee-shirts comprenant les inscriptions suivantes : Paris - FRANCE ; Shanghai - CHINA ; Hong Kong - HONG KONG. Certains influenceurs chinois ont donc pris leur distance des marques voire même de leurs sponsors : La mannequin Liu Wen a déclaré que « la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale de la Chine sont en tout temps sacrées et inviolables ! »

    Autre exemple, en 2018, GAP avait fabriqué des tee-shirts représentant la carte de la Chine et sur laquelle Taïwan n'apparaissait pas. Ce genre de communication n'est pas judicieuse dans un contexte où la tension monte régulièrement entre la jeunesse chinoise et le gouvernement. 

    Ainsi si le poids des marques de luxe en Chine est loin d'être négligeable, l'attachement à la souveraineté de sa population est bien plus forte. 

    VOIR PLUS

    Article de Hugo Lehner

     

  • #Promiseconsulting Recherchons pour accompagner notre développement CE Juniors

    POSTE DE CHARGE(E) D’ETUDES DE MARCHE JUNIOR

    TYPES DE CANDIDATURE

    • Stagiaire pour une durée souhaitée de 3 mois minimum (universités ou écoles de commerce)
    • CDD ou CDI envisageables selon profil
    • Alternance ou année de césure également possibles
    • Licence ou Master 1 | Diplômé IUT
    • Localisation de la mission : 76-78 rue Saint Lazare – 75009 PARIS – M° Trinité ou Saint Lazare

    Lire la suite