Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

4.d- Digital - Page 6

  • [#LUXURYLAB] [STORE] | #Chanel ouvre un #concept #store… dans une #salle de #jeu ! | @L'ADN

    DE LAURA DUBE | L'ADN | http://bit.ly/2IAbIMk

    #Chanel ouvre un #concept #store… dans une #salle de #jeu !

    Pour toucher une clientèle plus jeune et sortir de l’image du luxe inaccessible, Chanel surfe sur la vague de la vintage tech et réveille les souvenirs des adultes nostalgiques avec un concept-store qui signe le rapprochement hardi de la beauté et du jeu.

    Le jeu est partout. Même chez Chanel ! Pour élargir sa cible, La célèbre marque française a ouvert un concept-store expérientiel aux allures délicieusement rétro la semaine dernière dans la capitale japonaise. Une salle d’arcade, où les gloss remplacent les joysticks, où les « beauty rides » prennent la place des courses folles en bolides tunnés, et où la pince (qui attrape VRAIMENT les cadeaux), pioche toutes sortes de rouges à lèvres, vernis et fards à paupières.

    2018-04-09_14h56_50.png

    Des cadeaux, qui s’ajoutent aux potentiels achats (et prises de rendez-vous avec des makeup artists) que les visiteuses et visiteurs pouvaient effectuer sur place. Initialement, le Coco Game Center a été pensé pour la promotion du nouveau Rouge Coco Lip Brush. Mais il pourrait s’agir d’un test plus large sur des nouveaux modes de communication avec les jeunes générations.

    Cet événement montre aussi que le luxe cherche à se rapprocher de son époque et d’une clientèle qui rajeunit. Millennials, tech et women empowerment sont trois thèmes essentiels des évolutions sociétales en action. Rien d’étonnant à ce que Chanel fasse donc de la beauté un jeu, et non plus une norme, et invite les (jeunes) femmes à tâter du jeu vidéo, malheureusement encore trop largement réservé aux hommes. C’est Sadie Sink, AKA Mad Max dans Stranger Things, qui devrait être contente.

  • [#LUXURYLAB] [DIGTAL] | #LVMH lance un #dispositif #digital dédié aux #jeunes #talents | @ECOMMERCEMAG

    DE DALIDA BOUAZIZ | ECOMMERCE MAG | http://bit.ly/2sHFGej

    #LVMH lance un #dispositif #digital dédié aux #jeunes #talents

    Capitalisant sur le succès de l'événement Inside LVMH de novembre 2016, le Groupe renforce sa collaboration avec les meilleures écoles et universités d'Europe en lançant un dispositif innovant et de grande ampleur dédié aux jeunes talents.

    "Face à nos objectifs de recrutement ambitieux, nous avons conçu le Inside LVMH Program comme une passerelle entre la sphère académique où évoluent les jeunes talents et le monde professionnel. Chez LVMH, nous sommes convaincus que ce sont les talents qui font la différence, nous sommes donc heureux de pouvoir leur offrir la chance unique de découvrir les différentes facettes des expertises de notre Groupe, et de se projeter afin de rejoindre les équipes de nos Maisons", indique Chantal Gaemperle, Group EVP Human Resources & Synergies, LVMH.

    Avec plus de 4 000 stagiaires et jeunes diplômés niveau Master recrutés en Europe cette année, le Groupe offre à travers ce programme l'opportunité de s'approprier les enjeux et le fonctionnement de l'industrie du luxe. Plus de 3 500 étudiants se sont déjà inscrits à ce programme précurseur, depuis son lancement le 9 janvier. Les meilleurs d'entre eux pourront rejoindre les Maisons du groupe LVMH, ainsi que le programme dédié aux jeunes talents développé par le Groupe.

    Immersion dans les coulisses du Groupe

    Ouvert dans 50 écoles et universités partenaires en France, Italie, Suisse, Espagne, Royaume-Uni et en Allemagne, le "Inside LVMH Program" offre un parcours digital exclusif de 4 mois aux jeunes talents participants. Issus d'écoles de design & création, business, ingénierie et tech, ainsi qu'aux stagiaires et alternants des Maisons du groupe LVMH, les participants approfondiront leur compréhension des métiers et des carrières au sein du leader du Luxe.

    Ce programme propose une immersion innovante à 360° dans les coulisses du groupe LVMH, au fil de la chaîne de valeur de l'industrie du luxe : design & création, brand management, supply chain et manufacturing, transformation digitale & entrepreneuriat et client excellence. Les jeunes talents pourront se projeter et comprendre les enjeux du secteur au moyen de plus de 50 capsules vidéo pédagogiques disruptives. Co-créées avec des professeurs d'universités prestigieuses (Central Saint Martins, Université Bocconi, HEC, ESSEC, CentraleSupélec et l'Institut français de la mode), les capsules pédagogiques sont illustrées par des témoignages exclusifs de Managers de plus de 20 Maisons du groupe LVMH.

    Vision du luxe de demain

    Les jeunes talents sont accompagnés lors d'événements physiques sur les campus et soutenus par des professeurs-ambassadeurs associés dès octobre 2017 à la co-construction du programme.

    Les étudiants sont également invités à imaginer et développer, en équipe, leur vision de l'expérience du luxe de demain. Les équipes ayant proposé les idées les plus innovantes au sein de chaque école seront sélectionnées afin de venir présenter leur concept devant un Grand jury composé de membres du comité exécutif de LVMH le 3 mai prochain.

     

     

     

  • [LUXURYLAB] [E-COMMERCE] | #Cyrillus lance son #site de #seconde main | @FASHION NETWORK

    DE MARION DESLANDES | FASHION NETWORK | http://bit.ly/2zjhnmf

    #Cyrillus lance son #site de #seconde main

    Consciente que le marché de la seconde main a le vent en poupe, tant pour des raisons économiques qu'écologiques, l'enseigne familiale du groupe Cyrillus-Verbaudet lance son site de vente de produits de seconde main. Un plateforme communautaire, baptisée Seconde Histoire, qui vise à mettre en relation les particuliers souhaitant revendre certains articles de la marque Cyrillus avec de potentiels acquéreurs en recherche de bonnes affaires. Dans le secteur de l'habillement, Petit Bateau avait initié un projet similaire au printemps dernier, en lançant sa propre plateforme web d’occasions.

    "L’idée d’une mode pérenne, avec des produits à valeur d’usage importante, reste une valeur importante pour l’entreprise, expose Emmanuel Toulemonde, directeur général. Le site, hébergé chez nous et mis en ligne en cette rentrée 2017, permet à nos clients de revendre leurs articles de la marque. Cyrillus a la réputation que ses vêtements se transmettent parmi les fratries, c’est cette idée de faire circuler les produits, et de les recycler en quelque sorte, qui nous correspond".

    Seconde Histoire offre deux solutions de rémunération aux vendeurs : soit un paiement en cash sur sa cagnotte, selon le prix de vente fixé, soit un bon d’achat cadeau sur la collection actuelle, majoré de 50 % par la marque. De quoi inciter les clients à passer commande en retour sur l’e-shop classique. Seconde Histoire ne prend pas de commission, mais prélève toutefois entre 40 centimes et 3 euros de frais bancaires par transaction.

    cyrillus,site,seconde main

    Toutes les catégories sont concernées, de la mode enfant à l’homme, en passant par la déco. Un secteur sur lequel l’entreprise accélère avec un nouveau format de boutique, liant plus intimement mode et maison.

    D’autre part, Cyrillus, qui fête ses 40 ans cette année, incite les consommateurs à donner leurs anciens vêtements de la marque en venant les déposer en magasin, pour une prise en charge par l’association Le Relais. Un geste qui permet là aussi l’obtention de bons d’achat.

  • [LUXURY LAB] [ONLINE] | #JD.com launches #luxury #e-commerce #platform #Toplife | @STYLE

    DE VIVAN CHEN | STYLE | http://bit.ly/2i4D1GO

    #JD.com launches #luxury #e-commerce #platform #Toplife

    Chinese online retailer flexes its muscles in the luxury sector with the launch of its new site, Toplife, rivalling Alibaba’s Luxury Pavilion.

    Chinese e-commerce sites have been warring over who gets the biggest slice of the luxury sector. Following Alibaba’s launch in August of Luxury Pavilion – an e-commerce platform on its TMall shopping site dedicated to high-end, premier luxury brands the likes of Burberry, Hugo Boss and La Mer – JD.com has unveiled today its first-ever luxury online platform called Toplife. Alibaba Group is the owner of the South China Morning Post.

    The site is said to be “an exclusive full-price online shopping platform” that allows brands to sell directly to consumers through a luxury e-commerce ecosystem that incorporates online stores, premium customer service, delivery and marketing, and warehousing and inventory.

    “Our deep understanding of high-end consumers has enabled us to launch a luxury e-commerce ecosystem that provides a truly premium shopping experience, and helps partners tell their brand story to local consumers,” says Richard Liu, chairman and CEO of JD.com, in a statement. “Toplife aims to mirror the offline luxury shopping experience in a premium e-commerce experience.”

    JD.com, luxury, e-commerce, plateform, Toplife

    Toplife, a smart device application, is now available for downloading.

    So far, six luxury brands including La Perla, Rimowa, B&O Play, Trussardi and Emporio Armani have joined the Toplife platform. JD.com suggested in the statement that more brands will be joining the platform, including ones that will be launching their first ever online stores in China.

     

  • [EVENT] | CEW CONFERENCE | COSMETIC AND DIGITALIZATION: WHY DOES THE BEAUTY WELL GET OUT ITS PIN OF THE GAME?

    CEW CONFERENCE | OCTOBER 10th | COSMETIC AND DIGITALIZATION

    I invite you to participate at the conference organized by the CEW under the theme: "Digitalization: why does the cosmetic distribution well get out its pin of the game?" With in presentation the results of the barometer cross channel of Promise Consulting / Panel on the web.

    I will have the pleasure to speak before the members and members invited of the CEW. The conference will be followed by a debate in the form of questions and answers.

    All welcome!

    When? October 10th, 2017 from 6PM until 8:30 PM

    Where? At the Oddo bank at Madeleine (Paris 9th)

    Register here

    The CEW is the 1st international network of the professionals of the beauty. Today, it gathers 8000 members grouped in three associations: CEW US, CEW UK and CEW France. Created in the United States in 1954, the Cosmetic Executive Women became the CEW and it welcomes from now on all the professionals of the sector.

  • [EVENEMENT] | CEW CONFÉRENCE | COSMÉTIQUE ET DIGITALISATION : POURQUOI LA BEAUTÉ TIRE-T-ELLE BIEN SON ÉPINGLE DU JEU ?

    CEW CONFÉRENCE | 10 OCTOBRE | COSMÉTIQUE ET DIGITALISATION

    Je vous invite à participer à la soirée Conférence organisée par le CEW avec pour thème : "Digitalisation : pourquoi la distribution cosmétique tire-t-elle bien son épingle du jeu ?" avec en présentation les résultats du Baromètre Cross Canal de Promise Consulting / Panel On The Web.

    J'aurai le plaisir de prendre la parole devant les membres et membres invités du CEW. La conférence sera suivie d'un débat sous la forme de questions-réponses.

    Venez nombreux.

    Quand ? Le 10 octobre 2017 à partir de 18h30 jusqu'à 20h30

    Où ? A la banque Oddo à Madeleine (Paris 9ème)

    Inscrivez-vous ici

    Le CEW est le 1er réseau international des professionnels de la beauté. Il rassemble aujourd’hui 8000 membres regroupés dans 3 associations : CEW US, CEW UK et CEW France. Créé aux Etats Unis en 1954, avec pour mission d'accompagner les carrières des femmes dans l'industrie de la beauté, le Cosmetic Executive Women est devenu le CEW et accueille désormais l'ensemble des professionnels du secteur.