Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

4.g- Joaillerie / Horlogerie

  • Exposition Chaumet : les bijoux de Joséphine de Beauharnais, impératrice de France

    Une superbe exposition que je recommande chaudement. Un moment hors du temps avec plusieurs points forts : une ode à l'amour de Joséphine et de #Napoléon ; un pan d'histoire de France, de la grande histoire, pas de celle médiatisée au quotidien et qui nous éloigne trop souvent de ce qui fît (fait ?) de nous un grand peuple pour la France, l'Europe et le Monde. Et enfin, pour ne pas dire surtout, de magnifiques pièces de joaillerie, qui nous rappelle que le diamant est la pierre de l'Amour et du Pouvoir, sinon du Pouvoir de l'Amour. CHAUMET #france #europe #Napoleon #JosephinedeBeauharnais #bijoux #joaillerie #luxe #placeVendôme 

  • #Promiseconsulting #Luxurylab : Chanel N°5 se décline en Haute Joaillerie

    Publié par Le Journal du Luxe, le 13 Mai 2021

    À l’occasion du centenaire du célèbre parfum, la maison de luxe dévoile un set de Haute Joaillerie inspiré par le flacon et l’histoire de la fragrance. Pour concevoir cette Collection N°5, Patrice Leguéreau, Directeur du Studio de Création Joaillerie de Chanel, a exploré toutes les facettes de la senteur imaginée par Gabrielle Chanel et Ernest Beaux en 1921. Au total, 123 pièces ont été imaginées autour de cinq éléments d’inspiration : « le bouchon », « le flacon », « le numéro », « les fleurs » ou encore « le sillage ».

    « Gabrielle Chanel a abordé ces deux univers avec les mêmes valeurs visionnaires, privilégiant l’audace et la quête de l’excellence » explique Patrice Leguéreau en évoquant le rapport de la créatrice à la parfumerie et à la joaillerie. J’ai voulu retrouver ce geste créatif dans cette collection, conçue comme un cheminement dans les méandres de l’âme du parfum N°5, de l’architecture du flacon à l’explosion olfactive de la fragrance ».

    [LIRE LA SUITE]

    #data #consumer #marketresearch #luxury #chanel #jewelry

  • #Promiseconsulting #Luxurylab : Une œuvre d’art du Louvre dans une montre Vacheron Constantin

    Publié par Journal du Luxe, le 7 Décembre 2020

    À l’occasion de la vente « Bid for the Louvre » au profit du musée parisien, Vacheron Constantin offre une montre sur-mesure absolument inédite. Une œuvre d’art à porter au poignet. Du 1er au 15 décembre, le célèbre musée organise – en collaboration avec Christie’s et soutenue par Drouot – une vente aux enchères baptisée «Bid for the Louvre». À cette occasion, Vacheron Constantin propose une montre issue de la collection Les Cabinotiers, personnalisable via une expérience unique en son genre.

    L’acquéreur de l’objet se verra en effet accueilli au Louvre le temps d’une visite privée avec le conservateur du prestigieux musée. Il ou elle choisira ensuite son œuvre favorite, qui sera reproduite par Vacheron Constantin en émail miniature ou en émail grisaille, des savoir-faire datant respectivement du 18ème et du 19ème siècle. 

    [LIRE LA SUITE]

    #Promiseconsulting #Luxurylab #Journalduluxe #Louvre

  • #Promiseconsulting #Luxurylab : Dior Talks aborde la joaillerie en podcast

    Publié par Le Journal du Luxe, le 27 Novembre 2020

    Après l’art féministe, l’héritage de Christian Dior ou encore le regard féminin, la maison de luxe française lance la 4ème saison de ses Dior Talks, soit cinq podcasts inédits portés par Victoire de Castellane, Directrice Artistique de la joaillerie et de la haute joaillerie de Dior.

    Dior Joaillerie a 20 ans ! Un anniversaire qui a de quoi inspirer la marque parisienne qui fait de ce segment le nouveau sujet de sa série de podcasts Dior Talks. Il faut dire que Victoire de Castellane, arrivée à la tête de la joaillerie Dior en 1999, a su instaurer un storytelling puissant à chacune de ses collections, devenant au fil des saisons l’une des figures incontournables de la griffe.

    [LIRE LA SUITE]

    #Promiseconsulting #Luxurylab #Dior #Talks 

  • #Promiseconsulting #Luxurylab:Joaillerie écologique : Courbet lève 8 millions d’euros.

    Publié par Le journal du luxe - Le 27 Mai 2020

     

     
     

    La jeune maison spécialisée dans les créations joaillières à partir d’or recyclé et de diamants de laboratoire vient de réaliser une levée de fonds en vue d’accélérer son développement et de soutenir ses objectifs environnementaux.

    Du Salon du Luxe Paris à business partners.

    Souvenez-vous. En juillet 2019, Manuel Mallen – Président et co-fondateur de Courbet aux côtés de Marie-Ann Wachtmeister – foulait la scène du Salon du Luxe Paris pour présenter les engagements écologiques de sa marque, fraichement implantée sur la place Vendôme. Dans le cadre de cet événement-clé de l’écosystème Luxe – qui se tiendra cette année dans un format 100% online -, ce dernier côtoyait Yuan Zou. À la tête du développement Europe de Hylink, la plus grande agence de communication digitale indépendante de Chine, celle-ci présentait alors les dessous de l’influence chinoise et ses spécificités comme « nouveau terrain de jeu ».

  • #Promiseconsulting #Luxurylab: Le storytelling de luxe en 2020 et au-delà. @stephanegallieni

    Publié par journal du luxe , le 05 Mai 2020

    À la veille de son webinar inédit dédié au sujet, Stéphane Gallieni, Directeur associé de Balistikart et Professeur à la Paris School of Luxury, Expert en stratégie créative pour les marques de luxe, revient sur les grandes tendances de storytelling des marques de luxe.

    La créatrice de mode, Marine Serre, prix LVMH 2017, en avance sur son temps avec un storytelling d’anticipation calqué sur ses convictions en matière d’environnement « l’apocalypse est déjà-là… » déclare-t-elle.

    Les grandes maisons de luxe fascinent par leur longévité, leur intemporalité, voire leur immortalité. Certaines sont nées avec les grands rois de France, par exemple le cognac LOUIS XIII de la Maison Rémy Martin fondée en 1724 ou encore la grande dame de la parfumerie française, Guerlain, qui célébrait ses 190 ans en 2018. Ces marques prestigieuses ont traversé les siècles, survécu aux révolutions industrielles, aux guerres sanguinaires et à la mondialisation. Mais survivront-elles au monde de demain, celui de l’après Covid-19 ?

    Il était une fois, le luxe…

    Si les grandes maisons et les marques prestigieuses ont de l’appétence pour raconter des histoires, c’est parce qu’elle ne vendent pas tant des produits, sinon un rêve, celui du luxe : savoir-faire unique, produits iconiques, égéries sublimes, flaconnage précieux, spectacles démesurés, etc. La liste des stratagèmes de cette industrie pour séduire ses différents publics est longue et correspond à un « cahier des charges » très précis qui permet de distinguer les marques revendiquées du secteur de celles qui ne le sont pas, une frontière symbolique et technique sur laquelle jouent habilement certaines enseignes « premium »

    Lire la suite