Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

luxe - Page 5

  • Imprimer

    "L'affaire #Kardashian, un nouveau coup dur pour l'image de #Paris" [#FashionWeek #luxe #France #Amérique #bijoux #tourisme #sécurité]

    L'affaire Kardashian, un nouveau coup dur pour l'image de Paris

    By Jean-François Arnaud, 06-10-2016+, Challenges, Challengesoir

    Selon Philippe Jourdan, professeur agrégé des universités et PDG de l'agence de marketing Promise Consulting, les pouvoirs publics commettent une lourde erreur en négligeant l'affaire Kardashian.

    Ce n’est pas un fait divers de plus. C’est une affaire douloureuse dont la victime se trouve être l’une des deux ou trois personnalités les plus populaires de la planète. Cela reflète un certain climat détestable en France qui au final, va nuire fortement à l’image de Paris alors que la capitale a cruellement besoin de la visite de riches touristes d’Amérique et d’Asie.

    On se demande comment il est possible qu’un établissement hôtelier de luxe, situé en plein Paris, disposant de 11 suites de grand standing, n’ait qu’un seul employé présent sur place la nuit. Les visiteurs étrangers ont besoin d’être rassurés.

    > Quelles leçons doit-on tirer de l’affaire Kardashian ?
    > Est-ce si grave alors que les riches Américains sont peu nombreux à venir en France ?
    > Comment jugent-ils la France ? Les événements négatifs finissent-ils par imprimer durablement les esprits?
    > Que peut-on faire ?
    > Peut-on inverser la tendance ?

    [LIRE L’ARTICLE ENTIER]

  • Imprimer

    Le #succès du #sac Lady #Dior sur #WeChat [#Chine #Commercialisation #LadyDior #ventes #luxe]

    Le succès du sac Lady Dior sur WeChat

    By Romain, 2016-10-10, Le Journal du Luxe, Business

    Dior a testé les ventes du sac Lady Dior sur le service de messagerie chinois WeChat. La Maison de luxe a été agréablement surprise par le succès de cette opération.

    Dior a pris une bonne décision : Investir WeChat en août 2016 et lancer une campagne inédite sur l’application chinoise pour faire face au ralentissement des achats de luxe effectués par les Chinois en Europe en 2015. Grâce à l’ouverture d’une boutique officielle sur WeChat, Dior a commercialisé avec succès son sac « Lady Dior Small China Valentine ».

    La question qui se pose : WeChat – la clé de vente pour les marques de luxe en Chine ?

    [LIRE L’ARTICLE ENTIER]

  • Imprimer

    #Mode de #luxe : le match entre les #marques françaises et italiennes aux #USA

    CB EXPERT - PAR EMMANUEL CHARONNAT - 09 OCTOBRE 2016

    Après la France et la Chine, la baromètre luxe d’Exane BNP Paribas, réalisé par Promise Consulting étudie la perception des marques de luxe auprès des Américaines les plus riches

    Contenu accessible aux abonnés CB Expert uniquement : [Cliquer ici]

    En savoir plus sur le baromètre Luxe #Exclusivité & #Désirabilité : mailto: valerie.jourdan@promiseconsultinginc.com

  • Imprimer

    Affaire #KimKardashian: les Français redoutent une nouvelle chute de l'activité #touristique à #Paris [#bijoux #France]

    «SELON VOUS, L'AFFAIRE DES BIJOUX DE KIM KARDASHIAN VA-T-ELLE FAIRE CHUTER L'ACTIVITÉ TOURISTIQUE A PARIS ?»

    Le dimanche 2 octobre au soir, Kim Kardashian a été victime, dans son hôtel à Paris, d'un vol à main armée. Plus de 10 millions d'euros de bijoux auraient été dérobés.

    Suite à ce fait divers retentissant, Promise Consulting Inc. (groupe de conseil et d’études marketing réunissant les sociétés Promise Consulting Inc., JPL Consulting et Panel On The Web) qui accompagne les plus grandes marques de luxe, de cosmétiques et de distribution dans leur développement sur le marché national et international, a réalisé une étude sur la base de cette question : « Selon vous, l’affaire des bijoux de Kim Kardashian va-t-elle faire chuter l’activité touristique à Paris ? ».

    Lire la suite

  • Imprimer

    @Hermès offre une seconde vie à ses carrés de soie [#Hermès #Luxe #carrésdesoie #HermesMatic]

    Hermès offre une seconde vie à ses carrés de soie

    By Romain, 2016-09-20, Journal du Luxe, Fashion & Accessoires

    Hermès lance l’opération « bain de jouvence » pour ses carrés de soie. Des mini-laveries gratuites seront mises à disposition dans différentes villes. Elles permettront de redonner tout leur éclat aux carrés de soie vieillis.

    Un bain de jouvence pour les carrés de soie

    Au fil des années, Hermès a su inscrire les carrés de soie au sein même se son identité. La marque intensifie ce processus en lançant l’opération « bain de jouvence ».

    Objectif, offrir une seconde vie aux carrés de soie vieillis par le temps. Des mini-laveries gratuites seront disposées afin de permettre aux propriétaires des carrés de soie de les surteindre en bleu jeans ou rose fuschia.

    Un moyen de donner davantage de visibilité à Hermès et de diffuser son symbole du carré de soie à destination des plus jeunes.
    Une opération qui favorisera la durabilité du produit destiné « à se transmettre, à se passer de main en main, de mère en fille » indique Hermès dans un communiqué.

    Hermès se lance dans un tour d’Europe

    La Maison entame ainsi un petit tour d’Europe. Voyageant de ville en ville, Hermès mettra à disposition une mini-laverie entièrement gratuite.

    Baptisée HemèsMatic, elle permettra de transformer chaque carré de soie. L’opération consistera à choisir sa machine en fonction de la couleur sélectionnée, puis de passer le foulard rincé au sèche-linge. 48 heures sont nécessaires pour redonner un aspect vivifiant au carré de soie.

    Le premier « bain de jouvence » de Hermès prendra place dans un premier temps à Strasbourg du 7 au 15 octobre 2016. Un espace de 70m² sera mis à disposition au cœur de la ville pour accueillir HermèsMatic.

    La Maison de luxe fera également escale à Paris durant le premier semestre 2017 et à Bordeaux en novembre 2016. L’évènement gratuit se déroulera aussi au-delà des frontières françaises à Munich et à Amsterdam.

    [LIRE L’ARTICLE EN ENTIER]

  • Imprimer

    #L’eau minérale : produit de #luxe en plein essor [#luxe #premium #niche #commercialisation #design #Voss #Ogo #BlingH2O]

    L’eau minérale : produit de luxe en plein essor

    By Romain, 2016-09-20, Journal du Luxe, Business

    Depuis plusieurs années, de nouvelles marques se lancent dans la commercialisation d’eau minérale premium. Bling H2O, Voss, Ogo et bien d’autres, ces bouteilles envahissent de plus en plus les épiceries fines parisiennes de luxe à l’instar de la Grande épicerie ou du magasin Colette.

    Des eaux minérales de plus en plus chères

    Le marché des eaux premium est un marché de niche qui rencontre de plus en plus d’adeptes. Les marques se multiplient et rencontrent un franc succès notamment dans les épiceries fines.

    L’eau minérale est aujourd’hui déclinée en grands crus ou en édition limitée. Les entreprises, de plus en plus nombreuses à faire leur entrée sur le marché, commercialisent leur « denrée rare » à des prix bien plus importants que ceux affichés dans les supermarchés.

    Si certaines bouteilles d’eau minérale sont vendues à 10 euros le litre, d’autres sociétés à l’instar de Bling H2O commercialisent leur bouteille d’eau en verre givrée à plus de 100 euros ! Une bouteille sertie de cristaux Swarovski incrustés à la main.

    Des eaux de luxe portées par une stratégie marketing

    « Provenance exotique », « Saveur d’exception », « Zéro nitrate », « Naturellement gazeux », tels sont les slogans utilisés par les marques d’eau minérale de luxe. Certaines mettront l’accent sur la provenance du produit à l’instar de Voss, d’autres sur la consistance en oxygène comme Ogo.

    En revanche il existe un point sur lequel les marques d’eau minérale premium s’appuient pour promouvoir leurs produits. Un critère qui les différencie des distributeurs d’eau minérale plus « classique ». Ce critère concerne le design de la bouteille.

    Pour promouvoir leur image, certaines marques n’hésitent pas à faire appel à de grandes maisons de luxe à l’instar de Ralph Lauren ou Calvin Klein. Des créateurs de mode haut de gamme qui connaissent bien les codes du luxe et les retranscrivent sur les bouteilles d’eau minérale premium.

    Pour exemple, la bouteille d’eau minérale corse Saint-Georges a été imaginée par Philippe Stark. Depuis, le produit connaît un franc succès dans le monde entier.

    La rareté, une valeur clé pour les eaux minérales premium

    Le design d’une bouteille peut-elle justifier de l’appartenance d’une eau minérale à l’univers du luxe ? Qu’en est-il réellement de la qualité du produit ? Ces eaux minérales sont-elles meilleures pour la santé ?

    [LIRE L’ARTICLE EN ENTIER]

  • Imprimer

    «Le #luxe subit un profond changement de modèle» via @Lopinion

    Associé fondateur du groupe de conseil et d’études Promise Consulting, Philippe Jourdan décrypte la crise que traverse le secteur
    «Le #luxe subit un profond changement de modèle»

    By Muriel Motte, 19-09-2016+, L’Opinion

    [LIRE L’ARTICLE EN ENTIER DANS L'OPINION.FR]

    La baisse de la livre a fait flamber de 36 % les ventes de produits de luxe au Royaume-Uni le mois dernier. Les variations des taux de change ne sont pas le seul élément perturbateur pour les groupes du secteur : digitalisation, ralentissement de la demande chinoise, attentats, les défis s’enchaînent et provoquent parfois des accidents industriels. Spécialiste des marques, Philippe Jourdan anticipe une croissance annuelle de 2 % du marché des produits de luxe dans les prochaines années.

    Quelle est la nature de la crise que traverse le secteur du luxe ?

    Il s’agit d’un profond changement de modèle dont l’effet est amplifié par une conjoncture économique difficile. Jusqu’à la crise financière, le marché des biens de luxe était tiré par une forte demande à laquelle répondait l’offre des grandes maisons qui se voulaient exclusives, et qui contrôlaient les prix et la distribution via le rachat des licences et la création de boutiques en nom propre. Tout cela évolue très rapidement.

    Les groupes de luxe fonctionnaient principalement sur une logique monocanale : la boutique. Ils ont aujourd’hui encore du mal à se positionner sur le schéma de l’omnicanal qui se développe avec Internet. Le ralentissement de la croissance mondiale, puis les attentats, ajoutent à ces perturbations car le marché du luxe est très fortement « drivé » par l’activité touristique (...)

    Cette crise est donc aussi imputable à la forte dépendance du luxe à la Chine ?

    Les Etats-Unis restent dominants et représentent un tiers du marché mondial du luxe. Mais 70 % de la croissance de ce marché au cours des dix dernières années a été le fait de la Chine. Et ce sont les Chinois qui réalisent hors de chez eux l’essentiel (70 %) des achats de produits de luxe.

    Dès que la demande chinoise ralentit - c’est l’une des conséquences de la politique anticorruption et du ralentissement économique du pays entre autres - ou qu’une menace pèse sur le tourisme mondial, le luxe en ressent les effets. C’est le cas aujourd’hui. Les géants du secteur doivent être vigilants sur un autre point : Pékin aura tôt ou tard le souci de rapatrier en Chine continentale un marché qui lui échappe largement, car les taxes imposées sur les biens de luxe rapportent aux caisses de l’Etat. (...)

    promise consulting, luxe, changement, mutation, digitalisation, chine, USA, croissance, conjoncture, tourism, omnicanal, France, transformation profil, relation-client, différenciation

    La croissance du marché ne dépend plus de ceux qui ont énormément d’argent, mais de ceux qui en gagnent de plus en plus. Ce n’est pas du tout la même clientèle.

    Les marques doivent s’adresser à de nouveaux profils, des consommateurs plus jeunes, plus cosmopolites, mieux éduqués en matière de luxe mais plus critiques. Et habitués à comparer les prix et les produits puisqu’ils sont évidemment de plus en plus « digital natives ». Il s’agit d’une mutation très profonde, qui génère beaucoup d’interrogations sur la stratégie à mener.

     

    La stratégie digitale est-elle une source de différenciation entre les grands groupes mondiaux ?

    promise consulting, luxe, changement, mutation, digitalisation, chine, USA, croissance, conjoncture, tourism, omnicanal, France, transformation profil, relation-client, différenciation C’est un secteur parfois conservateur qui a du mal à accepter de perdre le contrôle de la distribution, mais tous sont aujourd’hui très actifs. Un des premiers bouleversements est venu de la comparaison mondiale des prix par des clients connectés et globe-trotteurs.
    Face à cela, Chanel a annoncé l’an dernier sa volonté d’établir progressivement un meilleur équilibre des prix de ses produits dans les grandes zones géographiques, Chine, Europe, Etats-Unis. Tous y viendront sans doute mais c’est très complexe en raison des coûts d’approche et des taxes différents, sans oublier les variations de taux de change ! (...)

    [SE RENSEIGNER SUR LE DEUXIÈME BOULEVERSEMENT]

    Google ou Apple débauchent des talents dans les groupes de luxe et veulent investir ce secteur. Menacent-ils les acteurs traditionnels ?

    La dernière génération des acheteurs de luxe, notamment Chinois, est particulièrement adeptes d’objets high tech au détriment des produits plus classiques. Dans ce sens, ces géants peuvent être une menace. (…)

    Le marché mondial du luxe croissait à deux chiffres au début du siècle, un taux tombé autour de 2 % aujourd’hui. Quelle est la « nouvelle normalité » pour les années à venir ?

    La projection moyenne pour les prochaines années est de l’ordre de 2 % à taux de change constants, ce n’est pas si mal pour un marché qui pèse déjà 240 milliards d’euros.

    Nous sommes face à des consommateurs plus exigeants, des marchés plus mûrs, peut-être allons-nous commencer à faire du marketing et à revenir à des fondamentaux de la relation-client, de la qualité de l’offre et du service. (…)

     

     

  • Imprimer

    @Hublot et @Ferrari présentent une nouvelle #montre en #saphir [#Hublot #Ferrari #luxe #Horlogerie #nouvelleedition #LaFerrariSapphire]

    Hublot et Ferrari présentent une nouvelle montre en saphir

    By Romain, 2016-09-20, Journal du Luxe, Joaillerie & Horlogerie


    Hublot vient tout juste de présenter la nouvelle édition de la montre MP-05 LaFerrari Sapphire.
    Conçue à l’image de la célèbre marque automobile italienne, cette montre de luxe est le fruit de prouesses techniques d’exception.  Découvrons ensemble ses caractéristiques.

    Le mouvement le plus complexe conçu par Hublot

    Hublot et Ferrari entretiennent leur partenariat depuis 2012. En 2016, les eux entités présentent la montre MP-05 La Ferrari Sapphire.

    Une montre de luxe qui se démarque par la complexité de son mécanisme. Son « moteur » est composé de 637 éléments. Il alimente une réserve de marche de 50 jours !
    Le fruit d’un travail fastidieux qui aura nécessité 600 heures de travail aux fabricants de Hublot et un usinage 3D. La montre MP-05 La Ferrari Sapphire est produite en édition limitée à hauteur de 20 exemplaires.

    Un design tout en transparence pour la MP-05 La Ferrari Sapphire

    Ferrari, Hublot, SapphireLe design de la montre MP-05 La Ferrari Sapphire est axé sur la transparence. Hublot laisse entrevoir toute la complexité du mouvement de son petit bijou mécanique semblant flotter dans les airs. Il est ainsi possible de l’observer à 360°.

    Un mouvement complexe mais aussi très solide. Il est en effet conçu en saphir, deuxième matériau le plus résistant du monde.

    La montre de Hublot en elle-même a été construite à partir de 7 blocs de saphir. Son bracelet en silicone comporte lui aussi un fermoir en saphir.

    On notera également un boîtier transparent d’environ 53,5 grammes ainsi que le lettrage apparent de la marque Hublot. Contrairement à l’édition précédente, la petite seconde est cette fois visible. Elle paraît sur un cylindre lui aussi transparent, fixé à la cage du tourbillon suspendu.

    À droite des barillets sont disposées les aiguilles des heures et des minutes. Le prix de la montre Hublot MP-05 LaFerrari Sapphire n’a pas ouvertement été dévoilé. Cependant, certaines rumeurs laissent penser que cette montre de luxe pourrait être commercialisée aux alentours de 500 000 dollars.

    [LIRE L’ARTICLE EN ENTIER]

  • Imprimer

    Merci aux nombreux participants Conférence #Luxe #US: Exclusivité & Désirabilité #ExaneBNP #PromiseConsulting

    Paris, le 15/09/2016, Bord de Seine, 22h00

    Merci aux très nombreux participants à la Conférence "Luxe aux USA: les marques de mode du Vieux Continent séduisent-elles toujours autant le Nouveau Monde ?" animée par Luca Solca, Exane BNP, et Philippe Jourdan, Promise Consulting, à l'occasion de la sortie de l'étude  "Baromètre Exclusivité & Désirabilité US".

    Cette conférence organisée dans les locaux de l'EIML - Ecole Internationale du Management du Luxe -a rencontré un franc succès avec plus de 90 participants issus des milieux de la mode, du luxe, du conseil, de la communication, du journalisme. La présence de professeurs et d'étudiants de l'EIML a donné lieu à des échanges entre professionnels, futurs professionnels et enseignants d'une grande densité.

    Le cocktail qui nous a réuni à l'issue de cette soirée a été l'occasion de poursuivre nos échanges et nos discussions autour d'un verre. L'ambiance chaleureuse et détendue a présidé à la clôture de cette soirée qui s'est poursuivie jusqu'à 22h00.

    Soyez tous remerciés de votre présence et de votre implication. 

    Vous souhaitez prendre connaissance du communiqué de presse relatif aux résultats de cette étude ?

    [CLIQUER ICI]

    Vous souhaitez avoir connaissance de la réédition de cette événement ou en savoir plus sur la façon d'acquérir les résultats de cette étude ? 

    [CLIQUER ICI]

     

  • Imprimer

    @L’Oréal #growth remains strong in #China despite #economic #slowdown [#innovation #strengths #Asia #UltraDoux #Garnier #luxe #Yves Saint Laurent #Giorgio Armani #currency translation #brand portfolio #balance #cosmetics]

    L’Oréal growth remains strong in China despite economic slowdown

    By Simon Pitman+, 02-Aug-2016, cosmeticsdesign-asia

     Despite the economic slowdown in China, L’Oréal’s performance in the country continues to go from strength to strength as the product innovation pipeline is maintained.

    The article shares the information that for the first six months of the year the like-for-like growth was 4.6 to €2.8bn, while on a reported basis it rose 0.6%.

    L’Oréal Luxe maintains momentum in China

    Especially the performance of the luxury brands Yves Saint Laurent and Giorgio Armani contributed to the strong sales of the company’s luxe division. In the Asia Pacific region it has been driven by the launch of Ultra Doux in China and India, while in Southern Asia the reason lies behind the roll-out of the Garnier brand.

    On an international basis, the company stressed that the currency negatively impacted the results by 3.9% for the first six month of the year. According to the group, the like-for-like revenues for the first half of the year accounted for 4.2% to €12.89bn, which represented a reported growth of 0.6%, taking into consideration the negative impact of currency exchange.

    Interestingly, all divisions and geographies reported growth despite the impact from currency translation, while the Luxe and Active Cosmetics divisions were the most outstanding ones despite the challenging situation.

    “L’Oréal Luxe, in a market that remains solid, is continuing to deliver sustained growth by capitalizing on its unique brand portfolio and by maintaining its innovation drive”, explains L’Oréal CEO Jean-Paul Agon, who points equally out that the strength of the group lies definitely within its balanced business model.

    [READ THE ENTIRE ARTICLE]