Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

4.h- Mode - Page 2

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting] [#luxurylab] Sillages Paris : « Le parfum est un exhausteur de vous »

    Témoignage de Maxime Garcia-Janin, fondateur de Sillage Paris, Journal du Luxe

    « Depuis des années, il est possible de se se faire livrer un vêtement, de l’essayer et de le renvoyer s’il ne vous convient pas. Pourquoi est-ce que ce principe, ce droit à l’erreur, ne s’appliquerait pas à la parfumerie ? ». C’est avec cette vision assumée que Maxime Garcia-Janin, Fondateur de Sillages Paris, nous accueille dans son nouvel atelier de la rue de Charonne.

    Niché au fond d’une cour classée, l’espace est lumineux, coloré et dévoile une installation inédite faite de fioles en suspension. Positionnées sur différents niveaux – en haut pour les notes de tête, au milieu pour celles de cœur, en bas pour celles de fond – ces dernières composent un orgue olfactif d’un nouveau genre. Ici, on sent, on teste, on déambule seul ou à plusieurs. Le tout accompagné d’un expert de la marque et d’une application dédiée, celle là même qui fait le succès de Sillages Paris depuis le lancement de son site internet en novembre 2017.

    « J’avais envie de proposer une expérience de Haute Parfumerie 3.0 qui soit à la fois inclusive, accessible, bâtie autour de produits de grande qualité et sans engagement ».

    [Lire plus] 

    #luxury #new #parfum #innovation #perfume #fragrance #paris #business #tech #marketing #creative #design 

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting] [#luxurylab] Chine : quand le luxe fait sa "révolution culturelle"

    Via Ludovic Aymen de Lageard, article paru dans l'Usine Nouvelle, 15/09/2019

    Comment concilier luxe – avec tout ce que ce mot revêt en termes d'exclusivité, d'expérience client et d'extrême personnalisation – et révolution digitale ? Sans doute nulle part davantage qu'en Chine les marques du secteur sont-elles confrontées à cet épineux, mais aussi passionnant que stratégique, dilemme.

    Le marché chinois, rappelons-le, est l'avenir du luxe. Il a ainsi, selon une récente étude publiée par le Boston Consulting Group (BCG), dépassé les 110 milliards d'euros en 2018 et devrait progresser de 6% par an d'ici à 2025. Date à laquelle il pèsera quelque 162 milliards d'euros, les consommateurs chinois réalisant alors jusqu’à 41% des ventes totales du secteur et contribuant, à eux seuls, à près des trois quarts (74%) de sa croissance mondiale.

    [Lire plus] 

    #LouisVuitton #chine #LVMH #revolution #luxury #fashion #online #modernité 

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting] [#luxurylab] Yes, People Are Buying Couture for Babies. Here’s Why.

    China’s childrenswear market is outperforming both womenswear and menswear, and Dior, Gucci, Burberry and Fendi all want a slice of the $29 billion pie.

    SHANGHAI, China — At an appointment-only event for haute couture clients of Christian Dior in an elegant colonial-era Shanghai villa, the well-heeled ladies, celebrities and socialites in attendance come as no surprise.

    What is a little more surprising are the Mary Jane-clad showgoers at the collection just next door to Maria Grazia Chiuri’s latest offering — the diminutive customers of Baby Dior’s couture collection.

    [Read more]

    #luxury #baby #Dior #Gucci #china #HauteCouture #fashion #designer #dress

     

     

  • Imprimer

    [#Promiseconsulting][#luxurylab] Record de fréquentation pour l’exposition Dior, à Londres

    Après des débuts plus que prometteurs, « Christian Dior: Designer of Dreams » vient officiellement de battre le record de fréquentation du Victoria & Albert Museum.

    En mars dernier, le Victoria & Albert Museum annonçait prolonger de sept semaines l’exposition « Christian Dior: Designer of Dreams ». Une décision qui a visiblement trouvé écho auprès des habitants et visiteurs de la ville de Londres, l’événement ayant attiré près de 595.000 curieux durant ses sept mois de présentation, établis entre le 2 février et le 1er septembre 2019.

    La rétrospective – qui a par ailleurs inspiré un tea-time siglé Dior à un hôtel de la capitale – a rassemblé pour la première fois plus de 500 créations et objets personnels du créateur depuis les débuts de la Maison, en 1946. Il s’agit là de la plus grande exposition consacrée à Christian Dior au Royaume Uni, cette dernière s’étant également enrichie pour l’occasion d’un volet exclusif « Dior in Britain » consacré aux liens entre le couturier et la Grande Bretagne. « Christian Dior: Designer of Dreams » a du reste permis d’inaugurer la galerie Sainsbury du musée, fraîchement rénovée.

    [Lire Plus]

    #luxury#Londres #dior #paris #chanel #france #luxury

  • Imprimer

    [#promiseConsulting] [#luxurylab] Vuitton inaugure un atelier nouvelle génération près d'Angers

    Le maroquinier a ouvert son 16 e atelier en France. Un bâtiment modulable d'un nouveau type, construit pour répondre plus rapidement à une demande mondiale en évolution constante. Quelque 135 salariés ont déjà été recrutés. Un effectif qui doit doubler dans les deux ans. Au total, Vuitton prévoit 1.500 recrutements dans ses ateliers français d'ici à 2022.

    L'industrie française de la maroquinerie se porte bien. Elle embauche à tours de bras. Depuis 2013, plus de 6.000 emplois ont été créés dans le secteur grâce aux géants du luxe LVMH, Hermès ou Chanel, pour lesquels le made in France reste un sésame incontournable.

    [Lire plus] 

    #luxury #Vuitton #new #lvmh #paris #luxury #louisvuitton #france #art #design #business #frenchtouch, j'utilise @tagsfinder_com (www.tagsfinder.com)

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting] [#luxurylab] LVMH Prize : Qui est Thebe Magugu le grand gagnant de l’édition 2019 ?

    Josephine Pentecoste Luxe.net

    Lancé par LVMH en novembre 2013, le Prix LVMH est devenu le rendez-vous international du soutien à la création. Il a pour but de récompenser chaque année un jeune créateur de mode et trois diplômés d’écoles de mode. Pour sa sixième édition, le Prix LVMH a récompensé en ce mercredi 4 septembre Thebe Magugu.

    Le Sud-Africain a su se démarquer devant sept autres candidats en finale. Thebe Magugu rejoint le cercle des créateurs vainqueurs du concours après le japonais Masayuki Ino fondateur de la marque Doublet l’an dernier (2018), Marine Serre (lauréate 2017), la britannique Grace Wales Bonner (2016), le duo portugais Marques’Almeida (2015), le premier vainqueur du prix, le Montréalais Thomas Tait (2014).

    Basé à Johannesburg, il a lancé sa marque après plusieurs expériences auprès d’enseignes et de designers. Son label, éponyme, est positionné sur le prêt-à-porter féminin et joue principalement sur les mix de matières dans ses silhouettes. Afin de lui donner les moyens de développer son travail de création, LVMH lui offre une bourse de 300.000 euros ainsi qu’un suivi personnalisé, au sein du Groupe, tant technique que financier pendant une durée de douze mois à compter de la remise du LVMH Prize.

    [Lire plus]

    #luxury #fashion #LVMH #prize #thebe #magugu

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting] [#luxurylab] Luxification : extension du domaine du luxe

    Via INFLUENCIA

    Comment adapter les principes du secteur du luxe aux autres industries, quels commandements à suivre pour inventer un art de vivre propre à sa marque, de rendre « iconique » un produit standard, etc. Stéphane Galienni donne les premiers indices d’une « Luxification »  réussie.

    Stéphane Galienni : la Luxification, c’est tout simplement appliquer les principes fondamentaux d’un secteur à part, le luxe, pour les adapter aux autres industries qui n’en possèdent pas les codes : grande distribution, restauration, alimentation, habitat, habillement, transport, voyage, etc…

    La Luxification s’adresse aux marques qui s’inscrivent dans le quotidien des consommateurs sans pour autant jouir du label « luxe ». En effet, si vous êtes assoiffé en plein désert, votre rêve de luxe à cet instant T n’est pas de posséder le dernier sac à la mode, sinon une grande bouteille d’eau fraîche. Vous payerez même une fortune pour cela ! 

    [Lire la Suite]

    #Luxification #luxe #4p #consumerbehaviors 

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting] [#luxurylab] AMI met le turbo sur la Chine avec un show à Shanghai

    AMI poursuit son envol à grand rythme. Le label français regarde de plus en plus vers l’Asie et la Chine, et en lance parallèlement sur le marché sa nouvelle ligne féminine. La griffe parisienne, fondée en 2011 par Alexandre Mattiussi, mène les deux projets de front avec une actualité très intense en cette rentrée.

    Un grand événement, qui devrait permettre à la maison de gagner en visibilité dans l’Empire du Milieu. Véritable star en Asie, où son style authentique parisien, à la fois chic et décontracté, est très apprécié, Alexandre Mattiussi a vu ses ventes en ligne s’envoler cette année en Chine, en passant à 16 % de son e-commerce, rattrapant ainsi le marché américain, qui représente 17 % des ventes online d’AMI.
     
    « Ces volumes sont précurseurs d’une tendance de fond. L’Asie va rattraper très vite nos marchés principaux, qui s’équilibrent actuellement entre l’Europe et les Etats-Unis, pour devenir un débouché important. Ce défilé à Shanghai est stratégique aussi bien pour le rayonnement de la marque que pour son développement international », explique à FashionNetwork.com le directeur général d’AMI, Nicolas Santi-Weil. Le label, qui défile dans la capitale française durant la Fashion Week Homme, ne manquera pas son prochain rendez-vous parisien, prévu comme d’habitude en janvier.

    [Lire plus]

    #France #Chine #fashion #FashionWeek #ami #China

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting] [#luxurylab] Virgil Abloh contraint de lever le pied

    L'hyperactivité est une des marques de fabrique de Virgil Abloh. Directeur artistique à la tête de sa marque Off-White et, depuis l'an passé, des collections homme de Louis Vuitton, l'Américain continue de multiplier les collaborations (Nike, Ikea...), intervient dans des conférences dans le monde entier et se produit en tant que DJ dans les clubs les plus hype

    Un rythme effréné auquel l'homme de bientôt 39 ans, originaire de l'Illinois, a été contraint de mettre un terme cet été pour ne pas mettre sa santé en danger, a-t-il expliqué au Vogue US.

    « J'étais juste fatigué, alors je suis allé chez le médecin, précise-t-il au magazine. Tout va bien, mais le médecin m'a dit : 'Ce rythme auquel vous avez en quelque sorte soumis votre corps - parcourir tous ces kilomètres, réaliser tous ces projets différents - n'est pas bon pour votre santé'. »

    Le directeur artistique lève donc le pied, lui qui pouvait, selon certains décomptes, visiter plus de huit destinations internationales par semaine, entre l'Amérique, l'Asie et l'Europe. Il travaille de chez lui à Chicago depuis trois mois, explique-t-il, et prend à présent le temps d'emmener ses enfants à l'école. Ses collaborations sont mises en suspens et il a décliné la plupart des événements et conférences auxquels il devait participer.

    [Lire plus]

    #LouisVuitton #mode #offwhite #luxe #offwhite #hypebeast #paris #fashion #streetwear #virgilabloh #streetstyle #louisvuitton #sneakersaddict #nikeshoes #style #vapormax

  • Imprimer

    [#Promiseconsulting][#luxurylab] Here’s How to Avoid the Luxury Industry’s Costliest Mistake

    Daniel Langer, Brand Contributor | Jing Daily

    Underestimating the fundamentals is death for a luxury brand. Almost daily, I see startling mistakes that cost brands millions of dollars in profits. And even worse, many of these significant mistakes weaken a brand’s overall equity, which hurts the company immeasurably over the long haul. But what exactly makes luxury such a tricky and volatile segment?

    [READ MORE]

    #jingdaily #fashion #luxury #china