Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

marketing - Page 5

  • Imprimer

    [#China #luxury #tourism]- Chinese millennials are increasingly rejecting group tours when they travel abroad

    As China’s outbound travel market reached 109 million people in 2015, trips abroad became more personalized, independent, and focused on meaningful experiences than ever before.

    According to a new annual study by GfK released last week, Chinese outbound travel growth has been massive, with retail spending of US$229 billion in 2015. This trend has reached destinations across the globe, which have seen astounding growth rates in the past five years—South Korea has seen its Chinese visitor numbers increase by 112 percent, Thailand 263 percent, Japan 157 percent, Europe 97 percent, North America 151 percent, and the Middle East 177 percent—just to name a few.

    These significant increases have been driven by the independent millennial age group, according to GfK, which states that 50 percent of China’s outbound tourists are between 15 and 29 years old. This group’s values are having a profound impact on the travel industry as their tastes shift from being those of “tourists” to “travelers.”

    [READ MORE]

  • Imprimer

    [#marketingdelagrenouille #conso-battant] - Le marketing de la grenouille, vision dynamique du « conso-battant »

    Le marketing de la grenouille est probablement l’héritier des sociostyles

    Comme l’explique Philippe Jourdan dans cette interview réalisée en nos locaux il y a quelques jours, cet ouvrage va au-delà et corrige certains manques de l’approche de Cathelat, en lui donnant une vision plus dynamique, plus moderne et surtout plus liée au monde aujourd’hui, avec l’impact très fort du digital, aux deux bouts du spectre (côté consommateur et côté marque).

    Accéder à la vidéo

  • Imprimer

    [#luxury #brand #desirability]- Luxury and love, respond to the same logic.

    Luxury and love, respond to the same logic.

    A luxury brand has to arouse the desire, which inevitably calls for a sometimes long waiting for the long desired object. If the outcome of a loving quest sometimes kills the desire, a luxury brand, by permanently reinventing itself, creates the mechanisms to preserve the desire. It seemed important to us to measure the desirability of 15 big luxury brands stemming from our Barometer, especially as our model Monitoring Brand Assets® demonstrates that the desirability, as we measure it, is the main lever for growth of high-end brands in China and in the world. We bring our customers the key to make their brands more desirable because we are convinced that desirability is the stake for tomorrow’s big luxury brands (Philippe Jourdan).

    • To access to the results of our Chinese Barometer (extract) : http://bit.ly/1k7ayfv
    • To get full information about the survey : valerie.jourdan@promiseconsultinginc.com 
  • Imprimer

    [#Luxe #Chine] - Avis de tempête sur la Chine

    Ralentissement de la croissance, lutte anticorruption, dévaluation du yuan… les secousses se multiplient sur le marché chinois. Pour faire face, les marques revoient leurs stratégies.

    L'Empire du Milieu, c'est l'eldorado du luxe. Un territoire en forme de rêve éveillé pour les marques où se bousculent un million de millionnaires et une population de près de 1,5 milliard de supra consommateurs potentiels.

    "Pour les Chinois, les produits de luxe ne sont pas de l'ordre du superflu mais du nécessaire", rappelle Jonathan Siboni, président de Luxurynsight, plate-forme de business intelligence dédiée au luxe. D’ailleurs, ils représentent 31% de la consommation du luxe mondial. "C'est un moyen statutaire pour se donner une place dans une société où l'aspect hiérarchique est pyramidal et fondamental." Cet impératif social fait le bonheur d’une maison comme Gucci dont 35% des ventes est le fait de clients chinois. Ils achètent chez eux mais surtout à l’étranger : deux tiers de leurs achats sont réalisés en dehors du pays.

    Premiers clients de Harrods à Londres et de nos Galeries Lafayette à Paris, ces «globe-shoppers» dépensent 80% de leur budget vacances en shopping de luxe. Pour donner une idée de leur appétit, les études pointent en France des achats jusqu’à dix fois plus élevés que pour la moyenne des touristes. Dans l’Hexagone, ils ne représentent pas moins de 40% des ventes de l’ensemble du secteur du luxe. (…) Vont-ils jusqu'à moins voyager ? «Le pouvoir chinois pourrait adopter la même stratégie de contrôle des achats et des déplacements que Poutine, en Russie, qui ne souhaite plus voir ses riches ressortissants acheter des produits de luxe à l'étranger. Par définition, ils ne procurent aucun bénéfice au pays», souligne Philippe Jourdan, CEO de Promise Consulting, un cabinet de conseils en stratégie de marque.

    Lire la suite sur le site Stratégie.fr (réservé aux abonnés) : http://bit.ly/1JUQkLS

  • Imprimer

    [#ADETEM #RFM #MARKETING]- Découvrez en avant-première l'éditorial du n°254 de la RFM

    Retrouvez la revue en ligne sur le site de l'#Adetem : RFM sur le site de l'Adetem

    Retrouver la présentation de la RFM à l'#AMF2015 : La RFM AMF2015

    Ce dernier numéro de l’année fait la part belle à deux articles consacrés à la création de nouvelles échelles de mesure. Parce qu’il n’est pas de vérité scientifique sur un phénomène sans une mesure de ses causes, de ses effets ou de ses manifestations, il nous semble important de faire connaître à la communauté marketing les travaux des chercheurs consacrés à la mise au point d’échelles psychométriques de mesure. Nous le savons trop bien, et l’acceptons avec humilité dans notre champ disciplinaire, « la mesure d’une erreur est en même temps la mesure de la vérité correspondante » (Claude Saint Martin, De l’esprit des choses).

    Deux articles, plus décalés mais tout aussi sérieux, vous sont ensuite proposés. Le premier porte sur la tendance actuelle à se réclamer, pour les marques, d’un passé nostalgique et pose la question de savoir sur « l’habillage nostalgique » est réellement efficace. Le second aborde un paradoxe apparent : comment explique-t-on l’engouement pour la consommation de substances nuisibles pour la santé, alors même que leurs effets néfastes ne sont pas niés par la cible ? Pour une fois, ce n’est pas la cigarette qui sert de terrain d’expérimentation, mais les boissons énergisantes dont la consommation est en forte croissance auprès des jeunes.

    Enfin, dans la tradition d’ouverture que nous avons souhaité poursuivre tout au long de l’année 2015, la rubrique « Fenêtre sur » aborde un thème important en marketing mais dont les enjeux ne se limitent pas stricto sensu à notre champ disciplinaire, celui du mécénat et de la philanthropie, sous un angle un brin provocateur, en posant ouvertement la question de la légitimité de ces concepts pour l’entreprise.

    Lire la suite

  • Imprimer

    [#Luxe #Marques]- Nuages en vue sur le marché du luxe

    Ce n’est pas la panique mais l’inquiétude pointe. Plus que jamais les marques de luxe doivent s’adapter à un environnement économique et politique fluctuant. L’agilité est de mise.En 2015, le marché mondial des produits de luxe pèse 253 milliards d’euros (...)

    Télécharger la suite : cliquer ici

    Paru dans Stratégies.fr 16/12/2013 09h53 : lire le dossier

  • Imprimer

    [#Kawa]- Le #Marketing de la #Grenouille : parcourez en avant-première un extrait des meilleures feuilles !

    Télécharger les infographies des profils : cliquer ici

    Diffusé dans plus de 6.000 poiints de ventes, dans le réseau FNAC, sur Amazon, et disponible en France, en Belgique et au Luxembourg (prochainement au Canada et en Suisse), le "Marketing  de la Grenouille : nouvelles stratégies de marques pour nouveaux consommateurs", écrit pas Philippe Jourdan, Valérie Jourdan et Jean-Claude Pacitto et publié aux éditions Kawa, s'annonce comme le best-seller de l'année 2016. Un ouvrage indispensable et résolument optimiste pour décryupter les stratégies gagnantes des entreprises de croissance de demain. 

    Prenez connaissance d'un extrait des meilleures feuilles : 

     

  • Imprimer

    [#COP21 #MARQUE #ECOLOGIE]- COP21 et communication de marques : "green washing" ou engagement durable ?

    ENTRETIEN AVEC PHILIPPE JOURDAN - MEDIA'COM - 11 DECEMBRE 2015

    A l'occasion de la #COP21 qui se termine aujourd'hui au #Bourget, de nombreuses marques ont choisi de communiquer autour de leurs initiatives en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique et d'une façon générale, autour de leur engagement au service du développement durable.

    • Mais le sponsoring financier de la Manifestation relève-t-il du "green washing", fût-il coûteux, ou d'un engagement durable en faveur des préservations des ressources de la planète pour les générations futures ?
    • Quelles initiatives sont réellement porteuses de sens, de valeurs et d'éthique ?

    Pour en savoir plus : Cliquer ici

    S'informer sur Média'Com : Cliquer ici

  • Imprimer

    [#CULTUREPUB #MAGGI]- Maggi une marque patrimoniale qui n'a cessé de se réinventer

    Émission Culture Pub -  BFM Business - La Saga Maggi - 05/12/2015

    130 ans après l'invention du premier potage déshydraté par Julius Maggi, la marque patrimoniale n'en finit pas de se réinventer, s'inscrivant encore dans une incroyable modernité. Avec ses différents produits, elle s'est adaptée facilement aux évolutions de la cuisine et de la société. A travers ses spots, Maggi démontre sa capacité à s'adapter à n'importe quel type de cuisine et aussi en fonction des comportements alimentaires de chaque membre de la famille.

    La Saga Maggi en 6 minutes vidéo :

    culture pub,marketing,maggi,nestlé

    • [1ere Partie] - La publicité et l'histoire de la marque : La saga pub
    • [2ème partie] - L'analyse des raisons de son succès : L'analyse Pub

    Pour retrouver l'intégralité de l'émission : Culture Pub

    Avec: Claire Madoré, directrice marketing de Maggi. Olivier Daban, directeur commercial de Publics Conseil. Et Philippe Jourdan, président de Promise Consulting. - Culture Pub, du samedi 5 décembre 2015, présenté par Julien Mielcarek et Aurélie Blonde, sur BFM Business.

     

     

     

  • Imprimer

    [#HERMES #LUXE] Hermès, marque de luxe préférée des Chinoises fortunées

    Les résultats de la 2ème vague du Baromètre Promise Consulting - BNP Exane"Exclusivité & Désirabilité 2016" montrent que, pour la clientèle chinoise la plus fortunée, le très grand luxe est incarné, en premier lieu, par la maison Hermès dont le positionnement réservé à un élite sociale dans la maroquinerie (sacs et chaussures) et tout aussi exclusif dans le prêt-à-porter, conforte l'image de très grand luxe.

    Pour télécharger et lire la suite : 11302015 _LeCuir.PDF