Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Imprimer

    [#ADETEM #RFM #MARKETING]- Découvrez en avant-première l'éditorial du n°254 de la RFM

    Retrouvez la revue en ligne sur le site de l'#Adetem : RFM sur le site de l'Adetem

    Retrouver la présentation de la RFM à l'#AMF2015 : La RFM AMF2015

    Ce dernier numéro de l’année fait la part belle à deux articles consacrés à la création de nouvelles échelles de mesure. Parce qu’il n’est pas de vérité scientifique sur un phénomène sans une mesure de ses causes, de ses effets ou de ses manifestations, il nous semble important de faire connaître à la communauté marketing les travaux des chercheurs consacrés à la mise au point d’échelles psychométriques de mesure. Nous le savons trop bien, et l’acceptons avec humilité dans notre champ disciplinaire, « la mesure d’une erreur est en même temps la mesure de la vérité correspondante » (Claude Saint Martin, De l’esprit des choses).

    Deux articles, plus décalés mais tout aussi sérieux, vous sont ensuite proposés. Le premier porte sur la tendance actuelle à se réclamer, pour les marques, d’un passé nostalgique et pose la question de savoir sur « l’habillage nostalgique » est réellement efficace. Le second aborde un paradoxe apparent : comment explique-t-on l’engouement pour la consommation de substances nuisibles pour la santé, alors même que leurs effets néfastes ne sont pas niés par la cible ? Pour une fois, ce n’est pas la cigarette qui sert de terrain d’expérimentation, mais les boissons énergisantes dont la consommation est en forte croissance auprès des jeunes.

    Enfin, dans la tradition d’ouverture que nous avons souhaité poursuivre tout au long de l’année 2015, la rubrique « Fenêtre sur » aborde un thème important en marketing mais dont les enjeux ne se limitent pas stricto sensu à notre champ disciplinaire, celui du mécénat et de la philanthropie, sous un angle un brin provocateur, en posant ouvertement la question de la légitimité de ces concepts pour l’entreprise.

    Lire la suite

  • Imprimer

    [#Luxe #Marques]- Nuages en vue sur le marché du luxe

    Ce n’est pas la panique mais l’inquiétude pointe. Plus que jamais les marques de luxe doivent s’adapter à un environnement économique et politique fluctuant. L’agilité est de mise.En 2015, le marché mondial des produits de luxe pèse 253 milliards d’euros (...)

    Télécharger la suite : cliquer ici

    Paru dans Stratégies.fr 16/12/2013 09h53 : lire le dossier

  • Imprimer

    [#Marketing #Grenouille]- Philippe Jourdan décryptera le marketing de la grenouille aux Sommets du Digital

    Le syndrome de la grenouille illustre parfaitement le besoin urgent de mettre en place de nouvelles stratégies de marques pour séduire les nouveaux consommateurs. 

    Grenouille, marque, stratégie et consommateurs : 4 bonnes raisons de vous rendre aux Sommets du Digital. Ecoutez l’interview de Philippe pour en être convaincu.

    Pour écouter la vidéo : Interview 3mn

  • Imprimer

    [#Kawa]- Le #Marketing de la #Grenouille : parcourez en avant-première un extrait des meilleures feuilles !

    Télécharger les infographies des profils : cliquer ici

    Diffusé dans plus de 6.000 poiints de ventes, dans le réseau FNAC, sur Amazon, et disponible en France, en Belgique et au Luxembourg (prochainement au Canada et en Suisse), le "Marketing  de la Grenouille : nouvelles stratégies de marques pour nouveaux consommateurs", écrit pas Philippe Jourdan, Valérie Jourdan et Jean-Claude Pacitto et publié aux éditions Kawa, s'annonce comme le best-seller de l'année 2016. Un ouvrage indispensable et résolument optimiste pour décryupter les stratégies gagnantes des entreprises de croissance de demain. 

    Prenez connaissance d'un extrait des meilleures feuilles : 

     

  • Imprimer

    [#COP21 #MARQUE #ECOLOGIE]- COP21 et communication de marques : "green washing" ou engagement durable ?

    ENTRETIEN AVEC PHILIPPE JOURDAN - MEDIA'COM - 11 DECEMBRE 2015

    A l'occasion de la #COP21 qui se termine aujourd'hui au #Bourget, de nombreuses marques ont choisi de communiquer autour de leurs initiatives en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique et d'une façon générale, autour de leur engagement au service du développement durable.

    • Mais le sponsoring financier de la Manifestation relève-t-il du "green washing", fût-il coûteux, ou d'un engagement durable en faveur des préservations des ressources de la planète pour les générations futures ?
    • Quelles initiatives sont réellement porteuses de sens, de valeurs et d'éthique ?

    Pour en savoir plus : Cliquer ici

    S'informer sur Média'Com : Cliquer ici

  • Imprimer

    [#CULTUREPUB #MAGGI]- Maggi une marque patrimoniale qui n'a cessé de se réinventer

    Émission Culture Pub -  BFM Business - La Saga Maggi - 05/12/2015

    130 ans après l'invention du premier potage déshydraté par Julius Maggi, la marque patrimoniale n'en finit pas de se réinventer, s'inscrivant encore dans une incroyable modernité. Avec ses différents produits, elle s'est adaptée facilement aux évolutions de la cuisine et de la société. A travers ses spots, Maggi démontre sa capacité à s'adapter à n'importe quel type de cuisine et aussi en fonction des comportements alimentaires de chaque membre de la famille.

    La Saga Maggi en 6 minutes vidéo :

    culture pub,marketing,maggi,nestlé

    • [1ere Partie] - La publicité et l'histoire de la marque : La saga pub
    • [2ème partie] - L'analyse des raisons de son succès : L'analyse Pub

    Pour retrouver l'intégralité de l'émission : Culture Pub

    Avec: Claire Madoré, directrice marketing de Maggi. Olivier Daban, directeur commercial de Publics Conseil. Et Philippe Jourdan, président de Promise Consulting. - Culture Pub, du samedi 5 décembre 2015, présenté par Julien Mielcarek et Aurélie Blonde, sur BFM Business.

     

     

     

  • Imprimer

    [#brand #retro]- Brands are more and more inclined to invest in "retro-branding"

    At a time when the #retro #branding seems to take more and more importance, the reminder of the conditions of its development seems useful. An article very well built which is a good prerequisite for synthesis of a successful strategy of "retro-branding". http: //bit.ly/1XSYDOG

  • Imprimer

    [#AFM #TELETHON] - Soutenons le Télethon et la future Fondation de la Myologie !

    Comme chaque année depuis 2000, Promise / Panel On The Web soutient l'action du Téléthon. Grâce à votre soutien, nous sommes fiers d'avoir acquis le statut de Grand Donateur. Nous mesurons le chemin accompli grâce à vous : la recherche progresse, les essais thérapeutiques se multiplient et l'espoir de la guérison se dessine pour de nombreux malades ! Mais il reste encore beauco

    Alors, cette année encore, mobilisons-nous encore pour que voit le jour la Fondation de la Myologie, un espace scientifique entièrement dédié à la recherche et aux soins apportés aux enfants et aux adultes atteints de maladies musculaires !

    • Pour toute personne inscrite sur notre site jusqu'au 25 décembre 2015, 1 euro reversé au Téléthon : S'inscrire
    • Pour toute personne parrainée sur notre site jusqu'au 25 décembre 2015, 1 euro reversé au Téléthon : Parrainer

    Lire la suite

  • Imprimer

    [#LUXE #BEAUTE #PARIS] - Le Marais, labo parisien de la beauté

    Depuis un an, l'ouverture d' enseignes dédiées aux parfums et aux cosmétiques s' est accélérée dans ce quartier de Paris. Des marques internationales aux PME françaises, chacun y cherche une vitrine permanente ou éphémère.

    Entre le numéro un et le numéro 50 de la rue des Francs-Bourgeois à Paris, soit 600 mètres, pas moins de 15 enseignes dédiées à la beauté ont pris leurs quartiers. Dernière installée, Chanel, qui a ouvert mi-octobre sa première boutique permanente dédiée à la beauté. Et ce après avoir testé le retail durant un an et demi dans un pop-up store rue Saint-Honoré.

    "Chanel a sa propre notion de l'éphémère" plaisante Sophie Vergés, porte-parole de la marque. Pourquoi avoir changé de quartier pour implanter le magasin permanent ? "L'opportunité d' une belle adresse et un espace suffisant pour pouvoir nous exprimer , répond Sophie Vergés . Mais nous sommes situés du côté "mode" de la rue ." (...)

    En effet, le haut de la rue, entre le numéro 30 et 50, est plutôt constitué d'enseignes de textile. La beauté s'infiltre toutefois peu à peu, car, juste après Chanel, les passants découvrent une parfumerie Marionnaud et une pop-up store Urban Decay, la marque de maquillage californienne rachetée, il y a trois ans, par l'Oréal. Bien sûr, ce n'est rien comparé au début de la rue. La première boutique est dédiée au maquillage professionnel : Bobbi Brown. Et ensuite, c'est presque à la "queue leu leu" (...)

    "Beaucoup de marques essaient d'implanter leurs boutiques en nom propre, un phénomène qui va s'accentuer sans l'ambition forcément forcément d' en faire leur réseau principal, affirme Philippe Jourdan, dirigeant de l' agence Promise Consulting. Pour les marques de maquillage, par exemple, deux raisons expliquent ce phénomène. D'abord, en parfumerie, leur place est restreinte et le merchandising est celui du retailer. En plus, tous leurs concurrents sont présents. Elles recherchent donc des espaces pour s' exprimer pleinement. Ensuite les boutiques en propre permettent de répondre à la concurrence des marques enseignes telle Kiko."

    Pour lire la suite : LSA Concepts

  • Imprimer

    [#HERMES #LUXE] Hermès, marque de luxe préférée des Chinoises fortunées

    Les résultats de la 2ème vague du Baromètre Promise Consulting - BNP Exane"Exclusivité & Désirabilité 2016" montrent que, pour la clientèle chinoise la plus fortunée, le très grand luxe est incarné, en premier lieu, par la maison Hermès dont le positionnement réservé à un élite sociale dans la maroquinerie (sacs et chaussures) et tout aussi exclusif dans le prêt-à-porter, conforte l'image de très grand luxe.

    Pour télécharger et lire la suite : 11302015 _LeCuir.PDF