Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

4.b- Alimentaire

  • #Consolab #Promiseconsulting: Les gros industriels de la confiserie volent au secours des petits faiseurs

    LSA , le 27 Avril 2020 par Sylvie Lavabre

    Pour soutenir les petits confiseurs menacés par le Covid-19, les plus grandes entreprises de la confiserie française se mobilisent et inventent la concurrence solidaire.

    Pour préserver le patrimoine régional, les présidents des grandes entreprises telles Haribo, Carambar&Co, Sucralliance (Têtes Brûlées) ou encore Solinest (Chupa Chups, Mentos…) inventent la concurrence solidaire. Au moyen d’une vidéo, ils appellent les Français à se rendre sur le portail www.confiseurssolidaires.fr afin de réaliser leurs achats et redécouvrir, ou faire découvrir aux plus jeunes, les sucreries de leur enfance

    Lire la suite

  • #Promiseconsulting Coronavirus : l’Allemagne entame son déconfinement

    Par Le Parisien avec AFP
    Le 20 avril 2020 à 07h45


    La plupart des magasins d’une surface inférieure à 800 m2 vont pouvoir à nouveau accueillir des clients à partir de ce lundi matin.


    De nombreux magasins rouvrent leurs portes ce lundi en Allemagne, première étape d'une longue opération de déconfinement dans un pays où l'épidémie de nouveau coronavirus est « sous contrôle ».
    Commerces d'alimentation, librairies, concessionnaires automobiles… La plupart des magasins d'une surface inférieure à 800 m2 vont pouvoir à nouveau accueillir des clients à partir de ce lundi matin.


    Emmanuelle Sidem - Le 21 Avril 2020 à 12h45
     « Nous avons tous plus que jamais besoin de deux essentiels que sont l’espace avec les autres et le temps pour soi. Occasion de rappeler que ce sont deux fondamentaux du luxe »
    Fondamentaux. Une leçon pour chacun d’entre nous, dans ces semaines de confinement, où nous avons tous plus que jamais besoin de deux essentiels que sont l’espace avec les autres et le temps pour soi. Occasion de rappeler que ce sont deux fondamentaux du luxe, lequel est trop souvent réduit à sa dimension matérielle, ses produits, ses sacs à main, ses collections…

    L’espace et le temps comme possibilités d’une distanciation physique et non pas sociale représentent donc un champ d’investigation pour le luxe demain. Car il y aura beaucoup à imaginer en matière de services nouveaux permettant à nos clients de se retrouver, de se ressourcer, de créer, d’inventer… Qui dans les hôtels, les boutiques, les espaces de loisirs, le digital…

    La véritable fonction du luxe est d’être un facteur de distanciation physique et un facteur de rapprochement social

     

    Quant aux salons de coiffure, ils ne rouvriront eux aussi qu'à compter du 4 mai. Salons de massages, de beauté, et tatoueurs restent fermés. Lieux culturels, bars, restaurants - sauf pour les livraisons -, aires de jeu, terrains de sports, demeurent eux aussi fermés. Les grands rassemblements tels que les concerts ou compétitions sportives, resteront interdits au moins jusqu'au 31 août.

    Protections obligatoires en Saxe

    L'Allemagne entend accompagner ce déconfinement progressif par un ensemble de mesures destinées à endiguer l'épidémie. Elle compte ainsi multiplier les tests pour pouvoir isoler les malades. Elle en a réalisé environ 1,7 million jusqu'ici.

    Le port de masques n'est pas à ce stade obligatoire mais il est « fortement conseillé » par la chancelière Merkel. L'Allemagne devrait ainsi produire à partir d'août 50 millions de masques par semaine, dont 10 millions de masques filtrants répondant à la norme de protection FFP2.

    Le port du masque, rendu obligatoire pour une expérimentation à Iena, serait primordial pour enrayer la contagion. Cette ville de Thuringe n'avait pas enregistré vendredi de nouveaux cas d'infection depuis une semaine, selon la presse allemande.

    Le Land de Saxe, situé en ex-Allemagne de l'Est, a lui décidé de rendre obligatoire à partir de lundi le port d'une protection, masque ou foulard.

     

     

    Lire la suite

  • #Consolab #Promiseconsulting Ces changements de consommation à prévoir après le 11 mai

    Plusieurs entreprises ont sondé les consommateurs pour comprendre leurs changements de comportements d’achats et voir s’ils perdureront après la fin annoncée du confinement tel que nous le connaissons actuellement. Plus de produits locaux, recours au drive, et pouvoir d’achat en berne devraient redessiner une nouvelle consommation dans l’Hexagone.

    La consommation de demain aura-t-elle radicalement changé après le confinement lié à la crise du Covid-19 ? Deux entreprises se sont penchées sur la question et ont sondé, pour le savoir, les consommateurs français. Objectif : analyser les signaux faibles et les nouvelles tendances qui émergent pendant le confinement et voir si ceux-ci sont amenés à perdurer.

    Lire la suite

  • #Panelontheweb : mise en ligne de notre nouveau site panelonthewebpro.com (espace entreprises)

    Lundi 14 Octobre 2019

    PROMISE CONSULTING| PANEL ON THE WEB, PIONNIER DES ETUDES EN LIGNE DEPUIS 2000, LANCE SON NOUVEAU SITE DEDIE AUX ENTREPRISES

    Après avoir mis en ligne un nouvel espace pour la communauté des internautes de notre panel, PANEL ON THE WEB annonce le lancement d'un NOUVEAU SITE dédié aux entreprises du secteur privé (annonceurs, agences,...), non marchand (associations) et public (gouvernement, administration).

    https://panelonthewebpro.com

     

    CONTACTEZ-NOUS

    Valérie Jourdan, CEO, Panel On The Web

    valerie.jourdan@panelontheweb.com

    Téléphone : +33 1 78 09 03 64

     

    Lire la suite

  • #Panelontheweb #Promiseconsulting | Mais qui était John Wanamaker ?

    "LA MOITIE DE L'ARGENT QUE JE DEPENSE EN PUBLICITE L'EST EN PURE PERTE, MAIS JE NE SAIS PAS LAQUELLE." [1]

     

    [1]- Cette phrase célèbre est souvent attribuée à tort au publicitaire Ogilvy. En réalité, elle fut prononcée par John Wanamaker (1838-1920), un célèbre homme d'affaires américain, fondateur de la première chaîne de grands magasins américains Wanamaker à Philadephie au 19ème Siècle. Son intuition fut confirmée bien des années plus tard par A. Morgenztern, directeur chez Publicis Conseil dans les années 1970, qui démontra que les publicités pleine page dans les quotidiens ne généraient q'un taux de mémorisation (Béta) de 50%.  

     

    Comme beaucoup de nos clients, vous partagez la frustration de John Wanamaker.

     

    Promise Consulting | Panel On The Web a mis au point une approche simple, scientifique, éprouvée et adaptée à tous les secteurs pour répondre à deux questions clés : 

     

    1- Quelle allocation optimale entre offline et online, grands médias et autres médias publicitaires ? 

    2- Quelle contribution de chaque média (et de leur interaction) à ma marque, et au développement de mes ventes ?

     

    Vous disposez ainsi d'une règle de décision pour une répartition efficiente de vos investissements publicitaires.

     

    Vous ne savez pas quelle moitié de vos investissements média est effectuée en pure perte, nous avons déjà la réponse !

     

    CONTACTER NOUS :

    Valérie Jourdan +33 6 62 66 09 27 | + 33 1 78 09 03 65

    valerie.jourdan@promiseconsultinginc.com