Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tourisme

  • Imprimer

    BFM Business | Hermès progresse de 1,4 % après ses chiffres trimestriels | 27-04-2017 | @Hermes @BFMBusiness

    Interview donné sur BFM Business par Philippe JOURDAN, CEO de Promise Consulting, le 27-04-2017

    Les résultats trimestriels de la Maison Hermès progressent de +1,4% d'après les chiffres communiqués à l'issue du premier trimestre. Le secteur du luxe semble plutôt bien se porter également en ce début d'année 2017. Une réalité qu'il convient toutefois de nuancer, même si les performances de la Maison Hermès en Chine semblent plus régulières que celles de ses concurrents (...)

    Si le tourisme chinois n'est pas revenu en France, il est plus présent dans le Pacifique et en particulier dans le Pacifique Sud (Australie) (...)

    Selon Promise Consulting, Hermès est la maison qui incarne le plus grand luxe en Chine (baromètre Exclusivité & Désirabilité, Chine, 2016) (...)

    En savoir plus : philippe.jourdan@promiseconsultinginc.com

     

  • Imprimer

    « Promise Consulting se penche sur les #répercussions de l’affaire Kim #Kardashian pour le #tourisme » via @abc-luxe.com [@PromiseConsulting #enquêtes #études #hôtellerie #FashionWeek #Paris #2016]

    Philippe Jourdan, associé de Promise Consulting, s’est exprimé sur l’affaire Kardashian

    « Promise Consulting se penche sur les répercussions de l’affaire Kim Kardashian pour le tourisme »

    By Abc-luxe, 2016-10-11+, abc-luxe.com/actus

    [LIRE L’ARTICLE EN ENTIER SUR ABC-LUXE.COM]

    Le cabinet de conseil et d’études marketing Promise Consulting a réalisé une étude sur la base des circonstances de l’agression de Kim Kardashian du 2 octobre dernier à Paris. Suite au vol de plus de 10M€ de bijoux, la question « Selon vous, l’affaire des bijoux de Kim Kardashian va-t-elle faire chuter l’activité touristique à Paris ? » devient pertinente.

    Selon les résultats de l’enquête, les franciliens sont plus inquiets que les habitants de province à hauteur de 35% contre 22%, au même titre que les répondants dont les revenus dépassent 5 000 € par mois (42% contre 26%). (…)

    Philippe Jourdan, associé de Promise Consulting, s’est exprimé quant aux résultats de cette enquête. (...)

  • Imprimer

    « Promise Consulting se penche sur les #répercussions de l’affaire Kim #Kardashian pour le #tourisme » publié par @Luxeattitude [@PromiseConsulting #enquêtes #études #hôtellerie #FashionWeek #Paris #2016]

    Article publié par NYCOS de Luxury Attitude, basé sur l’article d’ABC-Luxe dans lequel Philippe Jourdan, associé de Promise Consulting, s’exprime sur l’affaire Kardashian et la question si cet événement aura des impacts sur le tourisme à Paris.

     « Promise Consulting se penche sur les répercussions de l’affaire Kim Kardashian pour le tourisme »

    Publié par NYCOS à 5:33, 2016-10-11+, Luxe Attitude Worldwide, sur la base de l’article d’abc-luxe.com/actus

    [LIRE LA PUBLICATION EN ENTIER SUR LUXURY ATTITUDE]

    Le cabinet de conseil et d’études marketing Promise Consulting a réalisé une étude sur les événements du 2 octobre dernier à Paris au cours duquel plus de 10 M€ de bijoux ont été dérobés. « Selon vous, l’affaire des bijoux de Kim Kardashian va-t-elle faire chuter l’activité touristique à Paris ? »

    Réalisée auprès de 1 050 répondants, l'étude met en évidence l'inquiétude des Français qui sont tout de même 30% à penser que ce fait divers aura des retombées sur l'activité touristique de Paris, 36% lorsqu'il s'agit de détenteurs de produits de luxe.

    Philippe Jourdan, associé de Promise Consulting, s’est exprimé quant aux résultats de cette enquête.

    D’après lui, les facteurs psychologiques déterminent non seulement les destinations de vacances, mais également l’usage et l’envie d’acheter des biens de consommation de luxe. (…)

    « L'achat de produits de luxe est fragile car il n'est nullement nécessaire mais tout juste désiré. C'est à maintenir ce désir qu'il faut s'attacher » (Philippe Jourdan, Promise Consulting).

  • Imprimer

    Affaire #KimKardashian: les Français redoutent une nouvelle chute de l'activité #touristique à #Paris [#bijoux #France]

    «SELON VOUS, L'AFFAIRE DES BIJOUX DE KIM KARDASHIAN VA-T-ELLE FAIRE CHUTER L'ACTIVITÉ TOURISTIQUE A PARIS ?»

    Le dimanche 2 octobre au soir, Kim Kardashian a été victime, dans son hôtel à Paris, d'un vol à main armée. Plus de 10 millions d'euros de bijoux auraient été dérobés.

    Suite à ce fait divers retentissant, Promise Consulting Inc. (groupe de conseil et d’études marketing réunissant les sociétés Promise Consulting Inc., JPL Consulting et Panel On The Web) qui accompagne les plus grandes marques de luxe, de cosmétiques et de distribution dans leur développement sur le marché national et international, a réalisé une étude sur la base de cette question : « Selon vous, l’affaire des bijoux de Kim Kardashian va-t-elle faire chuter l’activité touristique à Paris ? ».

    Lire la suite

  • Imprimer

    #Luxury goods spending by #Chinese #tourists down 24 per cent in March: #GlobalBlue [#promiseconsulting]

    PARIS - Spending on luxury goods by Chinese shoppers abroad fell last month for the first time since such records began in 2010, leading to the worst ever monthly result for the luxury goods industry's tourist sales, retail tax-refund services company Global Blue said on Friday. 

    Spending by Chinese tourists in March tumbled 24 per cent, dragged down by a 35 per cent year-on-year drop in Europe, where the Paris and Brussels attacks have kept some tourists away.

    A reduction in the price gap with Europe has also lifted spending within China.

    "The slowdown in Europe is due to a tougher comparison, the impact of the terrorist strikes and the effect of the introduction of biometric visas, although the overall growth of the Chinese consumer globally has slowed and remains a concern,"Barclays analysts said of the figures.

    Global Blue data showed that overall tourist spending on luxury items fell 14 per cent in March after rising 4 per cent in February.

    The firm's figures do not include tourism spending in the United States, Hong Kong and Dubai, which do not have value-added tax refund systems.

    Luxury goods industry leader LVMH and British luxury fashion brand Burberry both said this week that they had seen a drop in tourist spending in continental Europe.

    For some big luxury brands such as Cartier and Louis Vuitton tourists account for more than 50 per cent of customers in certain European markets. Chinese consumers account for almost a third of the global luxury goods market.

    After the attacks on Brussels and Paris, LVMH said there had been fewer visitors travelling to Europe "from the East", its term for Russia and Asia. Burberry added that tough market conditions would hit profit in the year ahead.

    Global Blue said Russian tourist spending fell 22 per cent last month, weighed on by a drop in the value of the rouble and the weak home economy which has been hit by lower oil prices and continuing international sanctions over Ukraine.

    Last week consultancy Bain & Co forecast that the luxury goods market would reach a low point this year, due to lower levels of tourists travelling to Europe, depressed trading in Hong Kong, weaker demand in China and a relatively subdued US market.

    [LIRE L'ARTICLE COMPLET]

  • Imprimer

    Les Chinois ont acheté près de 50% des produits de luxe en 2015 selon #lequotidiendupeuple

    Les consommateurs chinois ont dépensé 1,2 billions de yuans (164 milliards d'euros) à l'étranger en 2015. 

    Plus de 60% d'entre eux ont acheté des produits de luxe. Au total, quelque 105 milliards d'euros ont été dépensés en sacs à main, cosmétiques et autres accessoires pour smartphones. Une somme qui représente 46% des ventes mondiales dans ce secteur, selon Le Quotidien du Peuple. Le ministère chinois du Commerce estime ainsi que la capacité de consommation du pays à l'international a augmenté de 27,8% par an entre 2005 et 2015, soit le double de celle du marché intérieur. 

    Plus de 120 millions de touristes chinois ont voyagé à l'étranger l'an dernier, leurs dépenses atteignant au moins 12% de la consommation globale du pays. Mais parallèlement à cela, le ralentissement de la consommation intérieure préoccupe le gouvernement.

    Les marques de luxe prises d'assaut à l'étranger
    De fait, les prix des produits importés restent élevés comparés aux marchés étrangers. Les tarifs de 37 produits haut de gamme sont ainsi 40% à 68% plus élevés que ceux pratiqués aux États-Unis, en France et en Allemagne. 

    [LIRE L'ARTICLE COMPLET]

    • Pour en savoir plus sur notre cycle de Conférences : "Chine et Luxe : enjeux et perspectives" : contacter valerie.Jourdan@promiseconsultinginc.com

     

     

  • Imprimer

    [#China #luxury #tourism]- Chinese millennials are increasingly rejecting group tours when they travel abroad

    As China’s outbound travel market reached 109 million people in 2015, trips abroad became more personalized, independent, and focused on meaningful experiences than ever before.

    According to a new annual study by GfK released last week, Chinese outbound travel growth has been massive, with retail spending of US$229 billion in 2015. This trend has reached destinations across the globe, which have seen astounding growth rates in the past five years—South Korea has seen its Chinese visitor numbers increase by 112 percent, Thailand 263 percent, Japan 157 percent, Europe 97 percent, North America 151 percent, and the Middle East 177 percent—just to name a few.

    These significant increases have been driven by the independent millennial age group, according to GfK, which states that 50 percent of China’s outbound tourists are between 15 and 29 years old. This group’s values are having a profound impact on the travel industry as their tastes shift from being those of “tourists” to “travelers.”

    [READ MORE]

  • Imprimer

    [#Accorhotels]- Accor réagit à la disruption dans le secteur hôtelier & restauration

    accor, hotels, marketing, digital, disruptionPas facile ni même évident lorsqu’on est le premier groupe d’enseignes hôtelières en France de faire face à une disruption aussi massive, brutale et rapide que celle qui depuis quelques années modifie en profondeurs l’écosystème des séjours hôteliers.

    Accor est d’abord parti d’un diagnostic sans appel en trois points : une accélération des rythmes d’innovations digitales rend l’avenir encore plus incertain ; l’utilisation de la technologie dans la vie quotidienne est à un tournant (25% des adolescents se connectent dans les 5 minutes qui suivent leur réveil) ; les nouveaux arrivants changent les règles du jeu et modifient la chaîne de valeurs dans l’hôtellerie.

    Trois types de concurrences on ensuite été identifiés le long de la chaîne de valeur : les comparateurs d’offres ou « agrégateurs » (EasyVoyage, Kayak, etc.), les sites de réservation en ligne de séjours, voyages ou nuits d’hôtels ou « innovateurs » (Booking.com, Expedia, etc.), les sites se réclamant de l’économie collaborative (Airbnb, HomeAway, etc.) qualifiés de « disrupteurs ».

    C’est en réalité toute l’industrie du voyage qui est impactée tant le parcours client (« customer journey ») s’est sophistiqué, intégrant dans les étapes en amont du séjour - le rêve avec Pinterest, le choix avec Trivago, la réservation avec Booking.com, le trajet avec Wipolo, etc. - et en aval - le partage avec Tripadvisor, la fidélisation avec SPG - des acteurs nouveaux, issus du monde du digital, là où Accor n’était présent que dans la phase du séjour avec une approche très centrée sur le produit (ou l’enseigne). Huit plans de développement ambitieux et une mobilisation forte de ressources financières et humaines ont pour but de renforcer la présence digitale des marques du groupe à chaque phase en amont et en aval du séjour hôtelier.

    POUR LIRE LA PRESENTATION COMPLETE : http://bit.ly/1UV8KGG