Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

promiseconsulting

  • Imprimer

    [#Promiseconsulting] [#opinionlab] The French-Russian relations: 74% of French want to "break the ice"

    PRESS RELEASE

    THE FRENCH-RUSSIAN RELATIONS: WHAT DO THE FRENCH THINK?

    At a time when the government of President Macron wishes a warming of relations between France and Russia, an exclusive survey to know the opinion of the French about their vast “neighbor.”

    Survey realized online and on mobile between the 26th August and the 02nd September 2019 on 1,000 French, aged 18 years and more and representative of the French population. 

    Promise Consulting, a consulting firm, and Panel On The Web, a market research institute, surveyed an online panel to gauge French opinion about Russia (the country, the people, the culture, and the political system). The following objectives were assigned to the opinion survey before a press release on French-Russian relations and opportunities for in-depth political, cultural, and economic collaboration.

    - To assess the proximity or distance of the French to Russia, and the reasons why they feel close to or far from Russia.

    - To evaluate the French opinion on the relations between Europe and Russia, on the European sanctions and the subsequent Russian embargo on European food products, in the wake of the events in Crimea.

    - To assess the French opinion on the relations between France and Russia: state of play and desired areas for improvement.  

    The opinion poll was conducted in the wake of G7 Biarritz summit, marked by the previous meeting between the Presidents Emmanuel Macron and Vladimir Putin at the residence of Brégançon. The main results are analyzed below.

    To download in ENGLISH language in WORD and PdF

    [CLICK HERE]

    To download in RUSSIAN languages in WORD and PdF

    [CLICK HERE]

    To download the excerpt of slides in HD (see below):

    [CLIQUER ICI]

    To publish these results on social networks:

    #Promiseconsulting #Panelontheweb #PublicOpinionLab 

    To contact the authors of the survey:

    (Interviews, testimonials, live interviews, analyses)

    panel,promiseconsulting,panelonthewebpro,opinionlab,poll,opinion,french,russia,russian,putin,macron

    Pr Philippe Jourdan, CEO, Associate Professor

    Promise Consulting

    Telephone: +33 6 62 66 09 27

    Mail: philippe.jourdan@promiseconsultinginc.com

    panel,promiseconsulting,panelonthewebpro,opinionlab,poll,opinion,french,russia,russian,putin,macron

    Jean-Claude Pacitto, Research Director, Assistant Professor

    Promise Consulting

    Telephone: +33 6 13 85 92 74

    Mail: jean-claude.pacitto@orange.fr

    THE EXPERTS’ POINT OF VIEW

    panel,promiseconsulting,panelonthewebpro,opinionlab,poll,opinion,french,russia,russian,putin,macronPhilippe Jourdan and Jean-Claude Pacitto, the authors of the study, give here their testimony and analysis on the main lessons of the survey. If the French seem to stand at a certain distance from Russia, the majority wishes to maintain good relations between our two countries, and fiercely hope they improve in many areas

    Russia wakes lively debates in the media, fed by alarming international news. However, the opinion of the French people about Russia is much less known. How do our citizens perceive Russia? How do they apprehend current and future French-Russian relations, in the context of diplomatic warming desired by the two Presidents, Macron and Putin?

    RUSSIA, A EUROPEAN COUNTRY: A DISPUTED ISSUE

    Is Russia for the French a European State? Do the French people share the Gaullist vision of a Europe stretching from the “Atlantic to the Urals”? The opinion is almost equally shared: 39% consider that Russia is not a European state against 37% who think the opposite, perfect illustration of the allegory of the two-headed Russian eagle, a head turned towards the West, another to the East. The reasons given are not of the same nature: those who answered “yes” emphasize geographical, historical, and cultural proximity, while those who answered “no” mobilize political antagonisms (between our regimes). These political arguments (suspected lack of freedom, autocratic government, …) transcend the political affinities. 

    EUROPEAN SANCTIONS AND RUSSIAN EMBARGO: POORLY KNOWN DECISIONS

    While most of the French people are aware of the European economic sanctions (and their counterpart, the Russian embargo on European food products), they are still 4 out of 10 (41%) to ignore their existence and their purpose. Those who ignore the most of these sanctions are the sympathizers of the radical left “France Insoumise” (LFI). At the same time, the LFI sympathizers are also the most numerous to consider Russia as a “threat” (51%). The expressed fear strongly embodied (if not fantasized) around the personality of Vladimir Putin (91%), contrasts with a lack of knowledge of the facts likely to objectify it. The same conclusion applies to a lesser extent to the other political currents. 

    In the end, only 28% of the French people are strongly convinced of the worthiness of the European economic sanctions, and it is the sympathizers of the moderate right (“Les Républicains”) who are the most dubious (51%).

    FRENCH-RUSSIAN RELATIONS: FRANCE CAN DO BETTER

    Historically, Russia has always been the subject of fierce debates and aroused contrasting opinions from our fellow citizens, ranging from frank admiration to equally sincere distrust. Our survey shows that if the views are opposed, following the political affinities, a vast majority of the French people (74%) crave an improvement of the French-Russian relations. French people emphasize the importance of those relations for our country (94%), of which they deplore the relative freezing (40%). The French, predisposed to the “realpolitik,” judge that Russia has become (again) an essential actor in foreign policy, is an unescapable arbitrator of many conflicts (Syria, Ukraine, Middle East,…) or hot topics   The French, followers of the "realpolitik", are of the opinion that Russia has become (become again) an essential actor in foreign policy with a rank of actor and arbitrator on many conflicts (Syria, Ukraine, Middle East) or “hot” issues (climate, economy, immigration, European construction), and that France must take this into account.

    THE FUTURE OF THE FRENCH-RUSSIAN COOPERATION: A MOBILIZING ISSUE

    The French-Russian cooperation, which involves improving the relations between the two states, is a subject that mobilizes the French: only 6% of them think that the quality of the relationship between the two countries is not essential for France. 

    Supporters of a positive dynamic are more likely to be recruited from LREM (“La République en Marche”) (56%) and LR (“Les Républicains”) (55%), and not, contrary to a view too often held, from radical-wing supporters (“Rassemblement National”) (44%). Once again, our opinion survey reveals an odd paradox: radical left-wing supporters (LFI, “La France Insoumise”) are more numerous to think that Russia is a threat (51% vs. 44% of the population), but at the same time, they are also more likely to want that French-Russian relationship improves (94%). This result is essential, which reveals that opinion is not fixed and that it is likely to change quickly. The context, linked to recent international events, weights easily on the French judgment about Russia. In the future, it can be assumed that the divisions will fade, as the conflicts that have generated them (Syria, Ukraine, Crimea) will decrease in intensity on the ground, and consequently in the media. 

    The potential for improving French-Russian relations is high and multi-faceted: the French prioritize environmental issues, humanitarian cooperation, bilateral foreign policy, and economic contracts, because of results deemed unsatisfactory in these areas. However, most cultural matters (university exchanges, scientific collaboration, tourism, and artistic exchanges) can also be improved.

     

    RUSSIA, A EUROPEAN COUNTRY: A DISPUTED ISSUE

    panel,promiseconsulting,panelonthewebpro,opinionlab,poll,opinion,french,russia,russian,putin,macron

    EUROPEAN SANCTIONS AND RUSSIAN EMBARGO: POORLY KNOWN DECISIONS

    panel,promiseconsulting,panelonthewebpro,opinionlab,poll,opinion,french,russia,russian,putin,macron

    panel,promiseconsulting,panelonthewebpro,opinionlab,poll,opinion,french,russia,russian,putin,macron

    FRENCH-RUSSIAN RELATIONS: FRANCE CAN DO BETTER

    panel,promiseconsulting,panelonthewebpro,opinionlab,poll,opinion,french,russia,russian,putin,macron

    THE FUTURE OF THE FRENCH-RUSSIAN COOPERATION: A MOBILIZING ISSUE

    panel,promiseconsulting,panelonthewebpro,opinionlab,poll,opinion,french,russia,russian,putin,macron

    panel,promiseconsulting,panelonthewebpro,opinionlab,poll,opinion,french,russia,russian,putin,macron

    METHODOLOGY

    panel,promiseconsulting,panelonthewebpro,opinionlab,poll,opinion,french,russia,russian,putin,macron

    panel,promiseconsulting,panelonthewebpro,opinionlab,poll,opinion,french,russia,russian,putin,macron

    panel,promiseconsulting,panelonthewebpro,opinionlab,poll,opinion,french,russia,russian,putin,macron

    panel,promiseconsulting,panelonthewebpro,opinionlab,poll,opinion,french,russia,russian,putin,macron

  • Imprimer

    #Promiseconsulting #Luxurylab Luxe, Chine, Désirabilité et Exclusivité : retour sur notre événement 18/09

    luxe, alliance, berstein, promiseconsulting, chine, desirabilite, exclusivite, sommier, paris, fashionweek

    Evénement très attendu et précédant de quelques jours le démarrage de la Fashion Week à Paris, la présentation par Promise Consulting et Alliance Bernstein du 2ème Baromètre des Marques de Mode de Luxe en Chine. Après une première vague en 2015, l'occasion de faire le point sur les nouveaux entrants, les sortants, mais surtout de confirmer l'importance de la Désirabilité et de l'Exclusivité des Marques comme indicateurs de leur performance commerciale et financière.

    PRENDRE CONTACT POUR EN SAVOIR PLUS

    Vous n'avez pas pu être présent ? Les résultats complets sont disponibles par souscription. La prestation en souscription comprend :

    • Un deck de charts complet
    • Une présentation en vos locaux par Pr Philppe Jourdan, CEO Promise Consulting

    TELECHARGER LE BON DE COMMANDE

    PHOTO 3 POST 1809.png

    Un public nombreux, représentants des marques ou acteurs du secteur du luxe, enthousiastes et impliqués.Des échanges jusque tard la nuit !

    Le nombre limité de places ne nous a pas permis de donner suite à la participation de tous. N'hésitez pas à contacter Valérie Jourdan, si vous souhaitez prendre rendez-vous pour partager les enseignements de cette soirée, ou connaître les prochaines dates de réédition de l'événement en France et à l'étranger.

    Nous remercions plus particulièrement nos interlocuteurs auprès des marques suivantes, présentes dans notre baromètre, pour leur participation ou aimable soutien :

    PHOTO 5 POST 1809.png

    luxe, alliance, berstein, promiseconsulting, chine, desirabilite, exclusivite, sommier, paris, fashionweekluxe, alliance, berstein, promiseconsulting, chine, desirabilite, exclusivite, sommier, paris, fashionweek

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting][#luxurylab] Le nouvel ennemi des marques en Chine

    Si une entreprise souhaite communiquer en Chine pour promouvoir un produit, elle devra obligatoirement passer par le digital, en effet dans un pays où l'on dénombre pas moins de 750 millions d'internautes, les canaux de communication traditionnels sont largement délaissés. Mais dans cette nouvelle ère du digital s'impose forcément des défis à relever. 

    Ainsi, les influenceurs et Key Opinion Leader (KOL) sont devenus des acteurs indispensables par lesquels les marques doivent passer pour réussir une campagne en Chine. Ce type de marketing, coûteux pour les entreprises, est biaisé du fait de l'apparition de faux comptes. Les influenceurs payent un service pour bénéficier de plus de like sur leur post ou d'un plus grand nombre d'abonnés, dans le but d'augmenter leur cachet. Si ce genre de pratiques parviennent à être à peu près encadrées en Occident, ce n'est absolument pas le cas en Chine. 

    Ainsi les marques nationales et internationales en Chine veillent à collaborer avec des influenceurs ne travaillant pas avec des "fermes à cliques", où des travailleurs sont rémunérés au nombre de clics générés. Pour lutter contre cela les marques choisissent de plus en plus de faire appel à des influenceurs digitaux, nous pouvons notamment citer Shudu Gram qui est le premier mannequin numérique au monde. Ces influenceurs garantissent aux marques une bonne image. 

    EN SAVOIR PLUS

    Article de Adina-Laura Achim

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting][#luxurylab] Quand la souveraineté nationale dépasse l'intérêt pour le luxe

    Les récentes manifestations ayant lieu à Hong Kong pour son indépendance ont poussé le gouvernement Chinois a rappelé les marques de luxe à l'ordre.

    Les géants du luxe comme Givenchy, Versace et Coach sont accusés de véhiculer des messages à l’encontre de la souveraineté chinoise sur Taïwan et Hong Kong. Les marques proposent des tee-shirts comprenant les inscriptions suivantes : Paris - FRANCE ; Shanghai - CHINA ; Hong Kong - HONG KONG. Certains influenceurs chinois ont donc pris leur distance des marques voire même de leurs sponsors : La mannequin Liu Wen a déclaré que « la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale de la Chine sont en tout temps sacrées et inviolables ! »

    Autre exemple, en 2018, GAP avait fabriqué des tee-shirts représentant la carte de la Chine et sur laquelle Taïwan n'apparaissait pas. Ce genre de communication n'est pas judicieuse dans un contexte où la tension monte régulièrement entre la jeunesse chinoise et le gouvernement. 

    Ainsi si le poids des marques de luxe en Chine est loin d'être négligeable, l'attachement à la souveraineté de sa population est bien plus forte. 

    VOIR PLUS

    Article de Hugo Lehner

     

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting][#luxurylab] Le classement Lyst des marques les plus populaires au second semestre 2019

    Début août, Lyst a annoncé son classement des marques les plus populaires au second semestre de l'année. 

    Gucci est passé devant Off-White qui était en tête au premier semestre. Cette avance de Gucci sur son concurrent s'explique notamment par sa collection Cruise qui permet aux clients d'essayer leur vêtement en ligne, cette stratégie digitale semble avoir conquis le public. 

    Balenciaga est la marque à suivre puisque c'est elle qui dispose de la croissance la plus rapide ce semestre. En parallèle Prada connaît également une croissance positive puisque son chiffre d'affaires a augmenté pour la première fois en quatre ans. 

    Pour Moschino c'est une remontée, l'enseigne se classe désormais 18e, elle a donc gagné 5 places par rapport au semestre précédent. Cela se justifie entre autres par les collaborations effectuées par la marque avec The Sims et Playboy et certains modèles de la collection printemps-Ete 2020 sont apparues dans le clip You Need to Calm Down de Katy Peery et Taylor Swift. 

     

    [VOIR PLUS]

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting][#Luxurylab] #Vivarte cède son enseigne de chaussures

    Le groupe Vivarte est un groupe composé d'entreprises françaises dont la Halle ou Caroll, dont l'activité est centrée autour de la distribution de prêt-à-porter et de chaussures. Début août nous avons appris la cession de la marque Cosmoparis par le groupe Vivarte à Stéphane Collaert et Thierry Le Guénic. 

    Le groupe Vivarte sort d'un plan de restructuration qui l'a obligé à se détacher de certaine de ses marques dont Naf Naf ou Chevignon. 

    Cette crise que connaît le groupe depuis plusieurs années s'explique de différentes façon, tout d'abord le mouvement des gilets jaunes a engendré un manque à gagner pour les enseignes en périphérie. De plus, depuis 2007, on constate en France une baisse notoire du secteur textile et de la chaussure. D'autre part, malgré la cession de la plupart des marques du groupe, celui-ci reste toujours fortement endetté. Enfin, les difficultés récurrentes du groupe l'ont poussé à changer de direction à quatre reprises en moins de deux ans et demi. 

    Le temps nous dira si le groupe parvient à conserver ses marques restantes, il semble néanmoins que des investissements colossaux soient nécessaires puisque le groupe n'a pas une stratégie digitale suffisamment développée. 

    [VOIR PLUS]

    Article de Matthieu Guinebault et Marion Deslandes

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting] [#Luxurylab] Une collection royale en préparation

    Meghan Markle sait comment mêler mode et entraide, en effet, elle prépare actuellement une collection capsule afin de lever des fonds pour Smart Works, une organisation qui vient en aide aux femmes isolées et sans emploi. 

    Une nouvelle fois, la duchesse parvient à suivre les protocoles tout en y apposant sa marque de fabrique. La collection, déjà très attendue par les fans de la duchesse, s'annonce chic et casual. Marks & Spencer, John Lewis & Partners, Jigsaw et Misha Nonoo sont les marques annoncées pour cette collection capsule. 

    Nous n'avons donc plus qu'à attendre pour découvrir les pièces qui la composeront. Une chose est sûre, le succès semble déjà garanti ! 

    [LIRE PLUS]

    Article de Cynthia Lahoma

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting][#Luxurylab] Une Fashion Week haute en couleur ! #Fashion

    Préparez-vous, la Fashion Week aura lieu le lundi 23 septembre à Paris et de nouvelles marques seront de la partie cette année. 

    Le planning de la Fashion Week est déjà relativement rempli, mais celui-ci ne devrait que s'alourdir puisque pas moins de huit nouvelles marques vont l'intégrer dès cette année. Sur ces nouvelles marques, seulement trois d'entre elles organiseront un défilé, pour les autres, le format sera plus modeste. 

    L'ouverture aura lieu avec la créatrice japonaise Mame Kurogouchi puis avec Kimhékim, un label piloté par une ancienne des studios Balenciaga. La troisième marque est celle de Léa Dickley et Hung La, Kwaidan Editions, qui faisait partie des finalistes pour recevoir le prix de l'Andam. Pour rappel, ce prix est destiné à lancer des jeunes stylistes talentueux sur la scène française et internationale. 

    La Fashion Week 2019 de Paris promet donc un programme haut en couleur avec pas moins de 77 défilés prévus en neuf jours. 

     

    [LIRE PLUS]

    Article de Godfrey Deeny

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting][#luxurylab]#Chanel, star de l'été [#brand]

    Instagram ne parle que de ça, un maillot de bain bicolore blanc et noir, qui rappelle une pièce imaginée par Karl Lagerfeld 20 ans plus tôt. 

    C'est durant le dernier défilé organisé par Karl Lagarfeld en Octobre 2018 pour la collection Printemps-Ete 2019 que nous avons pu apercevoir la fameuse pièce. Sur instagram les influenceuses s'affichent avec en photo sur la plage pendant que d'autres la portent en ville comme aperçu lors du défilé. 

    Nous n'avons pas finis de revoir des pièces inspirées des nineties chez nos marques favorites cette saison, "la mode se démode le style jamais" de Coco Chanel est à nouveau démontré. 

    [VOIR PLUS]

    Article de Héloïse Salessy

  • Imprimer

    [#Promiseconsulting] [#luxurylab] #Off-White devient la marque la plus populaire au Monde

    La popularité de la marque Off White à dépassé celle de Gucci en 2019.

    Les raisons de ce succès sont multiples, tout d’abord des articles streetwear ultra-pointus quis éduisent milléniaux et célébrités comme Kim K, Gigi et Bella Hadid, Rihanna, Nicole Kidman, Beyonce ou encore Anna Wintour, qui n’hésitent pas à s’afficher sur les reseaux sociaux avec les pieces de le marque.

    Le digital est donc un élément indispensable au succès de la marque.  De plus, la marque organise de nombreuses collaborations avec des marques comme Evian, Ikea, Nike, Converse ou encore Rimowa la rendant dès lors accessible aux plus petits budgets.

    [LIRE PLUS]