Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

communication

  • Imprimer

    [LUXURY LAB][ECONOMY] | Build a #brand for #Millennials | @CITYA.M.

    FROM JEZ FRAMPTON | CITYA.M. | http://bit.ly/2vR6bLF

    #Build a brand for #millennials : The new challenge

     A brand is the most important asset a business can have. It is the only true, long term differentiator of a company, and without doubt it helps businesses change and grow. But although business owners know this is true, most are still neglecting the one thing that makes a successful brand: people. Brands start and finish with people. They begin on the inside, with humans, and are ultimately delivered on the outside, to humans. People are the pillars of a company that breathe life into businesses.

    Brands are not a tangible product – they are a human construct brought together by opinions, perspectives and experiences. These experiences are made up of interactions with the product, a company’s culture, its impact on the wider environment, and how it communicates. Each of these factors makes up a brand. And every touchpoint for a consumer or employee matters. It is only when these experiences are fully aligned with clear values and purpose that a brand can live to its full potential.

    People form opinions of companies in the same way that they form opinions of other people: it is an informed, emotional choice as to whether they like and trust you. Your company needs to have clear values and a meaningful purpose to allow people to make these decisions.

    This is even more crucial when aiming to get millennials engaged with your brand. Some might be tired of hearing about millennials’ needs, and the fact that they are more concerned with a business’ ethos and vision than their parents were. But this is the generation that companies must aspire to.

    This unique generation has found its voice and is not scared to use it. Look at the recent General Election, for example. Theresa May thought she was safe, but the millennials roared and swayed the result. They weren’t prepared to stand for something they didn’t believe in.

    Millennials want purpose, clarity and authenticity, and these are the qualities that must be instilled into a brand’s ethos if you want this and future generations to consider buying into your products. Millennials are the people that will champion your brand’s purpose – if you give them one.

    [LIRE LA SUITE]

  • Imprimer

    [@adetem] Faites connaissance avec un Membre du Jury du 1er Prix de la Recherche RFM /Adetem [#adetem #RFM #NuitDuMarketing]

    Aujourd'hui, Philippe Jourdan nous présente sa motivation à rejoindre le Jury qui décernera lors de la Nuit de l'Adetem, le 05 Juillet 2016 à Paris, le Prix de la Recherche RFM / ADETEM.

    philippe jourdan, marketing, entrepreneuriat, université paris-est créteil, upec

    Philippe, pourquoi avoir accepté de présider le 1er Jury de la Recherche RFM / ADETEM

    En prenant la tête du Comité de Rédaction de la RFM en 2011, j'ai émis le souhait de renforcer la collaboration et les échanges entre le milieu académique et le le milieu professionnel en matière de recherche en marketing. Forte d'une mobilisation des meilleurs auteurs français depuis cette date, La Revue Française du Marketing a retrouvé tout son rang auprès des meilleures revues en sciences de gestion publiées en langue française.

    Il était donc logique d'aller encore plus loin et de profiter des Prix de l'Excellence Marketing délivrés lors de la Nuit du Marketing pour réunir un Jury de grande qualité afin de décerner le Premier Prix de la Recherche RFM, récompensant le meilleur article publié dans la revue au cours de l'année 2015. C'est l'occasion unique pour un auteur éminent de faire partager ses axes de recherche et les résultats de sa démarche à des professionnels du marketing de tous horizons.

    C'est enfin l'occasion pour de nombreux professionnels d'apprécier la richesse et la pertinence de la recherche française en marketing et de venir y puiser une source d'inspiration, d'idées nouvelles et d'applications possibles dans chacun de leur métier. Je suis très fier de présider ce Jury pour la 1ère année.

    Philippe, en quelques mots....

    Philippe Jourdan, diplômé d’HEC (1988), habilité à diriger des recherches depuis 2008, est professeur des universités à l’IAE Gustave Eiffel, associé fondateur des sociétés Promise Consulting (anciennement Panel On The Web). Il est un expert reconnu dans le domaine des études marketing, de la valorisation des marques du point de vue du consommateurs. Il a publié plusieurs dizaines d'articles dans des revues scientifiques tant en France qu'à l'International et est l'auteur de plusieurs ouvrages en marketing et études marketing. 

    Philippe Jourdan est chercheur à l’IRG (CNRS) et l’auteur d’ouvrages en marketing. Philippe Jourdan est depuis 2011 rédacteur en chef de la revue de l’ADETEM, RFM, qui sous son impulsion figure désormais dans le classement des meilleurs revues en Sciences de Gestion publié par la FNEGE conjointement avec l'AERES (CNRS).

    Pour contacter Philippe Jourdan : philippe.jourdan@promiseconsultinginc.com

    La RFM, Revue Française du Marketing en quelques mots...

    La Revue Française du Marketing a pour vocation de contribuer à faire connaître les techniques et les pratiques marketing les plus innovantes aux communautés académiques, étudiantes et professionnelles dans le monde francophone. Elle poursuit donc une double ambition : une qualité scientifique dans le choix des articles publiés et une sélection basée sur la pertinence, l'intérêt, la portée pour l'ensemble des professionnels du marketing (enseignants et praticiens)des meilleurs articles.

    Première revue française dans le domaine des études et de la stratégie marketing, la Revue Française du Marketing diffuse, en France et dans 38 pays, 4 numéros par an.

    [Découvrir la revue]

    [En savoir plus sur la Nuit du Marketing]

  • Imprimer

    China's Top 10 Social Media [#chine #digital #marketing #communication]

    Publié sur Linkedinfluence.com, 12/02/2016

    1-TENCENT QQ

    QQ has the largest user base, with almost 1 billion active monthly users. It holds the world record for simultaneous connection to its platform with 210 million users connected at the same time on 3rd of July 2014 at 12:52pm.

    2- WECHAT

    WeChat has surpassed the simple functions of an ordinary communication platform, with users booking taxis, tables and flights, transferring money, making investments, shopping and much more. It has an innovative goal to connect everything.

    Over 8 billion “red envelopes” were sent over WeChat during Chinese New Year 2016. The app accommodated more online transactions over the Chinese New Year period than Paypal had throughout the entirety of 2015.

    3- SINA WEIBO

    Sina Weibo attracts the largest number of companies, organisations, public figures and celebrities, each desiring direct communication with consumers, it is often dubbed as “The Twitter of China”.

    4- BAIDU TIEBA

    Baidu Tieba plays host to online Chinese communities and is part of the Baidu group. Baidu is China’s most used and most influential search engine.

    5- DOUBAN

    Douban is the primary review based social network site in China. Chinese consumers are strongly influenced by personal recommendations and so content on this platform can largely impact brand/product credibility.

    6- TENCENT RENREN

    Renren is a classic platform, with almost 100 million active monthly users. It belongs to the first generation of Chinese social media, and was one of the first real-name registration social networking services in China. However due to the platform struggling to capitalise from this approach, it is steering towards becoming more of an online gaming portal.

    7- PENGYOU

    Pengyou (“friends” in English) is a Chinese social discovery website founded in 2010. It allows users to connect with other users and adopts a very Facebook-like approach to social networking.

    8- KAIXIN

    Kaixin is a Chinese social networking service with an audience demographic of white-collar city workers. Its integrated features include blogging, photo sharing, and gaming.

    9- DIANDIAN

    Diandian is a basic light blogging social community that enables users to post text, videos, images and other forms of content.

    10- JIAYUAN

    Jiayuan is a user-focused online dating platform in China.

    [READ THE FULL ARTICLE]

     

     

  • Imprimer

    [#ADETEM #RFM #MARKETING]- Découvrez en avant-première l'éditorial du n°254 de la RFM

    Retrouvez la revue en ligne sur le site de l'#Adetem : RFM sur le site de l'Adetem

    Retrouver la présentation de la RFM à l'#AMF2015 : La RFM AMF2015

    Ce dernier numéro de l’année fait la part belle à deux articles consacrés à la création de nouvelles échelles de mesure. Parce qu’il n’est pas de vérité scientifique sur un phénomène sans une mesure de ses causes, de ses effets ou de ses manifestations, il nous semble important de faire connaître à la communauté marketing les travaux des chercheurs consacrés à la mise au point d’échelles psychométriques de mesure. Nous le savons trop bien, et l’acceptons avec humilité dans notre champ disciplinaire, « la mesure d’une erreur est en même temps la mesure de la vérité correspondante » (Claude Saint Martin, De l’esprit des choses).

    Deux articles, plus décalés mais tout aussi sérieux, vous sont ensuite proposés. Le premier porte sur la tendance actuelle à se réclamer, pour les marques, d’un passé nostalgique et pose la question de savoir sur « l’habillage nostalgique » est réellement efficace. Le second aborde un paradoxe apparent : comment explique-t-on l’engouement pour la consommation de substances nuisibles pour la santé, alors même que leurs effets néfastes ne sont pas niés par la cible ? Pour une fois, ce n’est pas la cigarette qui sert de terrain d’expérimentation, mais les boissons énergisantes dont la consommation est en forte croissance auprès des jeunes.

    Enfin, dans la tradition d’ouverture que nous avons souhaité poursuivre tout au long de l’année 2015, la rubrique « Fenêtre sur » aborde un thème important en marketing mais dont les enjeux ne se limitent pas stricto sensu à notre champ disciplinaire, celui du mécénat et de la philanthropie, sous un angle un brin provocateur, en posant ouvertement la question de la légitimité de ces concepts pour l’entreprise.

    Lire la suite

  • Imprimer

    [#brand #retro]- Brands are more and more inclined to invest in "retro-branding"

    At a time when the #retro #branding seems to take more and more importance, the reminder of the conditions of its development seems useful. An article very well built which is a good prerequisite for synthesis of a successful strategy of "retro-branding". http: //bit.ly/1XSYDOG

  • Imprimer

    [#AIRFRANCE] UN CAS D'ECOLE DE L'ENTREPRISE DU 20EME SIECLE A L'HEURE DE LA COMMUNICATION DU 21EME SIECLE

    air france, paris, greve, marque, image, communication, pilotes

    • AIR FRANCE à l'heure des réseaux sociaux : à l'heure des réseaux sociaux, une entreprise ne peut pas afficher un double visage : en direction de ses clients, la volonté d'un service d'excellence et une posture de respect et d'écoute ; en direction de ses salariés, des positions de fermeture au dialogue qui semblent nourrir une violence très forte au sein des personnels. L'entreprise du 21ème siècle ne peut échapper à une transparence totale et sera jugée sur la cohérence de ses prises de position éthique et morale vis-à-vis de l'ensemble de ses publics tant internes (salariés) qu'externes (actionnaires, clients, fournisseurs, etc.). Il y a une forme d'incohérence profonde entre les images montrées à la télévision (dont certaines "détournées" par des mobiles) et la campagne institutionnelle "France is in the air".
    • AIR FRANCE en tant que porte-étendard national : des cadres malmenés, poursuivis et faisant l'objet de violences physiques, voilà qui choque en dehors de la France et plus généralement renvoie à l'étranger l'image d'un pays de violences et de tensions sociales très fortes. Plus généralement, la compagnie aérienne nationale est un porte-étendard du savoir-vivre français, parce qu'elle est une entreprise nationale avant d'être internationale, parce qu'elle porte le nom de notre pays, parce que le transport aérien est le vecteur de valeurs en relation avec le voyage, le tourisme, la gastronomie, l'art de vivre et l'art de recevoir. L'impact des images montrées dépasse donc et de loin le simple cadre de l'entreprise de transport aérien, mettant en évidence la responsabilité sociale au sens large de l'entreprise (RSE).
    • AIR FRANCE le choix malheureux d'un marketing autocentré : les spécialistes du transport aérien le savent bien : le changement des règles entre les acteurs, l'évolution des attentes des nouveaux passagers, le déplacement des marchés vers de nouveaux pays ou destinations, les choix faits par une concurrence affutée redessinent en permanence le paysage concurrentiel alors même que comme le rappelait J.C. Spinetta, "le transport aérien est déjà en soi et par nature une activité difficilement rentable sur une longue période". Le rebondissement d'une crise déjà ancienne et profonde chez Air France illustre à quel point un marketing autocentré peut se révéler fâcheux. Quand le client a le sentiment qu'on profite de situations acquises, il s'en va voir ailleurs tout simplement. Air France a pensé à tort que sa réputation suffisait à justifier une stratégie dépassée et des écarts de prix intolérables, oubliant que le client peut retirer aussi vite ce qu'il a précédemment accordé. 
    • AIR FRANCE et l'impératif de souplesse stratégique : l’illusion d’un modèle universel de réussite a fait long feu dans le transport aérien (et dans bien d’autres secteurs) : le client est mouvant, en perpétuel déplacement, difficile à saisir, complexe dans ses choix, variant dans ses attentes. Or on ne mène pas une guerre de mouvement, voire de guérilla, avec des armées (technostructures) qui sont programmées pour des affrontements classiques. La question centrale est de savoir comment concilier des processus qui demandent stabilité et centralisation avec des tactiques qui sont-elles volatiles et obligent de toutes les façons à raccourcir  toujours davantage les temps de réponse ? La tactique est un art – ce que Grecs et Romains connaissaient depuis longtemps – mais la prédominance de la tactique n’est pas sans répercussion sur les organisations. Abandonner une stratégie linéaire et rassurante au profit d’une combinaison permanente de tactiques adaptatives ne va pas de soi et le risque est grand de désorienter les publics tant internes qu’externes des entreprises. Nombreuses sont les organisations qui en ont fait la douloureuse expérience, comme le rappelle les soubresauts du dernier conflit social chez Air France. Le risque de l’adaptation permanente, c’est au fond de confondre le conjoncturel et le structurel. Mais peut-on les dissocier aussi facilement ?

    "L'actualité sociale chez AIR FRANCE est un cas très intéressant. Le relais très médiatisé des derniers rebondissements de la crise sociale des personnels ne pourra manquer de nourrir un impact négatif sur la marque Air France auprès de ses clients tant en France qu'à l'International.  Fût un temps où le cloisonnement de l'interne et de l'externe permettait à une entreprise de séparer la relation vis-à-vis de ses clients de celle qu'elle souhaitait entretenir avec ses salariés. L'explosion des réseaux sociaux, le poids d'Internet, le tournant pris par les médias font qu'aujourd'hui la communication est appréciée dans sa cohérence sur ses trois volets : la marque entreprise, la marque produit et la marque employeur. Les premières réactions enregistrées à l'étranger - en particulier aux USA - montrent à l'évidence que la clientèle d'hommes d'affaires est choquée par la violence du climat social au sein de l'entreprise : comment peut-on affirmer vouloir "réenchanter" ses clients ("France is in the air" comme le dit la campagne publicitaire en cours) alors que les images des deux vidéos les plus commentées sur Internet montrent une violence manifeste (celle des salariés) et une fermeture au dialogue (celle de la Direction), deux postures en totale contradiction avec un service d'excellence en direction de sa clientèle la plus rentable (première et affaires) - sans oublier les autres - qui passe d'abord par le respect et l'écoute ?" (Philippe Jourdan)