Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

#online

  • Imprimer

    #Promiseconsulting #Luxurylab: Coronavirus. Les formations du Luxe face à la crise @supdeluxe

    Le parisien étudiant - publié le 28 Avril 2020

    Le directeur de Sup de Luxe nous explique comment ses formations se maintiennent à distance, ainsi que les conséquences sur le secteur du luxe.

    Le secteur du luxe est fortement impacté par la crise mondiale liée au Covid-19. Repenser les techniques de communication, s’adapter aux nouveaux consommateurs et préparer les étudiants à répondre aux besoins d’une clientèle toujours plus exigeante, voici les défis du luxe expliqués par Thibaut de la Rivière, Directeur de Sup de Luxe.

    Le passage en e-learning dans une école spécialisée dans le luxe a t‘il été plus difficile ?

    Nous avions anticipé ce changement et sommes passés du présentiel au distanciel sur l’ensemble de nos programmes immédiatement après la fermeture de nos écoles décidée par le Gouvernement. La situation de pandémie nécessitait une forte réactivité afin de rassurer et d'encadrer nos étudiants.
    Nous avions l’avantage d’avoir l’expérience de l'enseignement distanciel car nous proposons depuis déjà plusieurs années un MBA Online, dispensé avec succès à travers le monde.

    Lire la suite

  • Imprimer

    #Promiseconsulting #Luxurylab: Découvrez la nouvelle exposition Gucci online

    Publié par Le journal du luxe - le 20 Mai 2020

     

    La maison de luxe italienne parraine un nouveau projet intitulé « No Space, Just A Place ». Présentée au Daelim Museum de Séoul, ce dernier livre une réflexion sur notre époque et sur les mutations profondes que l’humanité connaît.

    Le luxe se mêle à l’art coréen 

    Inspirée par l’histoire complexe des espaces artistiques indépendants de la capitale sud-coréenne, l’exposition invite à réfléchir à la fois sur la notion d’ « être ensemble » ainsi que sur « les espaces alternatifs comme lieu utopique ».

     
     

    La maison de luxe italienne parraine un nouveau projet intitulé « No Space, Just A Place ». Présentée au Daelim Museum de Séoul, ce dernier livre une réflexion sur notre époque et sur les mutations profondes que l’humanité connaît.

    Le luxe se mêle à l’art coréen 

    Inspirée par l’histoire complexe des espaces artistiques indépendants de la capitale sud-coréenne, l’exposition invite à réfléchir à la fois sur la notion d’ « être ensemble » ainsi que sur « les espaces alternatifs comme lieu utopique ».

    Pour mener à bien ce projet, la curatrice et critique d’art Myriam Ben Salah a ici réuni dix espaces d’art indépendants : Audio Visual Pavilion, Boan1942, D/P, Hapjungjigu, OF, Post Territory Ujeongguk, Space illi, Space One, Tastehouse, White Noise. Afin d’encourager le dialogue et le débat, les artistes Kang Seung Lee, Olivia Erlanger, Martine Syms, Meriem Bennani ou encore Cécile B. Evans y présentent également une sélection d’œuvres inspirées de l’avenir et des mythologies fantastiques.

    Lire la suite