Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

4.f- Finance - Page 2

  • Imprimer

    Poussée des banques mutualistes : Promise Consulting Inc et Posternak / IFOP sur la même longueur d'onde

    CLASSEMENT DES BANQUES FRANCAISES : LA PERCEE DES MUTUALISTES SE CONFIRME

    Argent_2.jpg

    Nous vous l'annoncions dans notre baromètre des banques idéales selon les Français, les banques mutualites ont le vent en poupe. Seule la Banque Postale, en raison de l'image forte de la Poste, et la Société Générale, viennent s'intercaler dans les 5 premières places.

    Cette tendance est également confirmée dans les résultats concordants du baromètre Posternak / IFOP sur l'image des banques.

    Pour en savoir plus : http://yect.com/3d8

    http://www.cbanque.com/actu/36374/image-des-banques-francaises-s-ameliore-le-credit-mutuel-en-tete

    La cohérence des enseignements des deux baromètres est ici riche d'enseignements (bien que la mesure soit différente, nous mesurons le caractère idéal de chaque réseau tandis que Posternak / IFOP mesure l'image de marque) : au final les "banques capitalistes classiques" selon la terminologie classique employée par notre confrère reculent au profit des banques mutualistes (qui occupent 3 des 5 premières places de notre classement, la Banque Postale et la Société Générale complétant le classement des 5 premiers). Nous partageons la même conclusion : les Français semblent de plus en plus "choisir" leur banque en fonction de sa nature (valeurs, mode de fonctionnement, statut et relations avec ses clients) qu'en fonction de ses produits.... une tendance que nous annoncions comme l'une des conséquences de la crise et des modifications de comportement qu'elle induit chez le Conso'battant dès 2008.

  • Imprimer

    Banques idéales selon les Français : Promise Consulting Inc. et le JDN dévoilent leur classement aspirationnel

    COMMUNIQUE DE PRESSE, PARIS LE 02 DECEMBRE 2013

    Promise Consulting Inc., société de conseil en marketing, spécialisée dans la mesure de la « brand value » et son institut d’études en ligne intégré Panel On The Web présentent le 1er  volet du baromètre des marques désirables*en partenariat avec le JDN (*marques appréciées pour leurs produits ou services mais également leurs valeurs, ou prises de positions culturelles)

    Pour cette première édition avec le Journal Du Net, Promise Consulting Inc. a segmenté les 26 banques testées par catégorie : banque traditionnelle – banque en ligne – banque mutualiste – banque publique – assureur.

    Cette dimension aspirationnelle des banques est un des 18 indicateurs clés du modèle complet dénommé Monitoring Brand Assets®. Cette méthodologie permet au delà d’un diagnostic des forces et des faiblesses d’une marque sur son marché de construire et de simuler l’impact de plans d’actions marketing raisonnés.  

    Cette étude a été menée auprès d’un échantillon représentatif national de plus de 1000 personnes, âgées de 18 ans et plus entre le 16 et le 19 octobre 2013. 

    Marques testées : B for Bank – Banque AGF – Banque Populaire – Banque Sofinco – Barclays Bank – BNP Paribas – Boursorama – C.I.C – Caisse d’Epargne – Caixa Banque – Crédit Agricole – Crédit du Nord – Crédit Mutuel – Dexia – Fortis – Fortunéo – Groupama Banque – Hello Banque – HSBC – ING/ING Direct – La Banque Postale – La NET Agence – LCL/Crédit Lyonnais – Monabanq – Société Générale. 

    Banques idéales selon les Français : la prime aux banques mutualistes 

    Banque_1.jpg

    Le Crédit Agricole (9%) s’impose comme la banque idéale des Français. De son côté, ING Direct (- 15%) est la moins dépréciée de la catégorie « banques en ligne », catégorie par ailleurs moins connue. 
     
    A retenir : 
    • Les indices aspirationnels de l’ensemble des banques sont particulièrement perfectibles, à l’image du secteur des assurances dans notre classement Top Dreaming Brands publié le 28 novembre dernier. 
    • 3 banques mutualistes intègrent le Top 5 des banques de détail (Crédit Agricole, Caisse d’Epargne et le Crédit Mutuel). 
    • La Banque Postale étant qualifiée de banque publique, la Société Générale est la seule banque traditionnelle à figurer dans ce Top 5.
    • Le modèle mutualiste semble ainsi avoir le vent en poupe. D’origine française et destiné à protéger les plus démunis, notamment dans le milieu ouvrier, le modèle mutualistele modèle mutualiste avait également été plébiscité par les Français dans le cadre de notre étude sur le secteur des « assurances » en février dernier. 

    Crédit Agricole : le bon sens a de l’avenir selon les Français

    Le Crédit Agricole (9%) devance la Banque Postale (1%), la Caisse d’Epargne (0%), la Société Générale (-1%) et le Crédit Mutuel (-5%). 

    Du monde agricole à la finance internationale

    Crédit Agricole (9%) est surnommé la « banque verte ». Le groupe est constitué de ses 39 caisses régionales, du LCL, du Crédit Agricole SA et ses filiales. Ce réseau de banques mutualistes et coopératives au service du secteur agricole à l’origine est aujourd’hui un groupe bancaire international et le 2ème groupe bancaire français derrière BNP Paribas en termes d’activité (39,1 Milliards en 2012). Son taux d’implantation sur l’ensemble du territoire français mais également ses récents spots télévisés sur « l’épargne utile » sont autant de gages de réassurance pour les Français. Enfin, ses investissements en matière de solutions de paiement (e-paiement, m-paiement, terminaux multi-services pour les commerçants) participent sans doute au développement d’une image innovante. 

    ING DIRECT : un acteur historique se détache au sein de la catégorie « banques en ligne » 
     
    L’ensemble des banques en ligne de ce TOP 5 enregistrent des indices de désirabilité négatifs qui traduisent une certaine forme de défiance des Français liée sans doute à un déficit de notoriété. 
     

     Le leader du marché de la banque en ligne en France et dans le monde

    ING Direct (-15%) est une banque en ligne d’origine néerlandaise qui a proposé ses services sur le marché français dès 2000 et qui compte aujourd’hui 880 000 clients. A l’image de ses concurrents ING Direct propose des produits bancaires simples et s’appuie sur une gamme d’offres moins pléthorique que les banques de détail mais moins chère que celles-ci. C’est d’ailleurs ce qui constitue l’attractivité principale des banques en ligne, le prix. Enfin, ING Direct investit massivement dans la publicité et souhaite s’exonérer de tout soupçon avec son slogan "appeler un chat, un chat", destiné à montrer que la banque est transparente et que ses services payants, par exemple, sont bien indiqués comme tels.

    «Les banques souffrent globalement d'un déficit sur l'indicateur que nous avons choisi de privilégier dans notre baromètre. Elles sont moins "aspirationnelles" que d'autres secteurs et au fond peu de marques sont bien classées comme "idéales" par leurs clients. Faut-il pour autant en déduire qu'il n'existe aucune différence entre les banques selon la force de l'enseigne ou la nature de leur activité, banques de guichet ou pure players Internet ? Non. Soulignons tout d'abord que s'agissant des banques de guichet (qui toutes développent également des stratégies Internet mais sont d'abord dans l'esprit du grand public associées à la force de leurs réseaux d'agences), 4 des 5 premières places sont occupées par des réseaux mutualistes ou des banques associées dans l'esprit du public à la proximité (Banque Postale). En réalité, le public privilégie deux facteurs déterminants dans la relation aux services financiers, la transparence et la confiance associées à l'esprit mutualiste et la proximité, un atout du réseau des Postes. Il faut y voir, en ces temps de crise, un signal fort que nous observons également dans d'autres secteurs d'activités : en matière de services, le public est aujourd'hui demandeur d'une relation de proximité, d'écoute, de transparence, relation qui doit également s'inscrire dans la durée, une réalité peu compatible parfois avec la rotation des onseillers en agence. Autre enseignement : les pure players Internet ne semblent pas tirer leur épingle du jeu. Il est vrai que nous avons volontairement choisi d'interroger un échantillon national représentatif. En réalité, les pure players Internet sont des acteurs très segmentants : pour ceux pour qui la banque est une "commodité" et qui privilégient les outils en ligne mis à leur disposition pour effectuer eux-mêmes mêmes leurs transactions courantes ou leurs opérations de placement, les pure players Internet sont attirants et ING confirme sa première place dans notre classement. Ils ne forment toutefois encore aujourd'hui qu'une minorité, les Français leur préférant encore des acteurs "visibles au coin de la rue". Mais là encore, les choses peuvent changer.... une évolution à surveiller donc dans le temps.», conclut Pr. Philippe JOURDAN, associé fondateur de Promise Consulting Inc. / Panel On the Web, consologue et spécialiste de l’analyse de marques, Rédacteur en Chef de la Revue Française du Marketing et auteur de l’ouvrage Dunod : « A nouveaux consommateurs, nouveau marketing : zoom sur le Conso’Battant ». 


    Indices de désirabilité et de notoriété : Méthodologie

     L’Indice de désirabilité d’une marque est calculé comme la différence de scores, mesurés à l’aide d’une échelle de Likert en 7 points (et converties sous la forme d’indice), entre les répondants qui jugent la marque « idéale / proche de leur idéal » et ceux qui jugent la marque « pas du tout idéale / loin de leur idéal ». Ainsi calculé, l’Indice de désirabilité permet, une analyse pertinente et complète puisqu'il prend en compte à la fois l'appréciation la plus haute et la plus faible. En définitive, l’Indice de désirabilité révèle ainsi les comportements et attentes actuels des Français mais également leurs comportements futurs.

     La notoriété assistée correspond au nombre de répondants déclarant connaître la marque à partir d'une liste prédéfinie. Pour chaque marque un pourcentage de répondants est ainsi calculé. Ce pourcentage est ensuite converti en indice, 100, correspondant à la moyenne de notoriété de l'ensemble des marques. Un indice supérieur à 100 traduit donc le fait que la marque est plus connue que la moyenne. A titre d’exemple, une marque dont l’indice est égal à 120 signifie que sa notoriété est supérieure de 20% à la moyenne des autres marques du marché.

     

    INFO LECTEURS : 

    http://promiseconsultinginc.com/

    https://www.facebook.com/Promiseinc

    A propos de Promise Consulting Inc.

    Née en 2008, Promise Consulting Inc. intègre l’ensemble des métiers liés à la prise de décision marketing (études, analyse, conseil) en s’appuyant sur l’expertise et le savoir-faire de ses 3 filiales : Panel On The Web (créée en 2000) ; Panel On The Web Field (lancée en 2009) ; JPL Consulting (fondée en 1998). La société apporte son expertise aux marques souhaitant se développer tant sur les marchés locaux qu'internationaux. Elle dispose d'un département recherche marketing qui lui permet de développer des outils d'aide à la décision innovants pour les décideurs, de les accompagner dans la mesure de la brand value et dans la simulation de plans d’actions marketing. La société est également certifiée OPQCM, Social Media Marketing de la DMA et adhère aux règles SYNTEC et ESOMAR.

    Références : Agence V, Altavia, AXA, Bouygues Telecom, BPE, Canal +, Carrefour, Danone, DDB, Documentation Française, Duke, Elle et Vire, Entremont, Fortuneo, Gillette, GSK, Guerlain, HSBC, La Française des Jeux, L’Oréal, LVMH, Mac Donald, Meetic, Mercuri Urval, Microsoft, Nissan, Procter §  Gamble, Publicis, Renault, Relais et Châteaux, Royal Canin, Samsung, Seb, Société Générale, TBWA, Technicolor, Total, Thomson, United Biscuits, Virgin Mobile, Volkswagen, Voyages SNCF, etc.

     Contacts Presse

    Agence VILLAGE RP

    Dimitri Hommel-Viktorovitch – 01 40 22 05 22 – d.hommel@village-rp.com

  • Imprimer

    En partenariat avec le JDN, publication du classement des banques idéales selon les Français en 2013

    Les banques idéales selon les Français en 2013

    Banques préféréesEn partenariat avec Promise Consulting, le JDN dévoile les 5 banques de détail et les 5 banques en ligne plébiscitée dans l'Hexagone.

    http://www.journaldunet.com/patrimoine/finances-personnelles/banques-preferees.shtml

    "Les banques arrivent en queue de peloton des secteurs de "désirabilité" des Français", reconnaît d'emblée Philippe Jourdan, associé fondateur de Promise Consulting. Cette société de conseil et recherche en marketing et spécialisée dans la mesure de la brand value a interrogé un échantillon de Français en leur demandant quelle banque était proche de leur idéal, parmi ceux qui connaissent l'enseigne.
    Résultat : la meilleure banque du classement est Crédit agricole, avec un "taux de désirabilité" de 9%. "Cette banque conserve une image de proximité que les Français apprécient", explique Philippe Jourdan. La Banque postale, elle, surfe toujours sur l'image "service public" de La Poste.

    Les banques en ligne souffrent d'une part d'un déficit de notoriété (toutes affichent un score de notoriété assistée largement inférieur à la moyenne), mais aussi clairement d'un manque d'aspiration. "Ce secteur correspond à une niche précise de personnes qui recherchent la praticité, et pas forcément à l'ensemble des gens qui ont plutôt envie de proximité et d'écoute", avance  Philippe Jourdan. ING direct, acteur historique, s'en tire toutefois mieux que les autres avec un score de -15%.

    Méthodologie

    L'indice de désirabilité est calculé comme la différence de scores, mesurés à l'aide d'une échelle sur 7 points, entre les répondants qui jugent la marque "idéale" ou "proche de leur idéal" et ceux qui jugent la marque "pas du tout idéale" ou "loin de leur idéal".

    A propos de Promise consulting

    Née en 2008, Promise Consulting intègre l'ensemble des métiers liés à la prise de décision marketing (études, analyse, conseil) en s'appuyant sur l'expertise et le savoir-faire de ses 3 filiales : Panel On The Web (créée en 2000) ; Panel On The Web Field (lancée en 2009) ; JPL Consulting (fondée en 1998).

  • Imprimer

    Assurances et Mutuelles préférées des Français : Promise Consulting Inc. et le Huffingtonpost.fr dévoilent leur classement aspirationnel

    Communiqué de presse, Paris, février 2013

    Promise Consulting Inc., société de conseil et recherche en marketing, spécialisée dans la mesure de la « brand value » et l’une de ses entités Panel On The Web présentent le 6ème volet de leur baromètre mensuel des marques désirables* en partenariat avec le Huffingtonpost.fr (*marques appréciées pour leurs produits ou services mais également leurs valeurs, univers ou prises de positions culturelles).

    Pour cette sixième édition, au-delà de l’indice de désirabilité des compagnies d’assurances ou mutuelles préférées des Français (25 marques retenues au total), Promise Consulting Inc. et le Huffingtonpost.fr ont également souhaité mesurer la notoriété de ces marques.

    Cette étude a été menée auprès d’un échantillon représentatif national de 1012 personnes, âgées de 18 ans et plus entre le 08 et le 20 février 2013.

    L’indice de désirabilité : Méthodologie

    L’Indice de désirabilité des marques d’assurance et de mutuelle est calculé comme la différence de scores, mesurés à l’aide d’une échelle de Likert en 7 points (et converties sous la forme d’indice), entre les répondants qui jugent « la marque idéale / proche de leur marque idéale » et ceux qui jugent le fabricant « pas du tout / loin de leur marque idéale ».

    « Il compte parmi les 18 indicateurs clés du modèle Monitoring Brand Assets (outil de mesure de la brand value déployé tant en France qu’à l’international par Promise Consulting Inc.) et permet d’évaluer l’un des leviers clés de croissance des marques, au-delà de la performance commerciale immédiate », souligne Valérie Jourdan, Président et Directeur Général.

    Ainsi calculé, l’Indice de désirabilité permet, une analyse pertinente et complète puisqu'il prend en compte à la fois l'appréciation la plus haute et la plus faible, et non pas la plus haute ou la plus faible. En définitive, l’Indice de désirabilité se révèle être prédictif des comportements et attentes actuels des Français mais également de leurs comportements futurs.

     

    Marques les plus appréciées des Français : Les Mutuelles raflent la mise

    _Assurance_1.jpg

    (*) Les marques sont classées par ordre décroissant de la différence entre la modalité positive (% 7-6) et la modalité négative (%1-2). Ainsi le score de désirabilité de Macif est de (20%-17%)=3%.

    A la lecture du graphique ci-dessus, Macif (3%), MAIF (2%) et Maaf (-2%) composent le trio de tête de ce classement. Ces 3 sociétés d’assurance dites mutualistes, de par leurs statuts, relèvent du principe de l’autogestion et poursuivent un but non lucratif, dans l’intérêt de leurs membres… un modèle dont les français semblent satisfaits puisqu’ils font davantage confiance à ce type d’entité qu’aux assureurs classiques.

    Les mutuelles dans le coeur des Français :

    1. La Macif (3%), société d’assurance mutualiste créée en 1960, est à l’initiative d’une étude récente précisant que 79% des Français font confiance à un assureur mutualiste plutôt qu'à un assureur (16%) ou à une banque (4%). Le classement de ce baromètre semble ainsi leur donner raison. Si les assurances dommages (auto, habitation, protection juridique…) représentent plus de la moitié de ses activités, la Macif propose également des produits d’épargne, comptes bancaire et des offres de prévoyance ou santé. Sa politique tarifaire et la souplesse de ses offres pourraient en partie expliquer son succès auprès du grand public. Ainsi, la Macif vient récemment de proposer une offre de complémentaire santé modulable en fonction de ses besoins et de son budget. Enfin, le sponsoring sportif est un autre levier permettant de lui assurer une image positive auprès des Français. La Macif a ainsi récemment sponsorisé le navire du Skipper François Gabart, vainqueur de l’édition 2013 du Vendée Globe.

    2. Juste derrière, la MAIF (2%) s’accapare la 2nde place du podium. Cette société d’assurance mutualiste appartient au même groupe que la Macif ainsi que la Matmut : SFEREN. Initialement réservée aux instituteurs, la MAIF a par la suite ouvert ses portes au personnel de l’Education Nationale puis aux fonctionnaires sous tutelle du Ministère de la Recherche et de la Culture. Elle propose désormais des contrats à un plus grand nombre de sociétaires via Filia MAIF.

    Investissant dans de nombreuses campagnes publicitaires télévisées ou radio, la MAIF est désormais connue du grand public à travers sa signature : « assureur militant ». Le 30 janvier dernier, Laurent Thévenin, journaliste aux echos.fr soulignait que la MAIF pouvait compter sur un atout de taille : une base d'assurés plus fidèles que la moyenne (taux de résiliation toutes causes de 4,5 %). Enfin, son taux d'équipement est aussi « l'un des meilleurs du marché », un sociétaire détenant en moyenne 3,4 contrats chez elle.

    3. De son côté, Maaf assurances (-2%) complète notre top 3. Fondée en 1950 sur un modèle identique à celui de la MAIF, cette compagnie était initialement spécialisée dans l’assurance automobile pour les artisans. Elle a par la suite diversifié ses activités (habitation, santé…) et s’est ouverte à l’ensemble de la population française. Au cours de ces dernières années, Maaf assurances a acquis une réelle notoriété en investissant massivement dans la communication. Ses slogans désormais connus de tous « C’est la Maaf que je préfère » ou encore « Maaf la référence qualité prix » ont clairement optimisé sa popularité auprès du grand public.

    Notoriété et désirabilité, deux notions différentes

    Si ce baromètre fait la part belle aux mutuelles quant à l’indice de désirabilité, certaines compagnies d’assurances bien connues des répondants (indice de notoriété) se positionnent en queue de peloton. Ainsi, Axa capitalise un taux de notoriété très élevé (70%) mais le groupe français n°1 dans l’assurance en France et n°2 en Europe ne se classe qu’en dixième position (-13%) des marques aspirationnelles. Pourquoi un tel score ? Le service et un large réseau d’agences sont appréciés mais cela ne semble pourtant pas suffire. Ainsi, les prix pratiqués par cette compagnie d’assurance ne correspondant peut-être pas aux attentes des consommateurs de plus en plus exigeants. Notons cependant que le n°1 français n’est pas le plus touché dans ce baromètre. Sur 25 compagnies testées, Allianz (n°1 européen), Generali (n°3 européen), ou Swiss Life (n°2 hexagonal sur la prévoyance santé) ne figurent pas dans le top 10.

     

    Compagnies préférées des 18-34 ans

    _Assurance_2.jpg

    Alignés sur l’ensemble de la population Française, les 18-34 ans classent également la Macif (9%) et la MAIF (2%) sur les deux premières marches du podium.

    En revanche, Axa (0%) s’accapare la troisième marche du podium. La compagnie a su réunir les ingrédients pour communiquer auprès des 18-34 ans et leur proposer des offres adaptées à leurs besoins :

    - Réponse aux attentes d’une génération connectée par le biais de son offre « Protection Familiale Intégr@le » qui protège les accidents de la vie courante mais également les risques de la vie numérique (usurpation d’identité, fraude à la carte bancaire…) ;

    - Mécénat scientifique dans le cadre du « Fond Axa pour la Recherche » :

    - Campagne télévisées à répétition dont une ayant fait le buzz sur la toile car un protagoniste téléphonait au volant.

    A noter aussi, Groupama (-7%) gagne deux places dans ce classement en se positionnant à la cinquième place de ce top 10. Sa stratégie de communication semble en effet porter ses fruits auprès de la cible 18-34 ans. Passons sur les campagnes télévisées et la désormais célèbre « Cerise » et concentrons nous sur le sponsoring ou le marketing sportif, secteur où Groupama investit massivement. Franck Cammas, skipper vainqueur de le Route du Rhum en 2010 et de la Volvo Ocean Race en 2011-2012 était à la barre d’un navire aux couleurs de Groupama. Sur la terre ferme, Groupama s’est longtemps associé à l’élite de la ligue 1 de Football avec des équipes comme Lyon, Bordeaux ou Marseille. En Rugby, la compagnie sponsorise le Stade Toulousain, club le plus titré de France. Groupama finance également l’équipe de handball de Montpellier et s’investit dans les actions de mécénat culturel, à l’image de la Fondation Groupama Gan pour le cinéma qui soutient la production et la distribution de films français.

    Segmentation marketing optimisée et communication adaptée seraient-ils ainsi les éléments fondamentaux pour assurer une image positive auprès des jeunes générations ?

    « Historiquement le mouvement mutualiste puise une partie de ses origines en France : destiné à protéger les plus démunis en particulier dans le milieu ouvrier, il s’est accompagné de formes originales de protection, d’assurance collective, de coopératives dans tous les domaines, etc. Les Français semblent encore sensibles à cet esprit solidaire, une des valeurs montantes dans le cadre des études menées sur les comportements face à la crise. Pour autant, il convient de souligner que les scores de désirabilité de l’ensemble des acteurs sont perfectibles. Bien que meilleurs que ceux relevés pour les banques, ces scores témoignent d’une défiance des Français vis-à-vis des établissements financiers… et peut-être plus profondément un rapport ambigu à l’argent. L’un des enjeux reste la captation de la clientèle des jeunes (en plus de celle des revenus aisés). Sur ce terrain, la communication et la qualité des offres sont des leviers sur lesquels les groupes leaders ont aujourd’hui fortement investi : MACIF, MAIF et AXA semblent bien placés pour emporter la part… de coeur » conclut Pr. Philippe JOURDAN, associé fondateur de Promise Consulting Inc. / Panel On the Web, consologue, Rédacteur en Chef de la Revue Française du Marketing et auteur de l’ouvrage Dunod : « A nouveaux consommateurs, nouveau marketing : zoom sur le Conso’Battant ».

    A propos de Promise Consulting Inc.

    Née en 2008, Promise Consulting Inc. intègre l’ensemble des métiers liés à la prise de décision marketing (études, analyse, conseil) en s’appuyant sur l’expertise et le savoir-faire de ses 3 filiales : Panel On The Web (créée en 2000) ; Panel On The Web Field (lancée en 2009) ; JPL Consulting (fondée en 1998). La société apporte son expertise aux marques souhaitant se développer tant sur les marchés locaux qu'internationaux. Elle dispose d'un département recherche marketing qui lui permet de développer des outils d'aide à la décision innovants pour les décideurs, de les accompagner dans la mesure de la brand value et dans la simulation de plans d’actions marketing. La société est également certifiée OPQCM, Social Media Marketing de la DMA et adhère aux règles SYNTEC et ESOMAR.

    Références : Agence V, Altavia, AXA, Bouygues Telecom, BPE, Canal +, Carrefour, Danone, DDB, Documentation Française, Duke, Elle et Vire,

    Entremont, Fortuneo, Gillette, GSK, Guerlain, HSBC, La Française des Jeux, L’Oréal, LVMH, Mac Donald, Meetic, Mercuri Urval, Microsoft, Nissan, Procter § Gamble, Publicis, Renault, Relais et Châteaux, Royal Canin, Samsung, Seb, Société Générale, TBWA, Technicolor, Total, Thomson, United Biscuits, Virgin Mobile, Volkswagen, Voyages SNCF, etc.

    Contacts Presse

    Agence VILLAGE RP

    Dimitri Hommel-Viktorovitch – 01 40 22 05 22 – d.hommel@village-rp.com