Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

4- Secteurs d'activité - Page 3

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting] [#luxurylab] Luxification : extension du domaine du luxe

    Via INFLUENCIA

    Comment adapter les principes du secteur du luxe aux autres industries, quels commandements à suivre pour inventer un art de vivre propre à sa marque, de rendre « iconique » un produit standard, etc. Stéphane Galienni donne les premiers indices d’une « Luxification »  réussie.

    Stéphane Galienni : la Luxification, c’est tout simplement appliquer les principes fondamentaux d’un secteur à part, le luxe, pour les adapter aux autres industries qui n’en possèdent pas les codes : grande distribution, restauration, alimentation, habitat, habillement, transport, voyage, etc…

    La Luxification s’adresse aux marques qui s’inscrivent dans le quotidien des consommateurs sans pour autant jouir du label « luxe ». En effet, si vous êtes assoiffé en plein désert, votre rêve de luxe à cet instant T n’est pas de posséder le dernier sac à la mode, sinon une grande bouteille d’eau fraîche. Vous payerez même une fortune pour cela ! 

    [Lire la Suite]

    #Luxification #luxe #4p #consumerbehaviors 

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting] [#luxurylab] AMI met le turbo sur la Chine avec un show à Shanghai

    AMI poursuit son envol à grand rythme. Le label français regarde de plus en plus vers l’Asie et la Chine, et en lance parallèlement sur le marché sa nouvelle ligne féminine. La griffe parisienne, fondée en 2011 par Alexandre Mattiussi, mène les deux projets de front avec une actualité très intense en cette rentrée.

    Un grand événement, qui devrait permettre à la maison de gagner en visibilité dans l’Empire du Milieu. Véritable star en Asie, où son style authentique parisien, à la fois chic et décontracté, est très apprécié, Alexandre Mattiussi a vu ses ventes en ligne s’envoler cette année en Chine, en passant à 16 % de son e-commerce, rattrapant ainsi le marché américain, qui représente 17 % des ventes online d’AMI.
     
    « Ces volumes sont précurseurs d’une tendance de fond. L’Asie va rattraper très vite nos marchés principaux, qui s’équilibrent actuellement entre l’Europe et les Etats-Unis, pour devenir un débouché important. Ce défilé à Shanghai est stratégique aussi bien pour le rayonnement de la marque que pour son développement international », explique à FashionNetwork.com le directeur général d’AMI, Nicolas Santi-Weil. Le label, qui défile dans la capitale française durant la Fashion Week Homme, ne manquera pas son prochain rendez-vous parisien, prévu comme d’habitude en janvier.

    [Lire plus]

    #France #Chine #fashion #FashionWeek #ami #China

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting] [#luxurylab] Virgil Abloh contraint de lever le pied

    L'hyperactivité est une des marques de fabrique de Virgil Abloh. Directeur artistique à la tête de sa marque Off-White et, depuis l'an passé, des collections homme de Louis Vuitton, l'Américain continue de multiplier les collaborations (Nike, Ikea...), intervient dans des conférences dans le monde entier et se produit en tant que DJ dans les clubs les plus hype

    Un rythme effréné auquel l'homme de bientôt 39 ans, originaire de l'Illinois, a été contraint de mettre un terme cet été pour ne pas mettre sa santé en danger, a-t-il expliqué au Vogue US.

    « J'étais juste fatigué, alors je suis allé chez le médecin, précise-t-il au magazine. Tout va bien, mais le médecin m'a dit : 'Ce rythme auquel vous avez en quelque sorte soumis votre corps - parcourir tous ces kilomètres, réaliser tous ces projets différents - n'est pas bon pour votre santé'. »

    Le directeur artistique lève donc le pied, lui qui pouvait, selon certains décomptes, visiter plus de huit destinations internationales par semaine, entre l'Amérique, l'Asie et l'Europe. Il travaille de chez lui à Chicago depuis trois mois, explique-t-il, et prend à présent le temps d'emmener ses enfants à l'école. Ses collaborations sont mises en suspens et il a décliné la plupart des événements et conférences auxquels il devait participer.

    [Lire plus]

    #LouisVuitton #mode #offwhite #luxe #offwhite #hypebeast #paris #fashion #streetwear #virgilabloh #streetstyle #louisvuitton #sneakersaddict #nikeshoes #style #vapormax

  • Imprimer

    [#Promiseconsulting][#luxurylab] Here’s How to Avoid the Luxury Industry’s Costliest Mistake

    Daniel Langer, Brand Contributor | Jing Daily

    Underestimating the fundamentals is death for a luxury brand. Almost daily, I see startling mistakes that cost brands millions of dollars in profits. And even worse, many of these significant mistakes weaken a brand’s overall equity, which hurts the company immeasurably over the long haul. But what exactly makes luxury such a tricky and volatile segment?

    [READ MORE]

    #jingdaily #fashion #luxury #china

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting][#luxurylab] Le nouvel ennemi des marques en Chine

    Si une entreprise souhaite communiquer en Chine pour promouvoir un produit, elle devra obligatoirement passer par le digital, en effet dans un pays où l'on dénombre pas moins de 750 millions d'internautes, les canaux de communication traditionnels sont largement délaissés. Mais dans cette nouvelle ère du digital s'impose forcément des défis à relever. 

    Ainsi, les influenceurs et Key Opinion Leader (KOL) sont devenus des acteurs indispensables par lesquels les marques doivent passer pour réussir une campagne en Chine. Ce type de marketing, coûteux pour les entreprises, est biaisé du fait de l'apparition de faux comptes. Les influenceurs payent un service pour bénéficier de plus de like sur leur post ou d'un plus grand nombre d'abonnés, dans le but d'augmenter leur cachet. Si ce genre de pratiques parviennent à être à peu près encadrées en Occident, ce n'est absolument pas le cas en Chine. 

    Ainsi les marques nationales et internationales en Chine veillent à collaborer avec des influenceurs ne travaillant pas avec des "fermes à cliques", où des travailleurs sont rémunérés au nombre de clics générés. Pour lutter contre cela les marques choisissent de plus en plus de faire appel à des influenceurs digitaux, nous pouvons notamment citer Shudu Gram qui est le premier mannequin numérique au monde. Ces influenceurs garantissent aux marques une bonne image. 

    EN SAVOIR PLUS

    Article de Adina-Laura Achim

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting][#luxurylab] Quand la souveraineté nationale dépasse l'intérêt pour le luxe

    Les récentes manifestations ayant lieu à Hong Kong pour son indépendance ont poussé le gouvernement Chinois a rappelé les marques de luxe à l'ordre.

    Les géants du luxe comme Givenchy, Versace et Coach sont accusés de véhiculer des messages à l’encontre de la souveraineté chinoise sur Taïwan et Hong Kong. Les marques proposent des tee-shirts comprenant les inscriptions suivantes : Paris - FRANCE ; Shanghai - CHINA ; Hong Kong - HONG KONG. Certains influenceurs chinois ont donc pris leur distance des marques voire même de leurs sponsors : La mannequin Liu Wen a déclaré que « la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale de la Chine sont en tout temps sacrées et inviolables ! »

    Autre exemple, en 2018, GAP avait fabriqué des tee-shirts représentant la carte de la Chine et sur laquelle Taïwan n'apparaissait pas. Ce genre de communication n'est pas judicieuse dans un contexte où la tension monte régulièrement entre la jeunesse chinoise et le gouvernement. 

    Ainsi si le poids des marques de luxe en Chine est loin d'être négligeable, l'attachement à la souveraineté de sa population est bien plus forte. 

    VOIR PLUS

    Article de Hugo Lehner

     

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting][#luxurylab] Le classement Lyst des marques les plus populaires au second semestre 2019

    Début août, Lyst a annoncé son classement des marques les plus populaires au second semestre de l'année. 

    Gucci est passé devant Off-White qui était en tête au premier semestre. Cette avance de Gucci sur son concurrent s'explique notamment par sa collection Cruise qui permet aux clients d'essayer leur vêtement en ligne, cette stratégie digitale semble avoir conquis le public. 

    Balenciaga est la marque à suivre puisque c'est elle qui dispose de la croissance la plus rapide ce semestre. En parallèle Prada connaît également une croissance positive puisque son chiffre d'affaires a augmenté pour la première fois en quatre ans. 

    Pour Moschino c'est une remontée, l'enseigne se classe désormais 18e, elle a donc gagné 5 places par rapport au semestre précédent. Cela se justifie entre autres par les collaborations effectuées par la marque avec The Sims et Playboy et certains modèles de la collection printemps-Ete 2020 sont apparues dans le clip You Need to Calm Down de Katy Peery et Taylor Swift. 

     

    [VOIR PLUS]

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting][#Luxurylab] #Vivarte cède son enseigne de chaussures

    Le groupe Vivarte est un groupe composé d'entreprises françaises dont la Halle ou Caroll, dont l'activité est centrée autour de la distribution de prêt-à-porter et de chaussures. Début août nous avons appris la cession de la marque Cosmoparis par le groupe Vivarte à Stéphane Collaert et Thierry Le Guénic. 

    Le groupe Vivarte sort d'un plan de restructuration qui l'a obligé à se détacher de certaine de ses marques dont Naf Naf ou Chevignon. 

    Cette crise que connaît le groupe depuis plusieurs années s'explique de différentes façon, tout d'abord le mouvement des gilets jaunes a engendré un manque à gagner pour les enseignes en périphérie. De plus, depuis 2007, on constate en France une baisse notoire du secteur textile et de la chaussure. D'autre part, malgré la cession de la plupart des marques du groupe, celui-ci reste toujours fortement endetté. Enfin, les difficultés récurrentes du groupe l'ont poussé à changer de direction à quatre reprises en moins de deux ans et demi. 

    Le temps nous dira si le groupe parvient à conserver ses marques restantes, il semble néanmoins que des investissements colossaux soient nécessaires puisque le groupe n'a pas une stratégie digitale suffisamment développée. 

    [VOIR PLUS]

    Article de Matthieu Guinebault et Marion Deslandes

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting] [#Luxurylab] Une collection royale en préparation

    Meghan Markle sait comment mêler mode et entraide, en effet, elle prépare actuellement une collection capsule afin de lever des fonds pour Smart Works, une organisation qui vient en aide aux femmes isolées et sans emploi. 

    Une nouvelle fois, la duchesse parvient à suivre les protocoles tout en y apposant sa marque de fabrique. La collection, déjà très attendue par les fans de la duchesse, s'annonce chic et casual. Marks & Spencer, John Lewis & Partners, Jigsaw et Misha Nonoo sont les marques annoncées pour cette collection capsule. 

    Nous n'avons donc plus qu'à attendre pour découvrir les pièces qui la composeront. Une chose est sûre, le succès semble déjà garanti ! 

    [LIRE PLUS]

    Article de Cynthia Lahoma

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting][#Luxurylab] Une Fashion Week haute en couleur ! #Fashion

    Préparez-vous, la Fashion Week aura lieu le lundi 23 septembre à Paris et de nouvelles marques seront de la partie cette année. 

    Le planning de la Fashion Week est déjà relativement rempli, mais celui-ci ne devrait que s'alourdir puisque pas moins de huit nouvelles marques vont l'intégrer dès cette année. Sur ces nouvelles marques, seulement trois d'entre elles organiseront un défilé, pour les autres, le format sera plus modeste. 

    L'ouverture aura lieu avec la créatrice japonaise Mame Kurogouchi puis avec Kimhékim, un label piloté par une ancienne des studios Balenciaga. La troisième marque est celle de Léa Dickley et Hung La, Kwaidan Editions, qui faisait partie des finalistes pour recevoir le prix de l'Andam. Pour rappel, ce prix est destiné à lancer des jeunes stylistes talentueux sur la scène française et internationale. 

    La Fashion Week 2019 de Paris promet donc un programme haut en couleur avec pas moins de 77 défilés prévus en neuf jours. 

     

    [LIRE PLUS]

    Article de Godfrey Deeny