Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

#Consolab#LuxuryLab: Comment la mode de luxe agit-elle en faveur du développement durable ?

L'Industrie la plus polluante au monde, chaque année la mode est responsable d’environ 20% des eaux usées et 10% des émissions mondiales de gaz à effet de serre selon l’ONU. Le 22 avril dernier a eu lieu la Journée Mondiale de la Terre, une occasion de plus pour les marques d’effectuer une transition en faveur du développement durable

Aujourd’hui, il existe de nombreuses façons de préserver notre planète tout en répondant à nos besoins sans compromettre ceux des générations futures. Chacun à son échelle peut contribuer à limiter son impact environnemental, c’est pourquoi les marques de luxe sont de plus en plus à se mobiliser pour une mode durable.Une sélection de matières renouvelables

Coton, lin, chanvre, laine… Ces fibres naturelles sont dites renouvelables, car elles peuvent être produites en quantité illimitée. Ces matières de plus en plus privilégiées par les marques sont beaucoup moins polluantes que les matières synthétiques, notamment grâce à l’agriculture biologique.

La marque espagnole Loewe utilise du coton biologique issue de cette dernière pour sa collection Homme Eye/LOEWE/Nature. À titre d’exemple, un t-shirt en coton classique requiert environ 2500 litres d’eau pour sa production alors que le coton bio nécessite au minimum 50% d’eau en moins, il y a donc une réelle économie en eau et en énergie. Moiré a fait appel à du denim biologique pour sa collection exclusive pour LuisaViaRoma, la culture et la teinture du coton étant faits de manière totalement naturelle sans produits chimiques. Intemporel, le denim a l’avantage de s’embellir et d’acquérir du caractère avec le temps, ce qui lui confère son côté durable

Lire la suite

Écrire un commentaire

Optionnel