Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

volkswagen

  • Imprimer

    #Volkswagen arrête la production de son modèle de luxe #Phaeton

    Le constructeur automobile allemand Volkswagen a arrêté la production de son modèle de luxe Phaeton après des années de chute des ventes. La dernière Phaeton a été assemblée à l'usine de Dresde (est de l'Allemagne) ce vendredi, 14 ans après sa mise sur le marché, a indiqué Volkswagen. Cette dernière voiture partira pour la Chine.

    Aucun licenciement prévu

    En tout, 84000 Phaetons ont été produites. La fin du modèle ne signifie pas pour autant la fin de l'usine de Dresde. Le site sera transformé en grande vitrine de la mobilité électrique et de la numérisation. Les visiteurs pourront vivre "l'avenir de la mobilité de manière ludique, interactive et informative", indique Volkswagen.

    Sur 500 travailleurs, 100 pourront rester à Dresde. Les autres seront replacés dans d'autres usines en Allemagne. Aucun licenciement n'est prévu.

  • Imprimer

    [#Automobile] - Affaire VW : et le consommateur dans tout ça ?

    Affaire Volkswagen : il était de temps de remettre le consommateur au centre de la discussion

    vw, volkswagen, marketing, automobile, marque, consommateur

    Interview AFP du 28/09/2015

    Les ventes de Volkswagen risquent de souffrir de sa tricherie aux émissions polluantes, mais les conséquences commerciales de ce scandale restent encore difficiles à évaluer, notent des experts du secteur automobile.

    Mises en cause par la justice, risques d'amendes se comptant en milliards de dollars et déjà des dizaines de plaintes au civil: le fleuron de l'industrie allemande a vu le ciel se charger depuis la révélation aux Etats-Unis de l'affaire des moteurs diesel truqués, il y a dix jours.

    Volkswagen donnait jusqu'ici le "la" des prix à ses concurrents sur le Vieux continent. "Acheter une Volkswagen était statutaire", remarque Philippe Jourdan, fondateur de la firme de conseil et d'études marketing Promise Consulting. Les propriétaires risquent désormais d'être "montrés du doigt" et "assimilés au mensonge", estime-t-il.

    LIRE LA SUITE : http://yhoo.it/1KPo1i6