Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

marques

  • Imprimer

    [COMMUNIQUÉ DE PRESSE] [EXCLUSIVITÉ & DÉSIRABILITÉ] [#PROMISECONSULTING]| Les #Anglaises fortunées #désirent les #marques #Européennes mais #achètent le plus souvent les #marques #Américaines

    PROMISE CONSULTING EN COLLABORATION AVEC EXANE BNP PARIBAS

    Les #Anglaises fortunées #désirent les #marques #Européennes mais #achètent le plus souvent les #marques #Américaines

    LE BAROMETRE « DESIRABILITE & EXCLUSIVITE » DES MARQUES DE LUXE DE PROMISE CONSULTING PUBLIE SES RESULTATS POUR LE ROYAUME-UNI. CETTE MESURE EST INTEGREE DANS LE « BRAND HEALTH INDEX » DE LA SOCIETE D’ANALYSE FINANCIERE EXANE BNP PARIBAS[1].

    Les résultats de la 4ème édition du Baromètre « Exclusivité & Désirabilité » pour le Royaume- Uni montrent que les marques européennes et surtout françaises sont jugées plus exclusives et également désirables mais que les marques américaines sont davantage connues et achetées. Ce sont donc quatre marques américaines qui trustent les 4 premières places tandis que seule Chanel intègre le top 5. Burberry en revanche s’inscrit en retrait sur son marché national.

    Aussi connues que leurs homologues européennes, les marques américaines bénéficient certes d’un positionnement plus premium luxe pour s’imposer en achat, mais elles séduisent également par un style plus branché, plus sportif, plus en phase avec les valeurs dominantes de « l’aristocratie » bourgeoise de la côte Est américaine. Reflet d’une plus forte congruence des marques d’outre-Atlantique avec les styles de vie sociologiquement dominants au Royaume-Uni ? Certainement.

    Pour autant, les marques européennes, essentiellement françaises puis italiennes, restent très désirables et plus encore exclusives (peut-être trop ?). Chanel est de loin la marque la plus désirée au Royaume-Uni tandis que les marques de luxe occupent le sommet du classement avec trois marques dans un mouchoir (Ralph Lauren, Louis  Vuitton et Christian Dior). Enfin, les marques de grand luxe continuent de creuser l’écart en termes d’exclusivité (Chanel, Louis Vuitton, Hermès, Prada), Dior et plus surprenant Burberry se situant en retrait.

    Il existe donc bien, à l’heure du Brexit, une spécificité irréductible du marché anglais de la mode de luxe que nous vous invitons à découvrir.

    DOSSIER DE PRESSE (10 PAGES AVEC GRAPHIQUES COMMENTÉS) SUR DEMANDE

    Laissez-nous vos coordonnés : http://bit.ly/2GBhOvL

     

    A PROPOS DE PROMISE CONSULTING

    Promise Consulting est une société d’études et de conseil marketing issu de la fusion des sociétés française Panel On The Web et américaine Promise Consulting Inc.

    Promise Consulting intègre des prestations de conseil et d’études à forte valeur ajoutée. Elle a créé une méthodologie innovante de mesure de la performance de marque et du ROI des investissements centrés sur la marque : Monitoring Brand Assets©. Cette méthodologie a été déployée dans près de 50 pays à date, porte sur l’étude de 250 marques dans les secteurs les plus divers et totalise plus de 1.500.000 questionnaires administrés en ligne dans le monde.

    Promise Consulting a su développer des méthodes et des modèles innovants, récompensés 7 fois en 10 ans, par la profession au plan national et international. Elle accompagne les plus grandes marques de luxe, de cosmétiques et de distribution dans leur développement sur le marché national et les marchés étrangers. Elle intervient également dans de nombreux secteurs d'activité, chaque fois que les marques souhaitent disposer d'une stratégie de croissance éclairée pour mieux comprendre leur marché, s'adresser à leurs consommateurs, séduire et fidéliser leurs clients.

    Le CEO de Promise Consulting, Pr Philippe Jourdan, est rédacteur en chef de la Revue Française de Marketing (RFM), depuis 2011. Il publie dans des revues académiques de niveau international sur les problématiques de valorisation des marques dans les secteurs du luxe, de la beauté et de la distribution sélective. Il publie également dans la presse économique et d’actualités (Le Monde, Les Echos, Le Figaro, l’Opinion, La Revue des Marques, etc.). Il est également professeur des universités, chercheur à l’IRG (CNRS) et lauréat du Meilleur Article de Recherche AFM 2000. Il a enfin une certification Social Media. 

    http://www.promiseconsultinginc.com/

     

    A PROPOS D’EXANE BNP PARIBAS

    Spécialisé dans les actions européennes, Exane BNP Paribas est présent dans trois métiers :

    • L'intermédiation en placement d'actions européennes.
    • Les dérivés actions appelés Exane Dérivatives.
    • La gestion d'actifs via la gestion de fonds d'investissement de moyen et long termes.

    Exane BNP Paribas travaille principalement avec des clients institutionnels dans le monde entier (fonds de pension, gestionnaires de fonds pour le compte de banques ou d'assureurs, etc.) et commercialise ses produits dérivés à un spectre étendu de clients, comprenant des gestionnaires de fonds privés et des conseillers en investissements. Exane emploie plus de 800 personnes dans le monde, dans ses bureaux de Paris, Londres, Francfort, Genève, Madrid, Milan, New-York, Stockholm et Singapour.

    Les équipes de recherche d’Exane BNP couvrent plus de 600 grandes sociétés, dans le Monde, et sont régulièrement récompensées par des Prix pour la grande qualité de leurs analyses sectorielles.  Pour plus d'informations : http://www.exane.com.

    Dans le secteur du luxe, Luca Solca a été élu Meilleur Analyste financier par les investisseurs du secteur au cours des années 2011, 2014 et 2015.

     

    Télécharger le communiqué de presse : COMMUNIQUE PRESSE BAROMETRE UK.pdf

  • Imprimer

    [#LUXURYLAB] [COSMETIQUES] | Les #marques de #cosmétiques qui ont bousculé le #marché en #2017 | @PREMIUMBEAUTYNEWS

    DE PREMIUM BEAUTY NEWS | http://bit.ly/2CaQEwq

    Les #marques de #cosmétiques qui ont bousculé le #marché en #2017

    L’année 2017 a confirmé le dynamisme de la catégorie make-up. Si le succès de nombreux lancements en a fait une année florissante pour l’industrie des cosmétiques, l’arrivée de nouvelles marques continue de changer la donne dans un marché où tout va de plus en plus vite. Rapide sélection des marques et des lancements les plus significatifs.

    FENTY BEAUTY 

    Alors même que Fenty Beauty n’a été commercialisé qu’en septembre, la marque de cosmétiques pensée par Rihanna est sans conteste la marque de make-up de l’année. Les 91 premiers produits dévoilés à la rentrée des classes ont rapidement ravi l’industrie et les utilisatrices grâce à leur approche inclusive, notamment grâce à la gamme de fond de teint comprenant 40 teintes pour répondre à toutes les carnations. La chanteuse n’a pas tardé à ajouter une gamme colorée « Galaxy Collection » pour les fêtes, un rouge à lèvres liquide « Stunna » et une nouvelle collection pour les lèvres commercialisée le 26 décembre. Rihanna a vu tellement juste avec Fenty Beauty que sa marque figure dans la liste des « 25 Inventions de l’année » de Time Magazine.

    marques, cosmétiques, marché 2017

    ASOS

    L’enseigne de mode britannique a aussi choisi le mois de septembre pour dévoiler sa toute première ligne de make-up estampillée « Asos ». Sa gamme comprenant 46 références vise clairement un public entre 20 et 30 ans, pour que ces dernières puissent s’amuser avec les textures et les couleurs à un prix très abordable.

    KKW BEAUTY

    L’autre star à avoir réussi son entrée dans le monde des cosmétiques cette année est Kim Kardashian, dont la marque KKW Beauty a immédiatement bénéficié de la renommée de la star de télé-réalité. Au mois de juin, ses kits de contouring « Contour and Highlight » ont été épuisés en à peine quelques heures. La collection a ensuite connu plusieurs ajouts, avec des rouges à lèvres liquides et une gamme d’highlighters « Ultralight Beam ». La star a aussi fait une entrée remarquée dans l’univers de la parfumerie avec le lancement de sa marque KKW Fragrance et trois parfums rapidement écoulés courant novembre.

    PAT MCGRATH

    L’emblématique maquilleuse Pat McGrath a commencé à construire son empire de la beauté avec sa marquePat McGrath Labs dès 2015, mais cette année l’entrepreneure star a ajouté des produits plus abordables distribués par Sephora et sur son site internet. La star a aussi fait parler d’elle en novembre lorsqu’elle s’est associée à la chanteuse Maggie Lindemann pour devenir la première entrepreneure à vendre des produits sur Spotify, le service de streaming musical.

    7-ELEVEN

    C’est l’une des marques de beauté les plus inattendues de l’année, celle lancée par la marque de supérettes américaines 7-Eleven cet automne. Sa collection comprend 40 produits estampillés « Simply Me Beauty » et vise un public jeune et actif en mettant l’accent sur des prix limités et une vision très mode.

  • Imprimer

    [#LUXURYLAB] [E-COMMERCE] | Les #marques de #luxe se #rebiffent contre les #plateformes #e-commerce |@ECOMMERCEMAG

    DE DALILA BOUAZIZ | ECOMMERCE MAG | http://bit.ly/2AF4bJH

    Les #marques de #luxe se #rebiffent contre les #plateformes #e-commerce

    La Cour de Justice de l'Union européenne a tranché en faveur des marques de luxe, dans une décision prise mercredi 6 décembre 2017. Celles-ci peuvent interdire à leurs distributeurs agréés de vendre leurs produits sur des plateformes e-commerce comme Amazon, au nom de la préservation de leur image.

    Les marques de luxe peuvent dorénavant interdire à leurs distributeurs agréés de vendre leurs produits sur des sites d'e-commerce tiers comme Amazon ou eBay. La Cour de Justice de l'Union européenne a en effet tranché favorablement dans un litige opposant le parfumeur Coty - qui détient les licences de Marc Jacobs, Burberry ou Cerruti notamment - à un de ses distributeurs allemands, dans une décision publiée ce 6 décembre, au nom de la préservation de l'image de sa marque et du prestige des produits vendus. Ce distributeur, Parfümerie Akzente, a intenté un recours contre l'interdiction qui lui a été faite contractuellement de revendre les produits de Coty sur la plateforme Amazon en Allemagne.

    Néanmoins, la Cour a précisé que les distributeurs agréés de Coty peuvent continuer à vendre sur Internet à la condition qu'ils utilisent leur propre site e-commerce mais ont pour interdiction de vendre en ligne les produits par l'intermédiaire de plateformes électroniques comme Amazon qui opèrent de façon visible à l'égard des clients.

     

  • Imprimer

    "Je ne crois pas à la mort du luxe" (#philippejourdan) [#luxe #Pointsdevente @adetem]

    INTERVIEW PARUE DANS POINTS DE VENTE, 07 NOVEMBRE 2016, N°1202

    [LIRE L'ARTICLE DANS POINTS DE VENTE]

    [TELECHARGER L'ARTICLE]

    Prestigieuses mais challengées, les marques de luxe françaises sont condamnées à évoluer. Moins de croissance, une clientèle qui change et rajeunit, des concurrents digitaux : la liste des défis est longue pour des groupes plus habitués aux bénéfices qu'à la remise en question.

    Philippe Jourdan, associé fondateur de Promise Consulting et Panel On The Web, décrypte pour Points de Vente les différents enjeux du marché du luxe. Pour ce spécialiste du marketing, co-auteur du livre marketing de la Grenouille, les marques ne doivent pas oublier leurs fondamentaux. À savoir: l'intemporalité et la désirabilité du luxe.

    PROPOS RECUEILLIS PAR CÉCILE BUFFARD

    Lire la suite

  • Imprimer

    [#marques #soldes] - Soldes sous haute tension

    Après une année catastrophique, ils démarrent avec des rabais de 50%.

    « Le consommateur est de plus en plus rationnel et prévoyant et aura plus que jamais comparé les offres en ligne avant d ' essayer le vêtement de ses rêves en cabine » (Philippe Jourdan).

    Lire la suite : Le Figaro 06-01-2016

  • Imprimer

    Black Friday en France : peut-être la stratégie de la dernière chance ?

    CHARENTE LIBRE - MERCREDI 26 NOVEMBRE 2014 - PAR JULIEN PRIGENT

    Ci-dessous un extrait de l'interview donné à la Charente Libre sur le Black Friday, une phénomène commercial américain que la France tend à reproduire. Alors adoption des codes américains ou stratégie de la dernière chance pour boucler une année bien morose pour le secteur de la distribution ? Je vous laisse seul juge. N'hésitez pas à commenter. 

    Cliquer sur l'image pour l'afficher dans une nouvelle fenêtre.

    charente libre, black friday

    • Pour lire l'article complet (fort instructif) : édition papier du mercredi 26/11 de la Charente Libre
    • Pour un aperçu : bit.ly/1vMEKjZ
  • Imprimer

    Promise Consulting Inc. révèle son classement annuel Top Dreaming Brands : les marques les plus désirables selon les Français

    COMMUNIQUE DE PRESSE, PARIS LE 28 NOVEMBRE 2013

    Promise Consulting Inc., société de conseil et recherche en marketing, spécialisée dans la mesure de la « brand value » et l’une de ses entités Panel On The Web ont lancé au printemps 2012 leur premier baromètre mensuel des marques désirables*. Plus de 700 marques réparties sur 15 secteurs d’activité (MAQUILLAGE, COSMÉTIQUE, PARFUMS HOMME, PARFUMS FEMME, TÉLÉPHONIE MOBILE, HI-TECH, ENSEIGNES DE GRANDE DISTRIBUTION, SÉRIES TV, EAUX, SODAS, ENSEIGNES VESTIMENTAIRES, SPORTSWEAR, AGENCES DE VOYAGE, BANQUES ET ASSURANCES) ont ainsi été étudiées.

    Promise Consulting Inc. lève le voile sur un Top 10 général ; sur huit Top 3 dans le cadre d’un découpage de huit secteurs d’activités (BEAUTE, IT, GRANDE DISTRIBUTION, HABILLEMENT, SERIES TV, VOYAGISTES, ALIMENTAIRE EAUX & SODAS ET BANQUES & ASSURANCES) et enfin sur un classement des secteurs les plus aspirationnels.

    (*marques appréciées pour leurs produits ou services mais également leurs valeurs, univers ou prises de positions culturelles).

    Ces études ont été menées auprès d’un échantillon représentatif national de plus de 1000 personnes, âgées de 18 ans et plus entre avril 2012 et novembre 2013


    L’indice de désirabilité : Méthodologie

    L’Indice de désirabilité d’une marque  se construit à l’aide des répondants ayant reconnus les marques présentées. Il est calculé comme la différence de scores, mesurés à l’aide d’une échelle de Likert en 7 points (et converties sous la forme d’indice), entre les répondants qui jugent la marque « idéale / proche de leur idéal » et ceux qui jugent la marque « pas du tout idéale / loin de leur idéal ».

    Ainsi calculé, l’Indice de désirabilité permet, une analyse pertinente et complète puisqu'il prend en compte à la fois l'appréciation la plus haute et la plus faible, et non pas la plus haute ou la plus faible. En définitive, l’Indice de désirabilité se révèle être prédictif des comportements et attentes actuels des Français mais également de leurs comportements futurs.

    TOP 10 des marques désirables : la cosmétique hexagonale bien représentée

    TOP_DREAMING_1.jpg

     

    (*) Les marques sont classées par ordre décroissant de la différence entre la modalité positive (% 7-6) et la modalité négative (%1-2). Ainsi le score de désirabilité de Chanel est de (60% - 3%) =57%.

    A la lecture du graphique ci-dessus, Chanel - maquillage (57%), Samsung – TV (57%) et Canon – Photo (56%) composent le trio de tête de ce classement général. A noter aussi, la bonne performance des marques françaises de cosmétique dans ce TOP 10.

    TOP 3 des marques désirables par secteur

    BEAUTE : Trois acteurs historiques s’imposent

    TOP_DREAMING_2.jpg

    Un podium made in France :

    Chanel (57%) s’impose loin devant la concurrence dans le cadre de cette étude. Au-delà de son ADN de marque, la maison Chanel est avant tout le porte-étendard du luxe à la française.

    Dior (49%) intègre la 2nde marche du podium. Comme Chanel, la marque phare du groupe LVMH capitalise elle aussi sur son histoire.

    Clarins (46%), talonne Dior. Cette marque créée par Jacques Courtin en 1954 spécialisée dans la cosmétique haut de gamme est leader en Europe des soins de beauté.

    HIGH-TECH : La Corée du Sud et le Japon à l’honneur

    TOP_DREAMING_3.jpg

    La Loi du marché est respectée

    - Samsung - TV (57%) est incontestablement le leader mondial de la production de dalles LCD et s’impose en toute logique dans ce classement.

    - Canon – Photo (56%) monte sur la deuxième marche du podium. Ce fabricant se dispute la place de leader sur le marché de la photo en France avec Nikon depuis des années.

    - Sony - TV (54%) s’accapare la troisième place de ce classement par catégorie. Le constructeur surfe sur son image forgée depuis les années 80 de fabricant innovant et proposant des produits de qualité.

    GRANDE DISTRIBUTION : Leclerc et Carrefour creusent l’écart

    TOP_DREAMING_4.jpg

     

    Les hypermarchés s’imposent face aux supermarchés

    - Leclerc (30%) supplante la concurrence dans le cadre de cette étude. Taux d’implantation en France optimal, communication, relation client et lobbying expliquent en partie ce résultat.

    - Carrefour (23%), pionnier de l’hypermarché depuis 1963 prend la seconde place de ce classement.

    - Carrefour Market (15%), joue la carte de la proximité et se hisse sur la dernière marche de ce podium.

    HABILLEMENT SPORTIF OU « CASUAL » : Decathlon, à fond la forme

    TOP_DREAMING_5.jpg

    Trois marques, trois positionnements différents

    - Decathlon (36%), marque grand public appartenant au groupe Oxylane, s’appuie sur 256 points de vente répartis dans les plus grandes agglomérations françaises.

    - Lacoste (29%), vient de fêter son 80ème anniversaire à l’occasion du tournoi de Roland-Garros ; et plus qu’une marque haut de gamme, Lacoste est avant tout un logo.

    - Adidas (26%), s’accapare la troisième marche du podium. La marque aux trois bandes fait office de référence dans l’univers du sport.

    SERIES TV : Uncle Sam needs you

    TOP_DREAMING_6.jpg

     

    Les USA s’imposentet la French Touch talonne

    - Game of Thrones (40%), série de fantaisie médiévale désormais connue de tous s’impose. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter car la quatrième saison sera diffusée dès le printemps 2014 sur HBO aux Etats-unis.

    - Esprits Criminels (38%), talonne Game Of Thrones. Sa diffusion sur TF1 a permis de la faire connaître au plus grand nombre.

    - Bref (37%), bien que n’étant plus diffusé, ce programme court de Canal+ aura marqué les esprits le temps d’une saison.

    VOYAGISTES : Le “sur mesure” fait rêver

    TOP_DREAMING_7.jpg

    Voyageurs du Monde loin devant

    - Voyageurs du Monde (29%) décroche la première place de ce classement catégoriel. Les Français plébiscitent ainsi la formule « sur mesure » ou le « voyage d’aventure ».

    - Booking.com (11%), spécialiste de la réservation d’hôtels, grimpe sur la 2nde marche du podium.

    Voyages-sncf.com (10%) talonne Booking.com. Filiale du groupe SNCF, Voyages-sncf.com est le premier E-commerçant français en volume de ventes.

    FOOD : H²O, une molécule qui s’impose face aux sodas

    TOP_DREAMING_8.jpg

    L’eau plus désirable que les grandes marques de sodas comme Coca-Cola

    - Cristaline (34%) intègre aujourd’hui 40% des foyers français selon le site de la marque. L’un des arguments forts de Cristaline est avant tout le prix qui n’a pas augmenté depuis le passage à l’euro jusqu’en 2012.

    - Evian (30%) dont la composition n’a pas bougé d’un iota depuis 1970 ne transige pas sur la qualité de son eau et en fait un de ses arguments de vente favoris.

    - Vittel (23%) est légèrement distancée par Evian mais stratégie de sponsoring d’événements sportifs lui assure une excellente visibilité.

    BANQUES ET ASSURANCES : un secteur peu aspirationnel

    TOP_DREAMING_9.jpg

    Des indices aspirationnels largement inférieurs à ceux des autres secteurs étudiés

    - Crédit Agricole (9%) monte sur la plus haute marche du podium. Cette banque figure parmi les toutes premières sociétés coopératives au monde et cette formule ainsi que son excellent taux d’implantation semble être appréciés des Français.

    - La Macif (3%) prend la seconde place de ce classement. Sa politique tarifaire et la souplesse de ses offres pourraient en partie expliquer son succès auprès du grand public.

    - Juste derrière, la MAIF (2%) s’accapare la 3ème place du podium. Le 30 janvier dernier, Laurent Thévenin, journaliste aux echos.fr soulignait que la MAIF pouvait compter sur un atout de taille : une base d'assurés plus fidèles que la moyenne.

    MOYENNES SECTORIELLES : Quels secteurs font rêver les Français ?

    brands,promise,top,dreaming,marques,français

    A la lumière du graphique ci-dessus les secteurs de la beauté (maquillage-soins) et de la High-Tech/Téléphonie se détachent largement des autres étudiés.

    Ces deux secteurs font ainsi clairement rêver les Français. A l’inverse, les scores de désirabilité de secteurs comme la banque sont perfectibles et témoignent d’une défiance des Français vis-à-vis de ces acteurs.

    "Les écarts de préférence et de désirabilité entre marques sont le plus souvent étudiés au sein d'un même secteur, chacun des acteurs se comparant aux autres dans le même univers. Fort de 10 ans d'expériences à "traquer" les marques dans des univers aussi différents que l'alimentaire, la distribution, la beauté, la téléphonie et le multimédia les banques, etc., il nous a paru intéressant de comparer le caractère aspirationnel des secteurs entre eux. Certes beaucoup de facteurs entrent en ligne de compte pour analyser les différences du caractère plus ou moins aspirationnel des secteurs entre eux. Il n'en reste pas moins que nous parlons ici de marques toutes fortes évaluées selon une méthodologie parfaitement transposable. Au final, il existe bien un écart conséquent entre les univers de la beauté et de la technologie qui font toujours autant  rêver et celui de l'assurance et de la banque qui ferme le ban de notre classement. La crise peut-elle l'expliquer ? Sans doute, la beauté personnelle étant alors une valeur refuge, ce que ne sont plus ni l'épargne ni l'investissement, mais c'est loin d'être la seule explication !  » conclut Pr. Philippe JOURDAN, associé fondateur de Promise Consulting Inc. / Panel On the Web, consologue et spécialiste de l’analyse de marques, Rédacteur en Chef de la Revue Française du Marketing et auteur de l’ouvrage Dunod : « A nouveaux consommateurs, nouveau marketing : zoom sur le Conso’Battant ».

    Info lecteurs : http://promiseconsultinginc.com ou facebook.com/promiseinc ou twitter : @pjourdan1967

    A propos de Promise Consulting Inc.

    Née en 2008, Promise Consulting Inc. intègre l’ensemble des métiers liés à la prise de décision marketing (études, analyse, conseil) en s’appuyant sur l’expertise et le savoir-faire de ses 3 filiales : Panel On The Web (créée en 2000) ; Panel On The Web Field (lancée en 2009) ; JPL Consulting (fondée en 1998). La société apporte son expertise aux marques souhaitant se développer tant sur les marchés locaux qu'internationaux. Elle dispose d'un département recherche marketing qui lui permet de développer des outils d'aide à la décision innovants pour les décideurs, de les accompagner dans la mesure de la brand value et dans la simulation de plans d’actions marketing. La société est également certifiée OPQCM, Social Media Marketing de la DMA et adhère aux règles SYNTEC et ESOMAR.

    Références : Agence V, Altavia, AXA, Bouygues Telecom, BPE, Canal +, Carrefour, Danone, DDB, Documentation Française, Duke, Elle et Vire, Entremont, Fortuneo, Gillette, GSK, Guerlain, HSBC, La Française des Jeux, L’Oréal, LVMH, Mac Donald, Meetic, Mercuri Urval, Microsoft, Nissan, Procter §  Gamble, Publicis, Renault, Relais et Châteaux, Royal Canin, Samsung, Seb, Société Générale, TBWA, Technicolor, Total, Thomson, United Biscuits, Virgin Mobile, Volkswagen, Voyages SNCF, etc.

    Contacts Presse

    Agence VILLAGE RP

    Dimitri Hommel-Viktorovitch – 01 40 22 05 22 – d.hommel@village-rp.com