Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

marais

  • Imprimer

    [#LUXURYLAB] [PLATEFORME] | Le #BHV #Marais a mis en #ligne sa #plateforme #marchande | @FASHIONNETWORK

    DE MARION DESLANDES | FASHION NETWORK | http://bit.ly/2K6B19o

    Le #BHV #Marais a mis en #ligne sa #plateforme #marchande

    Sur la Toile, le BHV Marais vient de propulser en catimini son site e-commerce flambant neuf, dont le lancement officiel est programmé en septembre, comme FashionNetwork.com vous l'annonçait il y a quelques semaines. L’heure est donc aux tests et aux réglages pour le grand magasin du groupe Galeries Lafayette, mais l’on peut d’ores et déjà passer commande au rayon mode, beauté, décoration, cuisine ou encore bricolage.

    Le BHV n'avait plus d'e-shop depuis la fermeture du précédent, en 2012. Mais aujourd'hui, son navire amiral de la rue de Rivoli a achevé sa rénovation et la concrétisation d'un projet omnicanal devenait indispensable. La nouvelle plateforme réunira d’ici la fin de l’année 70 000 références provenant de 600 marques. Le grand magasin a choisi de procéder de deux façons : une partie de l’offre sera commercialisée en propre, alors qu'une autre partie sera pilotée par les marques sous le format marketplace. Une façon sans doute d’accueillir en ligne des articles qu’il ne vend pas dans ses points de vente.

    Parmi les services proposés au client, la livraison est offerte à partir de 89 euros d’achats, et peut s’effectuer en magasin ou à domicile, tandis que les retours sont gratuits. Le consommateur peut aussi consulter la disponibilité des articles dans un des cinq magasins de l'enseigne entre Paris et Lyon. Le click & collect dans la journée serait également à l’étude.

    La stratégie du groupe Galeries Lafayette, qui a en outre acquis La Redoute cette année, est réellement d’affirmer une empreinte lifestyle, sans se focaliser sur la mode, afin de concurrencer à son échelle l’offre pléthorique d’un géant comme Amazon. Dans cette optique, il a tout récemment noué un partenariat avec Boulanger, spécialiste de l’électroménager et de l’électronique, pour installer des corners en magasin Galeries Lafayette mais aussi référencer l’offre de l’enseigne sur les e-shops des Galeries Lafayette et du BHV. 25 000 références produit de Boulanger seront à terme commercialisées sur les deux sites marchands.

    L’objectif fixé par la direction du groupe est que la part des ventes réalisées sur Internet atteigne 30 % de ses ventes globales à horizon 2020 (estimées à 5,5 milliards d’euros), mais celui-ci part de loin puisqu'en 2016, il ne réalisait que 2 % de son chiffre d’affaires via l'e-commerce.

  • Imprimer

    [#LUXURYLAB] [MAGASIN] | Fondation, #Eataly,...Ce que le groupe #Galeries #Lafayette veut faire dans le #Marais |@LSA

    DE JEAN-NOËL CAUSSIL | LSA | http://bit.ly/2yEX59t

    Fondation, #Eataly,...Ce que le groupe #Galeries #Lafayette veut faire dans le #Marais

    Les travaux avancent, dans le Marais, à Paris, où trôneront bientôt la Fondation du groupe Galeries Lafayette pour l'art contemportain et l'enseigne Eataly. Citynove, la foncière du groupe, organisait en ce jeudi 19 octobre 2017 une visite de chantier pour faire le point sur ces projets ambitieux.

    Costumes, tailleurs… et casques de chantier blancs sur la tête. Toute la journée du 19 octobre, les badauds déambulant dans les rues du Marais, à Paris, ont croisé de bien drôles de personnages, entre les rues du Plâtre et de la Verrerie. La faute à Citynove, foncière du groupe Galeries Lafayette, qui procédait à une succession de visite de chantiers. Chantiers au pluriel, puisque ce sont à la fois les sites de la future Fondation du groupe Galeries Lafayette pour l’art contemporain et de l’enseigne Eataly qui se trouvent en travaux, pour des ouvertures en 2018.

    Eataly, Galerie, Lafayette, Marais

    Deux projets d’envergure un peu fous qui, une fois terminés, transformeront en profondeur ce quartier de Paris. En bien, qu’on se rassure. En tout cas, le groupe a tout fait pour… L’idée principale est d’organiser une nouvelle percée, ouverte au public, entre les rues du Plâtre, Saint-Croix-de-la-Bretonnerie et de la Verrerie. Aujourd’hui, derrière chacune des façades, à l’abri de hauts murs gris, se cachent de magnifiques cours intérieures. Demain, tout sera ouvert au grand jour, le cheminement naturel engageant les piétons au gré de cette succession de jolies courettes.

    La Fondation du groupe Galeries Lafayette pour l’art contemporain s’étendra ici, sur 2500 m² et quatre niveaux. Quatre niveaux modulables avec un plancher mobile qui, selon les besoins, séparera chacun des étages ou, au contraire, ouvrira l’ensemble pour dégager la vue et, ainsi, mieux mettre en valeur les œuvres qui seront exposées. Des résidences d’artistes sont également prévues pour faire de ce lieu un endroit vivant où la culture s’expose et se conçoit en même temps.

    Sur place, les artistes s’exposent déjà. Depuis le début du chantier, à intervalles réguliers, des artistes ont pris possession des lieux. Le résultat ? Dix films pour autant de prestations artistiques projetées sur les murs en travaux.

    [LIRE LA SUITE]