Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

e-shop

  • Imprimer

    [#LUXURYLAB] [ONLINE] | #Céline choisit #24 #Sèvres comme #e-#shop #multimarque #exclusif | @FASHIONNETWORK

    DE DOMINIQUE MURET | FASHION NETWORK | http://bit.ly/2pnwDv3

    #Céline choisit #24 #Sèvres comme #e-#shop #multimarque #exclusif

    Après avoir pris bien du retard du point de vue digital, Céline accélère son engagement sur le web. Dernière des marques de mode du groupe LVMH à ne pas disposer de site Internet marchand, la maison avait lancé son e-commerce fin 2017, tout d’abord en France, prévoyant de le déployer en Europe et aux Etats-Unis courant 2018. Elle annonce désormais aussi un partenariat avec une plateforme multimarque. Sans grande surprise, il s'agit de 24 Sèvres, qui fait partie, comme le label, de la galaxie LVMH.

    « 24 Sèvres annonce le lancement de Céline et devient ainsi le seul site e-commerce multimarques à distribuer la marque », souligne le site dans un communiqué, précisant que l’offre couvre toutes les catégories (prêt-à-porter, maroquinerie, chaussures, accessoires et lunettes), la collection printemps/été 2018 étant déjà disponible, ainsi qu’une sélection de pièces intemporelles.

    Lancé en juin 2017, le site de vente de mode luxe en ligne, qui distribue déjà quelque 150 marques, dont Louis Vuitton et Dior, enrichit son offre avec l’arrivée de Céline, la marque faisant l’objet « d’une forte demande ».

    Cet accord de partenariat exclusif intervient alors que le label aborde un tout nouveau chapitre avec l’arrivée aux commandes, depuis février, d’Hedi Slimane. Ce dernier, qui dévoilera la nouvelle image de la maison en septembre, ne manquera pas de valoriser son potentiel, notamment à travers les réseaux sociaux et en utilisant le levier du digital.

    Céline, 24 Sèvres, e-shop, multimarque, exclusif

    Il pourrait bien remanier à ce titre aussi l'e-shop de la marque, puisqu’il a promis une approche « holistique » dans sa démarche, les différents aspects de la maison formant sous sa baguette un seul et unique ensemble cohérent.

    En attendant, ce partenariat devrait permettre à Céline, encore peu commercialisée sur le Web, de développer ses ventes en lignes, d’autant que 24 Sèvres annonce une distribution dans 80 pays. Reste à voir si le site lancé récemment parviendra à rivaliser avec les puissants Yoox-Net-A-Porter ou encore Farfetch.

    Dans le cadre du lancement de Céline sur sa plateforme, 24 Sèvres va commercialiser une collection capsule exclusive composée de cinq pièces développées spécialement par la maison (une jupe, une maille, une paire de chaussures, un sac et une paire de boucles d’oreilles). Le chiffre d’affaires de Céline, dirigée par Séverine Merle et comptant près de 140 boutiques, est estimé à environ 1 milliard d’euros. L’objectif, avec le recrutement d’Hedi Slimane, est de doubler les ventes dans les cinq ans.

  • Imprimer

    [#LUXURYLAB] [E-SHOP] | #Acqua di Parma lance son #e-shop sur le #marché #français | @FASHIONNETWORK

    DE SARAH AHSSEN | FASHION NETWORK | http://bit.ly/2hxY2GR

    #Acqua di Parma lance son #e-shop sur le #marché #français

    Acqua di Parma a ouvert les portes de sa boutique en ligne sur le marché français. Présente dans l’Hexagone depuis une vingtaine d’années, la griffe de beauté fondée en Italie en 1916 y est aujourd’hui distribuée via 150 points de ventes, tels que le sélectif ou les grands-magasins, mais également sa boutique parisienne du Marais.

    Outre une accélération des ventes, l’ambition de cette nouvelle plateforme, déclinée dans une vingtaine de pays européens, est de « faire partager un excellent service client en ligne », souligne Fabien Petitcolin le directeur général France d’Acqua di Parma.

    Le site a été conçu pour une navigation multi-supports (ordinateur, tablette et portable) et propose toutes les collections Acqua di Parma : fragrances, eaux de Cologne, produits de beauté et de rasage, produits d’intérieur et même articles de maroquinerie.

    Acqua di Parma, e-shop, marché, français

    Acqua di Parma, qui a ouvert sa première boutique à Milan en 1998, compte également des boutiques à Rome, Milan, Miami et donc Paris. La France représente d’ailleurs 10% des ventes de la griffe italienne entrée dans l’escarcelle du groupe LVMH en 2001.

    En 2016, la division parfums et cosmétiques de LVMH, qui regroupe notamment Guerlain, Kenzo, Givenchy, Benefit ou Parfums Christian Dior a réalisé un chiffre d‘affaires de 4,95 milliards d‘euros, en croissance de 8%. Les parfums représentent 38% des ventes de la division.