Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

chanel

  • Imprimer

    #Skincare | #Chanel uncovers powerful plants in global tour | @cosmetics @Chanel

    FROM LUXURY DAILY | FROM SATRAH JONES | JANUARY 5, 2017

    France’s Chanel is exploring the anti-aging secrets of three far-flung populations with a shared claim.

    The beauty brand’s newly released Blue Serum took inspiration from Blue Zones around the world, places where the locals live remarkably longer lives. In an effort to prove the claims of its product, Chanel is inviting consumers to journey to these locales in a series of short films.

    Chanel was reached for comment.

    FEELING BLUE

    Chanel’s Blue Serum is being touted by the brand as “a new horizon for skincare.”Explaining the inspiration and ingredient sourcing for this serum, Chanel filmed travel diaries to the Blue Zones that contributed to the product.

    Against footage taken in Costa Rica, a female narrator says, “You can feel the life force in everything and everywhere.” Portraying this energy are images of waterfalls amid greenery.

    chanel, blue serum, skincare, costa rica

    Still from Chanel's Blue Serum film

    The voiceover explains how Costa Rica’s green coffee can only be found in the country, which may contribute to the locals’ long lives.

    In Italy, the Mediterranean locale is said to be the home of centuries’ old olive trees.

    Chanel turns its attention to the sun in Greece, which it says is in everything. This includes soil, plants and the lentisk tree.

    chanel, blue serum, skincare, costa rica

    Discover the Power of Blue Serum - Chanel

    All videos include the statement, “It’s something special. Some call it a mystery. It’s just life.”

    These ingredients—sourced from Nicoya, Costa Rica; Sardinia, Italy and Ikaria, Greece, all hold antioxidant properties. According to the brand, a trial found the serum to reduce wrinkles, even skin tone and firm skin.

    [LIRE L'ARTICLE EN ENTIER]

  • Imprimer

    #Chanel has made itself more relatable to consumers without sacrificing its prestige | @Chanel @adetem

    ARTICLE DU LUXURY DAILY | DECEMBRE 2016

    [LIRE L'ARTICLE DANS SA TOTALITE]

    First runner’s-up Chanel has made itself more relatable to consumers without sacrificing its prestige.

    The brand made moves to appeal to a younger audience, casting teens Lily-Rose Depp and Willow Smith in separate ad campaigns.

    With a continued focus on video content, Chanel introduced five new films in its “Inside Chanel” series. The brand also launched a new series of unscripted Beauty Talks, inviting personalities such as Gisele Bündchen and Keira Knightley to talk makeup and skincare with its global creative makeup and color designer Lucia Pica.

    Chanel, luxury, fashion, luxury daily

    Chanel’s social media efforts helped the brand top Brandwatch’s rankings of fashion companies, thanks to visibility and increased reach (Chanel, Lexus top social media performers in fashion, automotive fields). The same researcher also found it to be the most reputable brand on social media (Chanel most reputable brand despite low sentiment: report).

    The brand also got a nod in the beauty space, with an MBLM report finding it to be the most successful at creating intimacy and an emotional connection with followers (Chanel ranks at top of beauty industry’s brand intimacy chart: report).

    A key indicator of brand positioning and desirability, Chanel is one of the highest sellers on the secondhand luxury site The RealReal (Chanel, mega-brands dominate resale market as new sectors surge: report). Chanel was also one of the only brands to record growth in value in Millward Brown’s BrandZ report (Louis Vuitton, Hermès and Chanel only houses to record growth: report).

    Chanel, luxury, fashion, luxury daily

    Aside from its desirability as a brand to own, Chanel was named the most coveted place to work in a survey of millennials conducted by Women’s Wear Daily (www.luxurydaily.com/louis-vuitton-hermes-and-chanel-only-houses-to-record-growth-report/.

    Alongside digital efforts, Chanel courted younger clients with a backstage-themed pop-up. The brand also branched out into the conceptual, curating a daily content hub with i-D magazine (Chanel, i-D magazine advocate for female artistic talent on daily content hub).

  • Imprimer

    Quelles sont les #marques les plus mentionnées sur les réseaux sociaux ? [#réseauxsociaux #socialmedia #digital #études #Amazon #Louis Vuitton #Chanel #Tiffany&Co. #Burberry #Prada]

    Quelles sont les marques les plus mentionnées sur les réseaux sociaux ?

    By Abc-Luxe, 2016-09-19


    Si l’on sait que les réseaux sociaux sont devenus ces dernières années un moyen privilégié pour les marques de faire parler d’elles, de recruter de nouveaux clients et d’interagir avec leurs communautés, Netbase s’intéresse aux enseignes les plus appréciées et les plus mentionnées sur Twitter, Facebook, Instagram et autres consorts.
     
    Pour réaliser son rapport, Netbase a étudié le nombre d’occurrences de 60 marques réparties selon 11 catégories, sur quelque 430 millions de posts sur les réseaux sociaux. Il apparaît ainsi que si tous secteurs confondus c’est Amazon qui occupe la tête du classement des marques les plus mentionnées, c’est Tiffany & Co. (14e place du classement général) qui se distingue comme la griffe ayant engendré le plus d’échanges "positifs et passionnés".
     
    Louis Vuitton se classe 1er de la catégorie Luxe et 4e du classement général, talonné par Chanel et Burberry, qui a multiplié les initiatives et actions digitales ces derniers mois. Prada se place en 5e position des marques Luxe et 16e position du classement général.

    réseaux sociaux, classement, social media 2016, Amazon, Louis Vuitton, Prada, Tiffany, Chanel, Burberry
     
    [LIRE L’ARTICLE EN ENTIER]

  • Imprimer

    Conférence "Luxe et Chine" [30/06] Partageons les temps forts de l'événement [#promiseconsulting @adetem]

    [RETROUVER LES PHOTOS SUR FLICKR]

    adjuge, drouot, chine, luxe, promiseconsulting

    Par Pr Philippe Jourdan et Chunyan Li

    Le Jeudi 30 Juin 2016, au Café l'Adjugé, au sein de la prestigieuse maison de ventes Drouot, Promise Consulting a animé une conférence sur le thème "Luxe et Chine : enjeux et perspectives pour 2016 et au-delà". 

    40 personnes au total, professionnels dans les plus grandes maisons du luxe, journalistes et consultants dans les univers du luxe, de la mode, de la beauté et du tourisme, se sont retrouvées à l'occasion d'un petit-déjeuner Conférence, de 8h30 à 10h30, donné par la société Promise Consulting. 

    adjuge, drouot, chine, luxe, promiseconsulting, pib, chine, dette, dollars

    Poursuivant un cycle de conférences sur les tendances et les perspectives de développement du marché du luxe dans le Monde, Philippe Jourdan, associé fondateur, et Chunyan Li, consultante senior, spécialiste de la Chine, ont présenté un vaste tour d'horizon des perspectives et des enjeux du marché du luxe chinois avec une double volonté. D'une part isoler les facteurs conjoncturels des facteurs structurels, afin de discerner les opportunités de croissance dans un contexte économique certes plus "chahuté" mais porteurs également de nouvelles opportunités pour les marques de luxe occidentales. D'autre part, apporter l'éclairage d'une spécialiste de la culture chinoise afin de prendre en compte l'émergence d'attentes nouvelles, en particulier celles des plus jeunes générations vis-à-vis des produits de luxe.

    CE QU'ILS ONT RETENU DE CETTE MANIFESTATION

    CHUNYAN LI 

     

     

    PHILIPPE JOURDAN

     

     

    UNE ECONOMIE EN PHASE DE MUTATION

    Les deux conférenciers ont dans un premier temps rappelé quelques indicateurs économiques qui permettent de dresser un état de santé de l'économie chinoises dans le Monde : une croissance ralentie mais toujours positive, une dévaluation récente du Yuan mais avec des prévisions qui doivent prendre en compte la volonté politique des autorités chinoises de réduire leur dépendance vis-à-vis de la monnaie américaine (et en premier lieu de la dette américaine). Dans cette perspective, la transition de l'économie chinoise du "Made IN China" vers le "Made BY China" puis vers le "Made FOR China" se poursuit, même si la part du PIB consacré à la consommation intérieure et aux dépenses de l'Etat Chinois demeure encore en retrait, par rapport à celles traditionnellement réservées aux investissements et aux exportations nettes.

    adjuge, drouot, chine, luxe, promiseconsulting, pib, chine, dette, dollars

    [CLIQUER SUR LA PHOTO POUR ÉLARGIR]

    UNE ECONOMIE DU LUXE TRÈS (TROP) DÉPENDANTE DES ACHATS DES TOURISTES CHINOIS

    En 2000, 10 millions de touristes ont parcouru le Monde. En 2020, une projection situe à 200 millions le nombre de touristes chinois qui se rendront à l'étranger au cours de l'année. En 2015, ils ont été près de 105 millions à se déplacer en dehors de la Chine. Certes, la première destination régionale reste, et de loin, l'Asie, avec toutefois un ralentissement des déplacements à Hong-Kong (en réponse aux manifestations sinophobes de la population résidente à Hong-Kong) et une bonne tenue du tourisme chinois en France, malgré un climat sécuritaire peu favorable. Au final, près de 77% des achats de produits de luxe ("personal luxury goods") achetés par les Chinois le sont à l'étranger (dont 24% dans les pays asiatiques proches et 53% en dehors de cette sphère).

    adjuge, drouot, chine, luxe, promiseconsulting, pib, chine, dette, dollars

    [CLIQUER SUR LA PHOTO POUR ÉLARGIR]

     CHINE : "IT IS ALL ABOUT DIGITAL, IDIOT"

    Avec plus de la moitié de la population connectée (50,3%), près de 3h45 passé en moyenne par jour sur les réseaux digitaux, et 594 millions de Chinois connectés depuis leur Mobile, Internet est une réalité incontournable du paysage chinois en matière de communication et de recherche d'informations. Un constat qui se double d'une autre réalité : les Chinois sont de plus en plus nombreux à acheter en ligne et devrait dès la fin de l'année 2016 dépasser le commerce américain en ligne avec une projection d'achats de 371 milliards de dollars contre 326 milliards de dollars pour les US.

    Certes, le paysage numérique chinois comporte ses spécificités et est très différent de celui de l'Occident. A chaque type d'applications digitales développées en Occident (Moteur de recherche, Réseaux Sociaux, Réseaux de Micro-Chats et de Micro-Blogging, etc.), correspond sa version - et pas seulement son clône, loin s'en faut - chinois. En particulier, parmi tous les réseaux sociaux, Weibo, le Twitter chinois, et WeChat, une combinaison de Facebook, WhatsApp et Skype, sont devenus les outils de promotion les plus privilégiés par les entreprises. Ils comptent respectivement 222 millions et 650 millions d’utilisateurs actifs en 2015.

    adjuge, drouot, chine, luxe, promiseconsulting, pib, chine, dette, dollars

    [CLIQUER SUR LA PHOTO POUR ÉLARGIR]

    LA CULTURE CHINOISE : ENTRE GUANXI ET MIANZI

    adjuge, drouot, chine, luxe, promiseconsulting, pib, chine, dette, dollars

     [CLIQUER SUR LA PHOTO POUR ÉLARGIR]

    "De même qu'un arbre a besoin de son écorce, une personne a besoin de sa face", selon un proverbe chinois. La culture du Mianzi consiste ("face") accorde une grande importance aux formes de respect et de reconnaissance. Chacun vit sous et par le regard des autres : une tendance des élites chinoises est donc de se comparer systématiquement aux autres, selon des critères de réussites professionnelles ou personnelles. Les produits de luxe permettent donc aux Chinois les plus fortunés de matérialiser aux yeux des autres leur statut social, leur situation financière et de façonner ainsi l'image qu'il souhaite renvoyer à leur entourage (...).

    En Chine, "la formalité doit être réciproque". Les Chinois attachent une grande importance aux relations sociales, autrement dit au fameux Guangxi avec son cercle de proximité. Le fait d'avoir un bon "Guanxi" permet de bénéficier de soutien mutuel et de procéder ou de résoudre les problèmes plus rapidement. Enfin, la faveur - "RenQuing" en Chinois - peut constituer un crédit ou un débit. Dans cette optique, offrir un cadeau de valeur, que ce soit un produit ou une expérience marquante valorise également la "face" ("Mianzi") de son interlocuteur (...).

    TROIS GÉNÉRATIONS DE CLIENTS DU LUXE EN CHINE

    Il existe désormais trois générations clairement identifiées de consommateurs de produits de luxe en Chine, qui diffèrent fortement par leur profil, leurs attentes et leur expérience du luxe.

    adjuge, drouot, chine, luxe, promiseconsulting, pib, chine, dette, dollars

     [CLIQUER SUR LA PHOTO POUR ÉLARGIR]

    La première génération est celle des Baby Boomers. Nés entre 1950 et 1964, ils ont pleinement vécu sous l'ère du Président Mao et montrent un état d'esprit marqué par le nationalisme, l'idéalisme et une vie marquée dans leur jeunesse par la frugalité. La Révolution Culturelle a marqué pour eux une fragilisation durable des valeurs traditionnelles et ancestrales de la société chinoise et certains d'entre eux se remémorent la grande famine de 1958 à 1961. En position de décideurs, sûrs de leur pouvoir, ils associent le pouvoir et la richesse, qui leur permet d'obtenir tout ce qu'ils souhaitent et dont ils ont été privés dans une première partie de leur vie.

    La deuxième génération est celle de la Génération X (1965-1979). Enfants de la réforme économique entamée en 1978, ils ont été éduqués par MAO mais formés par Bill Gates. Cette tension forte a donc entraîné, chez eux, un désarroi et un certain sentiment d’insécurité. Raison pour laquelle cette génération se montre d’abord opportuniste et recherche la sécurité matérielle. Ils ont été parmi les premiers à consommer des produits de luxe, 60 % d’entre eux achètent ces produits pour augmenter leur estime de soi. Environ 80 % des entreprises privées en Chine sont gérées par des représentants de cette génération. 

    La troisième génération enfin est celle de la Génération Y (1980-1995). Elle a été la grande bénéficiaire de la réforme économique et ce, dès son enfance, sans avoir traversé de périodes très difficiles. Elle se retrouve confrontée à une grande variété de choix de consommation. Par conséquent, même si elle garde une racine chinoise, ses comportements et ses habitudes de consommation s’occidentalisent. Prendre un Big Mac au Mc Donalds’ ou un café au Starbucks, utiliser l’Iphone ou l’Ipad pour se connecter sur Internet et discuter avec des inconnus, ou encore, s’acheter des produits sur WeChat ou des sites de e-commerce, fait partie de leur vie quotidienne.

    LES  MARQUES DE LUXE FRANCAISES QUI DEMEURENT TRES APPRECIEES

    La Conférence s'est conclue sur la présentation des résultats du Baromètre Front Row mené conjointement par Promise Consulting et BNP Exane. Ce baromètre mesure dans différents pays l'Exclusivité et la Désirabilité des Marques de Luxe dans les univers de la Mode (prêt-à-porter, sacs et chaussures) et des Cosmétiques (parfums, soin et maquillage). 

    [RETROUVER L'INTEGRALITE DES RESULTATS EN CLIQUANT ICI]

    adjuge, drouot, chine, luxe, promiseconsulting, pib, chine, dette, dollars, exclusivité, desirabilite, mode

     NOUS CONTACTER

    Vous souhaitez en savoir plus ? Vous avez un projet sur la Chine ? Vous souhaitez connaître notre offre en matière d'études internationales dans l'univers des marques de luxe, de la beauté et de la distribution sélective ?

    chine,luxe,marketing,economie,yuan,mode,chanel,dior,lvmh

    A PROPOS DE PROMISE CONSULTING

    Depuis 2000, Promise Consulting, anciennement Panel On The Web, permet aux décideurs de prendre les bonnes décisions.

    Grâce à un accompagnement et des études scientifiques ad hoc, Promise Consulting renforce le lien entre les belles marques et les clients tout en maximisant leur retour sur investissement marketing. Grâce à ses équipes du Conso Lab et du Luxury Lab, Promise Consulting délivre une expertise pointue en études de marché et d’optimisation des marques dans les univers de la consommation, de la distribution, du luxe et de la beauté. La société est établie à Paris et à New-York. Elle dispose de panels online dans plus de 35 pays en Europe, Amérique, en Asie et en Afrique. 

    Elle a créé une méthodologie innovante de mesure de la performance de marque et du ROI des investissements centrés sur la marque : Monitoring Brand Assets©. Cette méthodologie a été déployée dans près de 50 pays à date, porte sur l’étude de 250 marques dans les secteurs les plus divers et totalise plus de 1.000.000 questionnaires administrés en ligne dans le monde. Récompensée 8 fois en 12 ans, par la profession au plan national et international pour ces méthodologies innovantes, Promise Consulting accompagne les plus grandes marques de luxe, de cosmétiques et de distribution dans leur développement tant sur les marchés français qu’internationaux. La société intervient également dans de nombreux secteurs d'activité, chaque fois que les marques souhaitent disposer d'une stratégie de croissance éclairée pour mieux comprendre leur marché, s'adresser à leurs consommateurs, séduire et fidéliser leurs clients.

    Lire la suite

  • Imprimer

    Chanel winning fight against luxury grey market [@chanel #chanel #promiseconsulting #luxury]

    By Sarah Marsh - Business Insider - May 2, 2016, 6:15 PM

    By Sarah Marsh

    HAVANA (Reuters) - Chanel, the world's second largest luxury brand, said on Monday its efforts to curb the grey market have been successful and are helping boost revenue in China despite weaker overall demand for luxury goods.

    The company narrowed its price gaps between the United States, Europe and Asia last year to prevent smugglers buying goods in one region to re-sell to another in the grey market.

    "We reduced quite a lot the parallel market, mainly in Asia, and we have double-digit growth in our boutiques in mainland China," , Chanel's president of fashion, said in an interview in Havana.

    Chanel will unveil its latest Cruise collection in Havana on Tuesday, in Cuba's first major fashion show since the 1959 revolution and another sign of warming relations between the Communist-ruled island and the West. The United States and Cuba formally agreed to restore diplomatic relations last July.

    Despite the success in curbing grey market sales, the privately owned company expects slower sales growth this year, Pavlovsky told Reuters in Havana's landmark Teatro Marti. He declined to disclose figures.

    He noted that Chanel has an entire team, including external lawyers, that monitors the secondary market.

    The luxury goods industry been plagued in the last few months as a drop in global tourist traffic due to recent terrorist attacks, slower economic growth in China, and record low oil prices have dented the purchasing power of important luxury buyers from Russia and the Middle East.

    In April, industry leader LVMH said its fashion and leather goods sales were flat while Hermessaid revenue growth slowed in the first quarter.

    Pavlovsky said fewer Russians were traveling due to the weak rouble, and Brazil's recession has curbed demand there.

    But Chanel was seeing solid growth in the United States, some parts of Europe such as Britain, Russia, China, Japan and Korea, he said. Chinese and Russians not traveling abroad as much were buying more at home.

    "There is a slowdown but not such a big slowdown," he said.

    Pavlovsky said Chanel was presenting its latest inter-seasonal Cruise line in Cuba because the country had inspired Karl Lagerfeld, the company's chief designer and creative director. Chanel, which began as a millinery store in 1909 in Paris, was also returning to its roots, he added.

    Founder Coco Chanel designed early collections for wealthy and glamorous Americans holidaying on yachts and cruises in the Caribbean. Cruises to Cuba had been forbidden during the country's standoff with the United States.

    Earlier on Monday, the first U.S. cruise ship to sail to the island in more than 50 years docked in Havana.

    Chanel, which has fewer than 200 boutiques worldwide, will not be setting up shop in Cuba any time soon, Pavlovsky said. "Why not, one day," he said. "But not in the coming years."

    (Reporting by Sarah Marsh; Editing by Richard Chang)

    [LIRE L'ARTICLE EN ENTIER]

     

  • Imprimer

    Chanel s'invite à la Havane pour un défilé inédit, symbole de l'ouverture au Monde de l'Ile [#promiseconsulting #chanel @chanel #luxe]

    Posted by Pureactu.com | 4 Mai, 2016 | Pure Buzz |

    Devenue The place to be, l’île de Cuba vient d’accueillir un défilé signé Chanel. Après les Rolling Stones, l’opération séduction du gouvernement cubain continue avec un défilé haute couture proposé par la célèbre maison de luxe parisienne. Un événement clinquant, symbole d’un capitalisme triomphant.

    Sur le Paseo del Prado, boulevard à ciel ouvert à 300 mètres de la mer décoré pour l’occasion, le luxe s’est imposé.

    La prestigieuse marque a choisi la Havane pour son premier podium en Amérique latine et pour dévoiler sa nouvelle collection bourrée de références à la culture de l’île avec ses sombreros typiques, ses cigares et ses vieilles voitures. Artistes et officiels cubains, mais aussi célébrités d’Hollywood, comme Vin Diesel et Tilda Swintonou, ont assisté au défilé, accessible sur invitation uniquement. (...) 

    « Finalement, le monde s’ouvre à Cuba. Tout le monde veut connaître la pomme interdite, tout le monde veut la découvrir, la savourer, en profiter, l’explorer », a déclaré à l’AFP Mariela Castro, fille du président Raul Castro et directrice du Centre national d’éducation sexuelle.

    [LIRE L'ARTICLE EN ENTIER]

  • Imprimer

    The high-end luxury brands are catching on in China [#promise #fashion #luxury]

    Some say that when China sneezes the rest of the world catches cold, but the high end luxury brands are catching on in China, becoming the most exclusive and desirable ones in fashion according to the wealthiest Chinese women.

    Still, our ranking also reveals a stronger competition that is accentuated by the wealthy customers’ increasingly stronger maturity.

    Take 3 minutes to watch the Video Release by Pr Philippe Jourdan

    china, luxury, hermes, prada, chanel, louis vuitton, fashion, bnp, exane, promise, desirability, exclusivity

    Have a quick look at the Press release & the main insights

     china, luxury, hermes, prada, chanel, louis vuitton, fashion, bnp, exane, promise, desirability, exclusivity

    Download the infographics

    china, luxury, hermes, prada, chanel, louis vuitton, fashion, bnp, exane, promise, desirability, exclusivity

    The International luxury press echoes results: take a look

    china, luxury, hermes, prada, chanel, louis vuitton, fashion, bnp, exane, promise, desirability, exclusivity

    This barometer Promise Consulting / BNP Exane classifies the 15 most exclusive and desirable brands in China in the universe of feminine Fashion. This Barometer is conducted amongst the wealthiest Chinese women, and is about the 30 luxury brands in ready-to-wear/handbags/shoes/accessories that have invested the most in communication (source: Industry Interviews, Exane Paribas).

    Promise and BNP Exane already conducted the same survey amongst French wealthiest women in May 2015 (see: http://bit.ly/1ESTZGu).

    This barometer in association with BNP Exane reflects our determination to move closer to the marketing and cross-section financial analysis. Our Monitoring Brand Assets® approach itself features very complementary analyzes with those conducted by BNP Exane’s experts. Hence, the obtained results from our joined barometer are based on two different angles of expertise, marketing and financial, which brings a unique added value to the managers and decision-makers in the Luxury sector. More concretely, our measure of the exclusivity of a brand takes into account the upper and more constant quality of products, the strong and unique valuation of the customer, the brand’s prestige, but also a matchless “savoir-faire” that justifies a very high price premium associated with top luxury.

    "Finally, our measure of desirability synthesizes the dimensions of attractiveness of an intimate, social and symbolic nature, which are the strengths of exclusive brands, and characterize the particular relation that they maintain with their customers. In this respect, our Barometer synthesizes, in two proven scales, the numerous criteria to establish a ranking between the high-end brands from their customer’s point of view", states Pr. Philippe Jourdan, Promise’s CEO.

  • Imprimer

    Chanel Chief Executive Maureen Chiquet will leave the company by the end of January [#Chanel #US]

    French luxury goods maker Chanel said on Wednesday that Chief Executive Maureen Chiquet will leave the company by the end of January, the New York Times reported.

    Chiquet, who has been CEO since 2007, is leaving "due to differences of opinion about the strategic direction of the company," the NYT quoted Chanel as saying.

    Chairman Alain Wertheimer will take over operational responsibilities as the company seeks a new leader, the Times reported.

    The news of Chiquet's departure came just a day after Chanel exhibited its latest haute couture collection in Paris.

    Chanel could not immediately be reached for comment outside regular business hours.

    [READ ON REUTERS]

    A Francophile since childhood, Maureen Chiquet has climbed the ladder of the fashion industry to lead the world’s most glamorous brand

    Ever since she was a child, Maureen Chiquet has had a love affair with all things French. As a young girl, she dreamt of “living in Paris and being French”, she told Time in 2010.

    Her other passion was the visual arts, and she hoped she would one day have a career in “creating beautiful products and images”. Now, as the CEO of France’s most famous fashion house, the 50-year-old American businesswomen might feel that she has fulfilled the ambitions of her childhood self.

    Passport to Paris
    Born Kathryn Daughtery Maureen Chiquet in St Louis, Missouri, in 1963, she went on to be educated at the prestigious Yale University in Connecticut. Shortly after being named CEO of Chanel in 2007, she spoke to the alumni magazine about her career. She said her time at the university had been particularly fruitful: “One thing that’s unique about Yale in my memory was the access you get to great minds. There was never a hurdle. Maybe that environment creates that feeling of power to do things that are extraordinary.”

    Graduating with a degree in film and literature, she was unsure of what to do next in her career: she walked out of one of her LSAT law exams. Instead, she found an internship in the city she had dreamt of living in since a child, as marketing intern at L’Oreal Paris. Speaking to Time, she described that moment as “the beginning of my career and love affair with the world of beauty and fashion”.

    [TO LEARN MORE ABOUT MAUREEN CHIQUET]

  • Imprimer

    [#China #Luxury]- China’s millionaires prefer Apple and Chanel as luxury gift spending rebounds

    After a double-digit slump in luxury gift spending among China’s wealthy over the past two years, their gifting was on an uptick  in 2015, according to Hurun Report’s recently released annual Chinese Luxury Consumer Survey.

    The survey of 458 individuals with a net worth of 10 million RMB (US$1.52 million) or higher found that luxury gift-giving by men increased 15 percent and by women increased 24 percent over the past year. This increase marks the beginning of a rebound from a two-year decline totaling 30 percent that was reported in last year’s survey.

    While luxury gifting is often associated with corruption in China, the spending increase occurred even as the Chinese government’s anti-corruption campaign continued over the course of 2015. The report comes at a time when some brands are saying they’ve been seeing a slight recovery in mainland China sales—last week, both Burberry and Richemont reported that the mainland returned to growth in the three-month period ending in December.

    [TO READ MORE]

    [TO READ ON THE SAME SUBJECT]

  • Imprimer

    [#LUXE #BEAUTE #PARIS] - Le Marais, labo parisien de la beauté

    Depuis un an, l'ouverture d' enseignes dédiées aux parfums et aux cosmétiques s' est accélérée dans ce quartier de Paris. Des marques internationales aux PME françaises, chacun y cherche une vitrine permanente ou éphémère.

    Entre le numéro un et le numéro 50 de la rue des Francs-Bourgeois à Paris, soit 600 mètres, pas moins de 15 enseignes dédiées à la beauté ont pris leurs quartiers. Dernière installée, Chanel, qui a ouvert mi-octobre sa première boutique permanente dédiée à la beauté. Et ce après avoir testé le retail durant un an et demi dans un pop-up store rue Saint-Honoré.

    "Chanel a sa propre notion de l'éphémère" plaisante Sophie Vergés, porte-parole de la marque. Pourquoi avoir changé de quartier pour implanter le magasin permanent ? "L'opportunité d' une belle adresse et un espace suffisant pour pouvoir nous exprimer , répond Sophie Vergés . Mais nous sommes situés du côté "mode" de la rue ." (...)

    En effet, le haut de la rue, entre le numéro 30 et 50, est plutôt constitué d'enseignes de textile. La beauté s'infiltre toutefois peu à peu, car, juste après Chanel, les passants découvrent une parfumerie Marionnaud et une pop-up store Urban Decay, la marque de maquillage californienne rachetée, il y a trois ans, par l'Oréal. Bien sûr, ce n'est rien comparé au début de la rue. La première boutique est dédiée au maquillage professionnel : Bobbi Brown. Et ensuite, c'est presque à la "queue leu leu" (...)

    "Beaucoup de marques essaient d'implanter leurs boutiques en nom propre, un phénomène qui va s'accentuer sans l'ambition forcément forcément d' en faire leur réseau principal, affirme Philippe Jourdan, dirigeant de l' agence Promise Consulting. Pour les marques de maquillage, par exemple, deux raisons expliquent ce phénomène. D'abord, en parfumerie, leur place est restreinte et le merchandising est celui du retailer. En plus, tous leurs concurrents sont présents. Elles recherchent donc des espaces pour s' exprimer pleinement. Ensuite les boutiques en propre permettent de répondre à la concurrence des marques enseignes telle Kiko."

    Pour lire la suite : LSA Concepts