Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Imprimer

    #Promiseconsulting Coronavirus : l’Allemagne entame son déconfinement

    Par Le Parisien avec AFP
    Le 20 avril 2020 à 07h45


    La plupart des magasins d’une surface inférieure à 800 m2 vont pouvoir à nouveau accueillir des clients à partir de ce lundi matin.


    De nombreux magasins rouvrent leurs portes ce lundi en Allemagne, première étape d'une longue opération de déconfinement dans un pays où l'épidémie de nouveau coronavirus est « sous contrôle ».
    Commerces d'alimentation, librairies, concessionnaires automobiles… La plupart des magasins d'une surface inférieure à 800 m2 vont pouvoir à nouveau accueillir des clients à partir de ce lundi matin.


    Emmanuelle Sidem - Le 21 Avril 2020 à 12h45
     « Nous avons tous plus que jamais besoin de deux essentiels que sont l’espace avec les autres et le temps pour soi. Occasion de rappeler que ce sont deux fondamentaux du luxe »
    Fondamentaux. Une leçon pour chacun d’entre nous, dans ces semaines de confinement, où nous avons tous plus que jamais besoin de deux essentiels que sont l’espace avec les autres et le temps pour soi. Occasion de rappeler que ce sont deux fondamentaux du luxe, lequel est trop souvent réduit à sa dimension matérielle, ses produits, ses sacs à main, ses collections…

    L’espace et le temps comme possibilités d’une distanciation physique et non pas sociale représentent donc un champ d’investigation pour le luxe demain. Car il y aura beaucoup à imaginer en matière de services nouveaux permettant à nos clients de se retrouver, de se ressourcer, de créer, d’inventer… Qui dans les hôtels, les boutiques, les espaces de loisirs, le digital…

    La véritable fonction du luxe est d’être un facteur de distanciation physique et un facteur de rapprochement social

     

    Quant aux salons de coiffure, ils ne rouvriront eux aussi qu'à compter du 4 mai. Salons de massages, de beauté, et tatoueurs restent fermés. Lieux culturels, bars, restaurants - sauf pour les livraisons -, aires de jeu, terrains de sports, demeurent eux aussi fermés. Les grands rassemblements tels que les concerts ou compétitions sportives, resteront interdits au moins jusqu'au 31 août.

    Protections obligatoires en Saxe

    L'Allemagne entend accompagner ce déconfinement progressif par un ensemble de mesures destinées à endiguer l'épidémie. Elle compte ainsi multiplier les tests pour pouvoir isoler les malades. Elle en a réalisé environ 1,7 million jusqu'ici.

    Le port de masques n'est pas à ce stade obligatoire mais il est « fortement conseillé » par la chancelière Merkel. L'Allemagne devrait ainsi produire à partir d'août 50 millions de masques par semaine, dont 10 millions de masques filtrants répondant à la norme de protection FFP2.

    Le port du masque, rendu obligatoire pour une expérimentation à Iena, serait primordial pour enrayer la contagion. Cette ville de Thuringe n'avait pas enregistré vendredi de nouveaux cas d'infection depuis une semaine, selon la presse allemande.

    Le Land de Saxe, situé en ex-Allemagne de l'Est, a lui décidé de rendre obligatoire à partir de lundi le port d'une protection, masque ou foulard.

     

     

    Lire la suite

  • Imprimer

    #Promiseconsulting #COVID-19 : Peu de licenciements malgré la chute d'activité en France#fashionnetwork

    Le 20 Avril 2020 à 13h00 par Reuters / Charles Platiau- Fashion Network

    Les entreprises n’ont que peu réduit leurs effectifs et très peu licencié malgré la chute d’activité découlant des mesures de confinement instaurées en France pour freiner la propagation de l’épidémie de nouveau coronavirus, selon une enquête du ministère du Travail publiée vendredi.

    Les entreprises de 10 salariés ou plus du secteur privé non agricole n’ont que “peu réduit leurs effectifs, et très peu licencié” en dépit d’une “forte réduction de leur activité”, est-il précisé dans cette étude de la Dares (Direction des études et des statistiques du ministère du Travail).

    Au 31 mars, près de la moitié des salariés français avaient pourtant vu l’activité de leur entreprise connaître une forte diminution du fait de la crise sanitaire, principalement sous l’effet d’une perte de débouchés ou de problèmes d’approvisionnement. A fin mars, près de 20 % des salariés français dépendaient d’une entreprise dont l’activité s’est arrêtée et 30 % d’une entreprise dont l’activité a été réduite de plus de moitié. Au total à la fin mars, un quart des salariés travaillaient sur site, un quart étaient en chômage partiel, un quart en télétravail, les autres étant soit en congés, maladie ou garde d’enfants.

    https://bit.ly/3eD24cI

     

     

  • Imprimer

    #Promsieconsulting #LuxuryLab Canada Goose passe aux fourrures recyclées

    Paul Kaplan traduit par Jennifer Braun publié le 24 avril 2020 par fashion network

    Le fabricant de parkas de luxe Canada Goose Holdings se tourne vers un avenir plus écologique. L'entreprise basée à Toronto a dévoilé mercredi, à l'occasion du Jour de la Terre, sa stratégie écoresponsable. Objectif : atteindre la neutralité carbone d'ici 2025, et généraliser l'emploi de fourrures recyclées.

    "Peu importe toutes les initiatives que nous avons menées au cours des 60 dernières années, nous devons faire encore plus d'efforts — la planète n'attend pas. Les engagements ambitieux que nous avons pris dans notre premier compte-rendu sur le développement durable ont pour objectif de transformer notre vision commerciale et de construire un avenir meilleur."

    Lire la suite

     

  • Imprimer

    #Promiseconsulting #Luxurylab Burberry mise sur l’étiquetage green.

    Le 23 Avril 2020 Par Journal du Luxe

    La maison de luxe britannique a profité de la Journée de la Terre pour annoncer un changement dans la politique d’étiquetage de ses pièces.

    26 silhouettes, toutes confectionnées à partir de matériaux durables et innovants. Telle est l’inspiration qui se cache derrière la nouvelle ligne ReBurberry Edit pour laquelle la griffe a réinterprété une sélection de looks issus de sa collection Printemps/Eté 2020 à la sauce responsable

    De façon plus globale, les pièces de la maison Burberry disposeront en effet désormais d’un étiquetage particulier – de couleur verte, bien évidemment – renseignant la clientèle sur les « attributs positifs » de son achat.

    « En incitant nos consommateurs à en apprendre davantage sur les marqueurs durables de nos produits via ce programme d’étiquetage, nous les aidons à mieux comprendre nos initiatives et l’ampleur de notre ambition responsable, souligne Pam Batty, Vice Présidente de la Responsabilité Corporate chez Burberry. Nous croyons fermement qu’impulser des changements positifs au sein de chacune des étapes de la chaine de valeurs de nos produits est crucial pour bâtir un futur plus durable pour l’ensemble de notre industrie. »

    Lire la suite

     

  • Imprimer

    #Promiseconsulting #Luxurylab «Patience et longueur de temps...». La chronique luxe d’Emmanuelle Sidem

  • Imprimer

    #Consolab #Promiseconsulting Ces changements de consommation à prévoir après le 11 mai

    Plusieurs entreprises ont sondé les consommateurs pour comprendre leurs changements de comportements d’achats et voir s’ils perdureront après la fin annoncée du confinement tel que nous le connaissons actuellement. Plus de produits locaux, recours au drive, et pouvoir d’achat en berne devraient redessiner une nouvelle consommation dans l’Hexagone.

    La consommation de demain aura-t-elle radicalement changé après le confinement lié à la crise du Covid-19 ? Deux entreprises se sont penchées sur la question et ont sondé, pour le savoir, les consommateurs français. Objectif : analyser les signaux faibles et les nouvelles tendances qui émergent pendant le confinement et voir si ceux-ci sont amenés à perdurer.

    Lire la suite

  • Imprimer

    #Promiseconsulting #Consolab Coronavirus Et Après ?

    Bernard JOMARD,Contributeur

    Une rupture socio-économique que nous n’avons pas voulu voir venir. Avant-hier en 2008, on a vu le monde financier s’effondrer. Et hier, un groupe terroriste créait un Etat, une armée et nous menaçait de guerre sale ou bactériologique. Puis en décembre apparut loin de nous cette épidémie de coronavirus. Une épidémie qui a contaminé l’économie mondiale et généré une forte décélération à peine remarquée. Et nous, nous avons continué à cultiver notre obsession de réussite.

    Car ce familier cadre économique et social d’avant le coronavirus va se craqueler. Certains avantages vont s’effondrer. Il est probable que petit à petit nous allons entrer pour plusieurs années dans un inconnu précaire qui va nous déstabiliser. Il va falloir s’adapter à ce changement radical du milieu économique et social et, pour beaucoup, accepter de passer du confort certain à un inconfort incertain.

    Point positif, si on accepte ces dépossessions, il faut savoir que les bifurcations et épreuves qui terrassent redéfinissent aussi, et permettent surtout d’évoluer dans ses priorités.  

    Réjouissons nous car demain on peut s’attendre à des changements très positifs. Tout d’abord la relocalisation ou re-régionalisation des chaînes de productions. Les mouvements gilets jaunes en partie générés par la lente désindustrialisation régionale, gilets jaunes qui se plaignaient de la baisse constante de PMI manufacturières dans les départements, leurs vœux pourraient donc aujourd’hui être exaucés.

    https://bit.ly/2ynbs3

     

     

  • Imprimer

    #Promiseconsulting #Luxurylab Watches & Wonders passe au digital.

    Le Journal du Luxe paru le 24 Avril 2020


    La Fondation de la Haute Horlogerie (FHH) organise l’édition 2020 de son salon Watches & Wonders en direct depuis une nouvelle plateforme numérique à partir de ce vendredi 25 avril.

    Un salon horloger online.


    Compte-tenu de l’actuelle pandémie de COVID-19 et à l’instar de nombreux salons, l’édition 2020 de Watches & Wonders , ex SIHH, n’aura pas lieu… Tout du moins pas sous sa forme initiale. Pour compenser l’annulation de cet événement, la FHH a en effet décidé de digitaliser le concept en lançant sa plateforme watchesandwonders.com, dès le 25 avril 2020. Les visiteurs seront invités à découvrir les nouveautés horlogères de l’année 2020 ainsi que les univers des trente Maisons participantes.

    Lire la suite

  • Imprimer

    #Promiseconsulting #Luxurylab Will LVMH’s Resilience Last for the Rest of 2020? via #JingDaily

    Via Yaling Jiang | April 16, 2020

    [EXTRACT]

    What Happened:

    The luxury sector’s bellwether, LVMH Moët Hennessy Louis Vuitton, reported revenue of 10.6 billion euros for the first quarter of 2020 today, down 15 percent compared to the same period in 2019. 

    Among its five main business sectors, the Fashion & Leather Goods category has proven the most resilient, reporting only a decline of 9 percent in Q1 2020 compared to the same period last year. Major brands like Dior and Louis Vuitton performed well, while others in the sector missed expectations, Bernard Arnault, the Chairman and CEO of LVMH, said in the earnings call. Watches & Jewelry and Selective Retailing, including cosmetics chain Sephora and travel retail leader DFS Group, reporting a 24 percent and a 25 percent decline, respectively, were hit the hardest as a result of store closures and travel restrictions due to the ongoing COVID-19 crisis.  

    As Asia-Pacific, excluding Japan, remains 29 percent of the group’s revenue and with China showing early signs of recovery, many analysts inquired about mainland China’s outlook during the call. “There is repatriation of part of the business in mainland China,” Arnault answered. “The growth rate in mainland China was higher than our business with mainlanders outside of China. It will amplify in the months to come.” The group also reported improving in-store traffic and sales in China as stores began to reopen in March. 

    china, lvmh, covid, luxury, promiseconsulting, luxurylab

    To read more:CLICK HERE

  • Imprimer

    Measuring progress to Normalization after #COVID-19 #Promiseconsulting

    DOWNLOAD THE DOCUMENT

    cornavirus, chine, france, italie, covid-19, economie, monde, luxe

    cornavirus, chine, france, italie, covid-19, economie, monde, luxe

     

    Lire la suite