Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Imprimer

    Promise : vous adresser nos Meilleurs Voeux pour l'année 2014 !

    Chers clients, chers confrères, chers amis,

    Voeux, 2014, Happy, New YarEn cette fin d'année 2013 et déjà pour certains en ce début d'année 2014, je souhaiterais vous adresser à tous mes Meilleurs Vœux pour l'année 2014, en mon nom personnel et au nom de toute l'équipe de Promise Consulting. Vœux de santé et de bonheur pour vous et l'ensemble de vos proches tout d'abord. Vœux de réussite et d'accomplissement pour l'ensemble de vos projets aussi bien personnels que professionnels ensuite. 

     

    En nous témoignant de votre confiance renouvelée en cette année qui s'achève, vous nous avez permis de grandir. Soyez en remerciés et permettez-moi de vous adresser ici un court récapitulatif des événements de l'année pour le groupe Promise formé des sociétés Panel On The Web, Panel On The Web Field et JPL Consulting.

    Promise : le groupe Promise réunit désormais les compétences affirmées de trois sociétés complémentaires : JPL Consulting, société de conseil en stratégies de marques, Panel On The Web, société d'études de marché et Panel On The Web Field, société dédiée à la gestion d'access panels de grandes tailles. Trois sociétés et une diversification internationale qui se poursuit : une filiale en pleine expansion aux USA (Promise Consulting Inc.) qui a cette année réalisé plusieurs dizaines d'études et de missions de conseil dans le secteur de la distribution sélective, des cosmétiques et du luxe (avec un consultant permanent établi à Washington et rattaché à notre bureau de New-York). Une filiale, Panel On The Web Field, établie à Casablanca dont nous fêtons cette année le 6ème anniversaire et qui pilote désormais le développement d'un access panel de grande taille en Afrique du Nord et au Maghreb en B2C, ainsi que la programmation de l'ensemble de nos ressources online. 

    brand, marque, marketing, strategie

    JPL Consulting : une société de conseil qui fédère les compétences en accompagnement de nos clients dans la définition et l'optimisation de leur stratégie marketing centrée sur la marque. Grâce à notre méthodologie Monitoring Brand Assets, nous avons permis à plusieurs dizaines de clients dans le monde de disposer d'un outil de benchmark de leur performance de marques, de mesure du ROI de leurs investissements marketing et d'optimisation de leurs leviers de croissance. Nous avons lancé en 2013 une version V2.0 de notre logiciel de construction et d'optimisation des plans d'actions marketing. Exploitant les données d'études issues de l'outil Monitoring Brand Assets (plus de 350 marques étudiées dans plus de 30 pays différents), ce logiciel dédié aux services marketing et stratégie permet de construire des plans d'actions marketing raisonnés centrés sur la marque, d'optimiser le ROI de ses investissements marketing, d'anticiper les réactions de la concurrence, d'animer des ateliers de type "wargames" pour sensibiliser les équipes marketing aux enjeux pour sa marque et aux menaces concurrentielles. Nous poursuivrons en 2014 notre développement dans 3 directions : accentuer le poids de l'international déjà important (40%), fédérer un réseau de consultants certifiés recrutés pour leur expertise sectorielle afin de diversifier nos implantations tant sectorielles que géographiques, renforcer notre présence dans les secteurs stratégiques (luxe, mode, cosmétiques et distribution sélective).

    Paris, Access panel, Online

    Panel On The Web : institut d'étude en ligne "full market research", de la conception du questionnaire jusqu'à l'analyse des résultats et la définition de recommandations marketing. L'année 2013 fût une année charnière avec plusieurs faits marquants : la mise en place de quotités réservées au sein de notre access panel pour des clients dans le domaine de la Finance et de l'Assurance leur permettant de disposer pour un coût optimisé de la souplesse d'un panel dédié, la mise en place de panels propriétaires toujours dans le domaine de la Finance et de l'Assurance permettant d'exploiter à des fins d'études le potentiel de bases de données clients, la croissance des études à l'International avec une diversification de notre activités dans de nouvelles régions (Moyen-Orient et Asie du Sud-Est en particulier), le développement d'un panel et d'un observatoire dédié aux problématiques de distribution (grande distribution et distribution sélective) Distrionov. Grâce à une politique de rémunération systématique de nos panélistes, à des règles de recrutement et de gestion claires et transparentes, nous gérons en particulier sur la France un Access Panel de grande taille dont la qualité de participation (et des données collectées) nous a permis de gagner la confiance d'annonceurs de renom dans les secteurs les plus divers (cosmétiques, luxe, mode, assurance, finance, distribution, automobile, etc.). 

    Casablanca Maghreb

    Panel On The Web Field : centre de ressources et de compétences online assurant la gestion de nos panels, l'animation de nos communautés, la mise en ligne des supports de recrutement et d'interrogation, l'équipe établie à Casablanca s'est renforcée cette année avec l'arrivée de programmeurs et de statisticiens supplémentaires, afin d'accompagner la croissance de notre activité. Au programme de cette fin d'année et opérationnel pour le 1er trimestre 2014, le lancement d'un access panel B2C sur le Maghreb. L'intérêt manifesté par un grand nombre d'annonceurs (en particulier dans le secteur de la téléphonie et l'automobile) en fait un des axes importants de notre développement pour 2014. L'Afrique demeure un enjeu important pour la France, en raison des liens historiques, culturels et d'amitiés profonds entre notre pays et ce continent : nous comptons y apporter notre contribution. 

    En vous souhaitant à tous une Merveilleuse Année 2014 !

    Vous souhaitez suivre notre actualité ?

     

  • Imprimer

    Crédit Agricole relaie le classement des Banques Idéales selon les Français de Promise Consulting Inc.

    Credit Agricole, Banque, Marque, Economie(Boursier.com) -- Crédit Agricole fait savoir que, selon une enquête menée par Promise Consulting en partenariat avec le Journal du Net, la banque verte est la banque de détail ayant la meilleure image auprès des Français. Considéré comme "proche de l'idéal des consommateurs", le Groupe se place en tête du classement avec 8 points d'avance sur son challenger : la Banque Postale. Crédit Agricole devance aussi : Caisse d'Epargne, Société Générale et Crédit Mutuel.

    "Le bon sens a de l'avenir" bénéficie d'une excellente image auprès des Français qui dans cette enquête apprécient la proximité, les conseils et l'utilité de Crédit Agricole. "Aujourd'hui, pour atteindre son objectif de devenir le leader européen de la banque universelle de proximité, le Groupe s'appuie plus que jamais sur ses 4 domaines d'excellence, qui sont aussi les enjeux et les défis de la société de demain : économie de l'environnement, santé et vieillissement, agriculture et agroalimentaire et logement", commente l'établissement financier.

    Pour lire le communiqué de presse : http://bit.ly/19TkNYB

  • Imprimer

    Enseignes de restauration rapide idéales selon les Français : Promise Consulting et le Huffington.fr dévoilent leur classement aspirationnel

    COMMUNIQUE DE PRESSE DU 16 DECEMBRE 2013

    restaurant, rapide, fast-food, sandwich

    Promise Consulting Inc., société de conseil et recherche en marketing, spécialisée dans la mesure de la « brand value » et l’une de ses entités Panel On The Web présentent un nouveau volet du baromètre mensuel des marques désirables* en partenariat avec le Huffingtonpost.fr (*marques appréciées pour leurs produits ou services mais également leurs valeurs, univers ou prises de positions culturelles).

    Au-delà de l’indice de désirabilité des enseignes de restauration rapide préférées des Français, Promise Consulting Inc. et le Huffingtonpost.fr ont également souhaité mesurer la notoriété de ces marques.

    Cette dimension aspirationnelle des enseignes de restauration rapide est un des 18 indicateurs clés du modèle complet dénommé Monitoring Brand Assets®. Cette méthodologie permet, au-delà d’un diagnostic des forces et des faiblesses d’une marque sur son marché, de construire et de simuler l’impact de plans d’actions marketing raisonnés.

    Cette étude a été menée auprès d’un échantillon représentatif national de plus de 1000 personnes, âgées de 18 ans et plus entre le 9 et le 12 décembre 2013.

    Marques testées : Burger King - Brioche Dorée – Domino’s Pizza - KFC – La Boîte à Pizza - La Croissanterie – La Mie Caline – Mc Donald’s - Mezzo di Pasta – Paul - Pizza Hut - Planet Sushi - Pomme de Pain - Quick – Speed Rabbit – Sushi Shop – Subway.

    « L'indice de désirabilité appliqué aux enseignes de restauration rapide est une gageure. A l'heure où la téléréalité met en avant les talents de la maîtresse de maison et le fait de cuisiner chez soi, à l'heure où la presse met l'accent sur l'équilibre alimentaire et l'importance d'une alimentation saine et responsable, les enseignes de restauration rapide sont fréquentées mais sont-elles désirables ? En réalité, elles ne sont pas toutes logées à la même enseigne. La confortable première place occupée par Paul montre qu'il existe un capital de sympathie indéniable pour les enseignes qui conjuguent le respect des traditions boulangères à la Française et la modernité de boutiques adaptées aux exigences de la vie urbaine actuelle. Un modèle qui trouve aussi sa légitimité à l'exportation. Le burger reste indéniablement une valeur sûre (bien qu'en retrait par rapport aux sandwichs  et à la boulangerie classique), et la marque enseigne joue ici un rôle capital comme l'atteste la prééminence de Mc Donald's sur ces proches concurrents, Quick, KFC et Burger King » analyse Pr. Philippe JOURDAN, associé fondateur de Promise Consulting Inc. / Panel On the Web, consologue, Rédacteur en Chef de la Revue Française du Marketing et auteur de l’ouvrage Dunod : « A nouveaux consommateurs, nouveau marketing : zoom sur le Conso’Battant ».

    Enseignes les plus appréciées des Français : Le Jambon-Beurre plus fort que le Burger ?

    _Restauration_Rapide.jpg

    (*) Les marques sont classées par ordre décroissant de la différence entre la modalité positive (% 7-6) et la modalité négative (%1-2). Ainsi le score de désirabilité de Paul est de (32%-13%)=19%.

    Paul (19%) s’impose comme l’enseigne de restauration rapide idéale des Français loin devant La Brioche Dorée (3%). Créée il y a presque 10 ans, la chaîne de restauration rapide de pâtes fraîches à emporter Mezzo di Pasta (2%) clôture le podium et devance La Mie Caline (1%) et Sushi Shop (0%) qui arrivent respectivement en 4ème et 5ème position du classement.

    Manger vite mais manger bien !

    - Fondé en 1889 et aujourd’hui implanté dans près de 26 pays, Paul (19%), prend la première place de ce baromètre. Sa force ? Avoir su conjuguer art de vivre à la française (recette de pains à l’ancienne) et avantages de la boulangerie de quartier (fournils à la vue des clients) à la puissance d’une multinationale. Tradition, variétés et proximité: autant d’arguments de qualité revendiqués par la maison « Paul ». Un engagement payant et qui a permis à l’enseigne de séduire des Français de plus en plus soucieux de leur alimentation.

    Le Burger reste une valeur sûr

    - Pas question pour autant de dire non à leur sandwich fétiche. Longtemps associé à la « malbouffe » mais devenu incontournable, le burger continue de séduire les Français. Cependant malgré un succès indéniable, les restaurants spécialisés souffrent d’un manque de confiance évident de la part des consommateurs par rapport aux enseignes plus traditionnelles, le leader Mc Donald’s (-1%) se classe seulement au 7ème rang de ce baromètre mais devance très nettement ses concurrents Quick (-10%), KFC (-13%), et Burger King (-17%).

    Burger King, le retour d’un géant ?

    A retenir :

    La majorité des marques de ce classement enregistrent des indices de désirabilité négatifs qui traduisent un retrait des enseignes de restauration rapide sur cet indicateur de marque, il est vrai, exigeant. Une tendance sans doute influencée par les nouveaux modes de consommation qui privilégient une alimentation saine et responsable. Pour autant, les Français composent entre un "idéal" d'alimentation saine et diététique, mis en avant par les médias et la presse spécialisée et le caractère pratique et économique des enseignes de restauration rapide.Pourtant absent du territoire français depuis près de 15 ans, le numéro 2 mondial du hamburger se hisse à la 16e place de ce classement (-17%), un exploit pour une marque quasiment inaccessible au consommateur français. Burger King, qui a entamé depuis quelques mois son grand retour avec l’ouverture de deux restaurants à Reims et Marignane, a accéléré son développement avec l’inauguration hier de son nouveau restaurant parisien, dans les nouvelles galeries commerciales de la Gare Saint Lazare. Son objectif ? Ouvrir entre 350 et 400 fast-foods, et conquérir dans l’idéal près de 20% de part de marché sur le territoire. 

    Indices de désirabilité et de notoriété : Méthodologie

    L’Indice de désirabilité d’une marque est calculé comme la différence de scores, mesurés à l’aide d’une échelle de Likert en 7 points (et converties sous la forme d’indice), entre les répondants qui jugent la marque « idéale / proche de leur idéal » et ceux qui jugent la marque « pas du tout idéale / loin de leur idéal ». Ainsi calculé, l’Indice de désirabilité permet, une analyse pertinente et complète puisqu'il prend en compte à la fois l'appréciation la plus haute et la plus faible. En définitive, l’Indice de désirabilité révèle ainsi les comportements et attentes actuels des Français mais également leurs comportements futurs.

    La notoriété assistée correspond au nombre de répondants déclarant connaître la marque à partir d'une liste prédéfinie. Pour chaque marque un pourcentage de répondants est ainsi calculé. Ce pourcentage est ensuite converti en indice, 100, correspondant à la moyenne de notoriété de l'ensemble des marques. Un indice supérieur à 100 traduit donc le fait que la marque est plus connue que la moyenne. A titre d’exemple, une marque dont l’indice est égal à 120 signifie que sa notoriété est supérieure de 20% à la moyenne des autres marques du marché.

    INFO LECTEURS :

    A propos de Promise Consulting Inc.

    Née en 2008, Promise Consulting Inc. intègre l’ensemble des métiers liés à la prise de décision marketing (études, analyse, conseil) en s’appuyant sur l’expertise et le savoir-faire de ses 3 filiales : Panel On The Web (créée en 2000) ; Panel On The Web Field (lancée en 2009) ; JPL Consulting (fondée en 1998). La société apporte son expertise aux marques souhaitant se développer tant sur les marchés locaux qu'internationaux. Elle dispose d'un département recherche marketing qui lui permet de développer des outils d'aide à la décision innovants pour les décideurs, de les accompagner dans la mesure de la brand value et dans la simulation de plans d’actions marketing. La société est également certifiée OPQCM, Social Media Marketing de la DMA et adhère aux règles SYNTEC et ESOMAR.

    Références : Agence V, Altavia, AXA, Bouygues Telecom, BPE, Canal +, Carrefour, Danone, DDB, Documentation Française, Duke, Elle et Vire, Entremont, Fortuneo, Gillette, GSK, Guerlain, HSBC, La Française des Jeux, L’Oréal, LVMH, Mac Donald, Meetic, Mercuri Urval, Microsoft, Nissan, Procter §  Gamble, Publicis, Renault, Relais et Châteaux, Royal Canin, Samsung, Seb, Société Générale, TBWA, Technicolor, Total, Thomson, United Biscuits, Virgin Mobile, Volkswagen, Voyages SNCF, etc.

     Contacts Presse

    Agence VILLAGE RP

    Dimitri Hommel-Viktorovitch – 01 40 22 05 22 – d.hommel@village-rp.com

     

  • Imprimer

    Adetem : sortie de l'ouvrage collectif Le Marketing est mort, vive le Marketing !

    Marketing, Adetem, MarquesAfin de définir les nouveaux fondamentaux de cette profession en pleine mutation, une centaine de professionnels et d'experts, dont l'auteur de ce blog, ont planché sur le sujet donnant lieu à un livre blanc, "Manifeste pour le Marketing de demain", puis à présent un livre dans une version enrichie, "Le Marketing est mort, Vive le Marketing !".

    Extrait de Stratégie, n° 1748 12/12/2013 page 23.

    En savoir plus : www.edition-kawa.com

  • Imprimer

    Ethymologie du mot Thanksgiving par Pierre de Ravel d'Esclapon



    Etats-Unis, New-York, ThanksgivingLu pour vous, un article très intéressant de Pierre de Ravel d'Esclapon sur l'éthymologie du mot Thanksgiving.

    A lire absolument, en particulier pour le rappel de la signification que les Américains accordent aux libertés religieuses, un débat toujours d'actualité en France. bit.ly/1hVhmbO 

    Nous en profitons pour vous faire connaître le Blog de Pierre de Ravel d'Esclapon, http://lecourrierdesetatsunis.com, admirable de culture, de tolérance et d'intelligence.

  • Imprimer

    Cartes de fidélité : quels avantages pour les consommateurs ?

    France2 conso info actu carte fidelite marketing economie

    Sur France 2 JT de 13:00 du mercredi 11 décembre 2013, un reportage sur les cartes de fidélité et les avantages pour les consommateurs. Les données d'études sont issues d'une grande enquête menée par Promise / Panel On The Web sur son panel Distrinov des clients des plus grandes enseignes de distribution. Découvrez quelques chiffres en avant-première : http://bit.ly/1bOuMm4

     

  • Imprimer

    Opérateurs de téléphonie mobile idéaux des Français : Promise Consulting Inc. dévoile son classement aspirationnel 2013

    COMMUNIQUE DE PRESSE, PARIS LE 12/12/2013

    Promise Consulting Inc., société de conseil en marketing, spécialisée dans la mesure de la « brand value » et son institut d’études en ligne intégré Panel On The Web présentent une nouvelle édition du baromètre des marques désirables* (*marques appréciées pour leurs produits ou services mais également leurs valeurs, ou prises de positions culturelles).

    Promise Consulting Inc. a segmenté les 25 opérateurs testés par catégorie : Opérateurs traditionnels – Opérateurs low-cost appartenant à un opérateur traditionnel – opérateurs de réseaux mobiles virtuels (c-a-d qui n’a pas de réseau propre).

    Cette dimension aspirationnelle des opérateurs de téléphonie est un des 18 indicateurs clés du modèle complet dénommé Monitoring Brand Assets®. Cette méthodologie permet au delà d’un diagnostic des forces et des faiblesses d’une marque sur son marché de construire et de simuler l’impact de plans d’actions marketing raisonnés.

    Cette étude a été menée auprès d’un échantillon représentatif national de plus de 1000 personnes, âgées de 18 ans et plus entre le 16 et le 18 juillet 2013.

    Marques testées : Afone Mobile - B&You - Bouygues Telecom - Breizh Mobile - Budget Mobile - Cofidis Mobile – Coriolis - Free Mobile - Joe Mobile - La Poste - Lebara Mobile - M6 Mobile by Orange - NRJ Mobile – Numéricable – Orange – Prixtel - RED de SFR – SFR – Simyo – Sosh - Télé2Mobile – Transatel - Universal Mobile - Virgin Mobile - Zero forfait

     

    Opérateurs de téléphonie traditionnels : Orange voit la vie en rose, pour combien de temps ?

     

    _telephonie_1.jpg(*) Les marques sont classées par ordre décroissant de la différence entre la modalité positive (% 7-6) et la modalité négative (%1-2). Ainsi le score de désirabilité d’Orange est de (36% - 17%) =19%.

    Orange (19%) s’impose comme l’opérateur de téléphonie mobile idéal des Français juste devant Free Mobile (16%). Viennent ensuite en léger retrait SFR (12%) et enfin Bouygues Telecom (9%)

    A retenir :

    Orange (19%) prend la première marche du podium de ce baromètre et revendique 131 000 nouveaux abonnés au troisième trimestre 2013. Présent depuis à peine deux ans sur le marché de la téléphonie mobile, Free Mobile s’impose devant SFR et Bouygues. L’opérateur atteint désormais 11% de part de marché avec 7,4 millions d’abonnés et confirme sa belle progression. Le lancement de son offre 4G la semaine dernière en lieu et place de janvier va certainement lui permettre de gagner de nouveaux clients.

    SFR (12%) se hisse sur la troisième marche du podium. Distancé par Orange, SFR a tout de même présenté un meilleur bilan que l’ex Itineris avec 188 000 nouveaux abonnements souscrits au troisième trimestre 2013.

    Bouygues Telecom (9%) est en léger recul face à ses trois concurrents direct bien qu’ayant récemment lancé son offre 4G. Selon les ECHOS, l’opérateur annonçait avoir perdu 192 000 clients au troisième trimestre 2013.


    Sur le segment 18-34 ans, le classement s’inverse avec SFR (24%) en tête suivi de prêt par Bouygues Telecom (20%), Free (14%) et enfin Orange (2%) totalement distancé.

    Opérateurs low-cost appartenant à un opérateur traditionnel : Red s’impose

     

    _telephonie_2.jpg

    Après l’arrivée de Free Mobile sur le marché de la téléphonie, Orange, SFR, Bouygues Telecom se sont alignés pour éviter l’hémorragie en mettant en avant leurs propres offres low-cost à moins de 20€. Sosh, Red et B&You représentaient alors à peine 15% du marché et de nombreux experts s’accordent à dire que le low-cost pourrait s’imposer chez près de 50% des utilisateurs dans quelques années.

    A la lumière du graphique ci-dessus, Red (9%) devance Sosh (-3%) et B&YOU (-9%).

    La guerre des prix, un combat sans fin ?

    - Red de SFR (9%) a choisi d’aligner en octobre 2012 son abonnement sans engagement avec le prix du forfait de Free Mobile. Depuis, l’offre low-cost de SFR multiplie les opérations commerciales pour convaincre de nouveaux clients. La dernière en date avec le site vente-privée, il y a 15 jours, deux formules à prix « sacrifiés » : le forfait 24H/24 qui donne accès aux SMS, MMS, SFR Wifi et appels illimités (France et DOM + vers les fixes) à 4,99€/mois au lieu de 11,99€ et le forfait 3GO donnant accès au SFR Wifi, SMS, MMS et appels illimités (France et DOM + vers les fixes) pour 11,99€ au lieur de 19, 99€ par mois.

     

    Opérateurs de réseaux mobiles virtuels : M6 Mobile by Orange n°1

    _telephonie_3.jpg

    Un MVNO (Mobile Virtual Network Operator) ou opérateur de réseau mobile virtuel est un opérateur de téléphonie mobile qui ne possède pas de concessions de spectre de fréquence et d’infrastructure de réseau propre. Il contracte ainsi avec Orange, SFR, ou Bouygues Telecom pour acheter des forfaits d’utilisation et les revendre sous leur propre marque. Virgin Mobile fut le premier MVNO lancé en Royaume-Unis dès 1999. Les adolescents ou d’une manière plus large les 15-25 ans sont la cible principale des MVNO.

    A retenir :

    - L’ensemble des marques de ce TOP 5 enregistrent des indices de désirabilité négatifs qui traduisent une certaine forme de défiance des Français liée sans doute à un déficit de notoriété (ou un positionnement sur le marché un peu trop segmentant, le package et la communication de certaines offres étant ostensiblement tournés vers un public « jeune » ou « ado » dans leurs usages).

    M6 Mobile by Orange, la génération Y cœur de cible

    - M6 Mobile by Orange (-20%) est une offre qui est née en 2005 et dont les clients sont principalement âgés de moins de 25 ans. Au regard de leurs offres et des actions marketing/communication, ce n’est pas un hasard. A titre d’exemple, Orange propose actuellement l'Edition Spéciale M6 Mobile Deezer, une offre qui permet de bénéficier de l'option Deezer Premium+ inclus dans le forfait bloqué M6 Mobile. Musique, jeux vidéo, réseaux sociaux… Le département communication de la marque connaît les centres d’intérêts de ses clients et organise chaque année des événements pour fidéliser ou capter une nouvelle audience : M6 Mobile DJ Expériences (compétition de dj sur plages), M6 Mobile Game Contest (compétition de jeux vidéo), M6 Mobile Music Live (concert gratuit à l'air libre), #ImagineLeKiff (compétition de photos).

     

    «Le marché français de la téléphonie est en pleine évolution. La guerre des prix est relancée, la technologie 4G s’impose à grand renfort de publicités et d’effets d’annonces, le découplage entre l’achat du mobile et la souscription du forfait se met en place (avec la fin des mobiles subventionnés). Dans ce contexte, les annonces très médiatisées de Free participent d’une… décomposition du marché selon certains… d’une recomposition pour d’autres. Et le consommateur dans tout cela ? Observateur critique des stratégies de marques, nul doute qu’il cherche de plus en plus son intérêt comme l’atteste la recherche de la prestation la plus étendue pour le prix le plus étudié ou bien encore la croissance des ventes des smartphones « low costs ». Sur l’indice de marque idéale, FREE se hausse à la 2ème place de notre classement, Orange et SFR tirent bien leur épingle du jeu, cependant que Bouygues résiste sur le segment des 18-34 ans. Des résultats qui confirment l’intérêt de notre démarche qui s’inscrit dans un baromètre régulier de suivi de la performance des opérateurs », conclut Pr. Philippe JOURDAN, associé fondateur de Promise Consulting Inc. / Panel On the Web, consologue et spécialiste de l’analyse de marques, Rédacteur en Chef de la Revue Française du Marketing et auteur de l’ouvrage Dunod : « A nouveaux consommateurs, nouveau marketing : zoom sur le Conso’Battant ».

    Indices de désirabilité et de notoriété : Méthodologie

    L’Indice de désirabilité d’une marque est calculé comme la différence de scores, mesurés à l’aide d’une échelle de Likert en 7 points (et converties sous la forme d’indice), entre les répondants qui jugent la marque « idéale / proche de leur idéal » et ceux qui jugent la marque « pas du tout idéale / loin de leur idéal ». Ainsi calculé, l’Indice de désirabilité permet, une analyse pertinente et complète puisqu'il prend en compte à la fois l'appréciation la plus haute et la plus faible. En définitive, l’Indice de désirabilité révèle ainsi les comportements et attentes actuels des Français mais également leurs comportements futurs.

    La notoriété assistée correspond au nombre de répondants déclarant connaître la marque à partir d'une liste prédéfinie. Pour chaque marque un pourcentage de répondants est ainsi calculé. Ce pourcentage est ensuite converti en indice, 100, correspondant à la moyenne de notoriété de l'ensemble des marques. Un indice supérieur à 100 traduit donc le fait que la marque est plus connue que la moyenne. A titre d’exemple, une marque dont l’indice est égal à 120 signifie que sa notoriété est supérieure de 20% à la moyenne des autres marques du marché.

    INFO LECTEURS

    http://promiseconsultinginc.com/

    https://www.facebook.com/Promiseinc

    Twitter : @pjourdan1967

     

    A propos de Promise Consulting Inc.

     

    Née en 2008, Promise Consulting Inc. intègre l’ensemble des métiers liés à la prise de décision marketing (études, analyse, conseil) en s’appuyant sur l’expertise et le savoir-faire de ses 3 filiales : Panel On The Web (créée en 2000) ; Panel On The Web Field (lancée en 2009) ; JPL Consulting (fondée en 1998). La société apporte son expertise aux marques souhaitant se développer tant sur les marchés locaux qu'internationaux. Elle dispose d'un département recherche marketing qui lui permet de développer des outils d'aide à la décision innovants pour les décideurs, de les accompagner dans la mesure de la brand value et dans la simulation de plans d’actions marketing. La société est également certifiée OPQCM, Social Media Marketing de la DMA et adhère aux règles SYNTEC et ESOMAR.

     

     

    Références : Agence V, Altavia, AXA, Bouygues Telecom, BPE, Canal +, Carrefour, Danone, DDB, Documentation Française, Duke, Elle et Vire, Entremont, Fortuneo, Gillette, GSK, Guerlain, HSBC, La Française des Jeux, L’Oréal, LVMH, Mac Donald, Meetic, Mercuri Urval, Microsoft, Nissan, Procter §  Gamble, Publicis, Renault, Relais et Châteaux, Royal Canin, Samsung, Seb, Société Générale, TBWA, Technicolor, Total, Thomson, United Biscuits, Virgin Mobile, Volkswagen, Voyages SNCF, etc.

    Contacts Presse

     

    Agence VILLAGE RP

    Dimitri Hommel-Viktorovitch – 01 40 22 05 22 – d.hommel@village-rp.com



  • Imprimer

    Les banques évaluées par les Français - France Inter Echos du Matin 09/12/2013

    LES BANQUES EVALUEES PAR LES FRANCAIS - FRANCE INTER ECHOS DU MATIN 09/12/2013

    France, Inter, banque, marque, barometre, echo du matin, eric delvaux

    Ci-dessous le lien vers la Chronique animée par Eric DELVAUX et Charline VANHOENACKER sur France Inter avec une interview sur le baromètre Banque publiée par Promise Consulting Inc. courant décembre 2013. Interview diffusée le 09 décembre 2013 dans le 5/7.

    http://bit.ly/1fdVox3

  • Imprimer

    Poussée des banques mutualistes : Promise Consulting Inc et Posternak / IFOP sur la même longueur d'onde

    CLASSEMENT DES BANQUES FRANCAISES : LA PERCEE DES MUTUALISTES SE CONFIRME

    Argent_2.jpg

    Nous vous l'annoncions dans notre baromètre des banques idéales selon les Français, les banques mutualites ont le vent en poupe. Seule la Banque Postale, en raison de l'image forte de la Poste, et la Société Générale, viennent s'intercaler dans les 5 premières places.

    Cette tendance est également confirmée dans les résultats concordants du baromètre Posternak / IFOP sur l'image des banques.

    Pour en savoir plus : http://yect.com/3d8

    http://www.cbanque.com/actu/36374/image-des-banques-francaises-s-ameliore-le-credit-mutuel-en-tete

    La cohérence des enseignements des deux baromètres est ici riche d'enseignements (bien que la mesure soit différente, nous mesurons le caractère idéal de chaque réseau tandis que Posternak / IFOP mesure l'image de marque) : au final les "banques capitalistes classiques" selon la terminologie classique employée par notre confrère reculent au profit des banques mutualistes (qui occupent 3 des 5 premières places de notre classement, la Banque Postale et la Société Générale complétant le classement des 5 premiers). Nous partageons la même conclusion : les Français semblent de plus en plus "choisir" leur banque en fonction de sa nature (valeurs, mode de fonctionnement, statut et relations avec ses clients) qu'en fonction de ses produits.... une tendance que nous annoncions comme l'une des conséquences de la crise et des modifications de comportement qu'elle induit chez le Conso'battant dès 2008.

  • Imprimer

    Banques idéales selon les Français : Promise Consulting Inc. et le JDN dévoilent leur classement aspirationnel

    COMMUNIQUE DE PRESSE, PARIS LE 02 DECEMBRE 2013

    Promise Consulting Inc., société de conseil en marketing, spécialisée dans la mesure de la « brand value » et son institut d’études en ligne intégré Panel On The Web présentent le 1er  volet du baromètre des marques désirables*en partenariat avec le JDN (*marques appréciées pour leurs produits ou services mais également leurs valeurs, ou prises de positions culturelles)

    Pour cette première édition avec le Journal Du Net, Promise Consulting Inc. a segmenté les 26 banques testées par catégorie : banque traditionnelle – banque en ligne – banque mutualiste – banque publique – assureur.

    Cette dimension aspirationnelle des banques est un des 18 indicateurs clés du modèle complet dénommé Monitoring Brand Assets®. Cette méthodologie permet au delà d’un diagnostic des forces et des faiblesses d’une marque sur son marché de construire et de simuler l’impact de plans d’actions marketing raisonnés.  

    Cette étude a été menée auprès d’un échantillon représentatif national de plus de 1000 personnes, âgées de 18 ans et plus entre le 16 et le 19 octobre 2013. 

    Marques testées : B for Bank – Banque AGF – Banque Populaire – Banque Sofinco – Barclays Bank – BNP Paribas – Boursorama – C.I.C – Caisse d’Epargne – Caixa Banque – Crédit Agricole – Crédit du Nord – Crédit Mutuel – Dexia – Fortis – Fortunéo – Groupama Banque – Hello Banque – HSBC – ING/ING Direct – La Banque Postale – La NET Agence – LCL/Crédit Lyonnais – Monabanq – Société Générale. 

    Banques idéales selon les Français : la prime aux banques mutualistes 

    Banque_1.jpg

    Le Crédit Agricole (9%) s’impose comme la banque idéale des Français. De son côté, ING Direct (- 15%) est la moins dépréciée de la catégorie « banques en ligne », catégorie par ailleurs moins connue. 
     
    A retenir : 
    • Les indices aspirationnels de l’ensemble des banques sont particulièrement perfectibles, à l’image du secteur des assurances dans notre classement Top Dreaming Brands publié le 28 novembre dernier. 
    • 3 banques mutualistes intègrent le Top 5 des banques de détail (Crédit Agricole, Caisse d’Epargne et le Crédit Mutuel). 
    • La Banque Postale étant qualifiée de banque publique, la Société Générale est la seule banque traditionnelle à figurer dans ce Top 5.
    • Le modèle mutualiste semble ainsi avoir le vent en poupe. D’origine française et destiné à protéger les plus démunis, notamment dans le milieu ouvrier, le modèle mutualistele modèle mutualiste avait également été plébiscité par les Français dans le cadre de notre étude sur le secteur des « assurances » en février dernier. 

    Crédit Agricole : le bon sens a de l’avenir selon les Français

    Le Crédit Agricole (9%) devance la Banque Postale (1%), la Caisse d’Epargne (0%), la Société Générale (-1%) et le Crédit Mutuel (-5%). 

    Du monde agricole à la finance internationale

    Crédit Agricole (9%) est surnommé la « banque verte ». Le groupe est constitué de ses 39 caisses régionales, du LCL, du Crédit Agricole SA et ses filiales. Ce réseau de banques mutualistes et coopératives au service du secteur agricole à l’origine est aujourd’hui un groupe bancaire international et le 2ème groupe bancaire français derrière BNP Paribas en termes d’activité (39,1 Milliards en 2012). Son taux d’implantation sur l’ensemble du territoire français mais également ses récents spots télévisés sur « l’épargne utile » sont autant de gages de réassurance pour les Français. Enfin, ses investissements en matière de solutions de paiement (e-paiement, m-paiement, terminaux multi-services pour les commerçants) participent sans doute au développement d’une image innovante. 

    ING DIRECT : un acteur historique se détache au sein de la catégorie « banques en ligne » 
     
    L’ensemble des banques en ligne de ce TOP 5 enregistrent des indices de désirabilité négatifs qui traduisent une certaine forme de défiance des Français liée sans doute à un déficit de notoriété. 
     

     Le leader du marché de la banque en ligne en France et dans le monde

    ING Direct (-15%) est une banque en ligne d’origine néerlandaise qui a proposé ses services sur le marché français dès 2000 et qui compte aujourd’hui 880 000 clients. A l’image de ses concurrents ING Direct propose des produits bancaires simples et s’appuie sur une gamme d’offres moins pléthorique que les banques de détail mais moins chère que celles-ci. C’est d’ailleurs ce qui constitue l’attractivité principale des banques en ligne, le prix. Enfin, ING Direct investit massivement dans la publicité et souhaite s’exonérer de tout soupçon avec son slogan "appeler un chat, un chat", destiné à montrer que la banque est transparente et que ses services payants, par exemple, sont bien indiqués comme tels.

    «Les banques souffrent globalement d'un déficit sur l'indicateur que nous avons choisi de privilégier dans notre baromètre. Elles sont moins "aspirationnelles" que d'autres secteurs et au fond peu de marques sont bien classées comme "idéales" par leurs clients. Faut-il pour autant en déduire qu'il n'existe aucune différence entre les banques selon la force de l'enseigne ou la nature de leur activité, banques de guichet ou pure players Internet ? Non. Soulignons tout d'abord que s'agissant des banques de guichet (qui toutes développent également des stratégies Internet mais sont d'abord dans l'esprit du grand public associées à la force de leurs réseaux d'agences), 4 des 5 premières places sont occupées par des réseaux mutualistes ou des banques associées dans l'esprit du public à la proximité (Banque Postale). En réalité, le public privilégie deux facteurs déterminants dans la relation aux services financiers, la transparence et la confiance associées à l'esprit mutualiste et la proximité, un atout du réseau des Postes. Il faut y voir, en ces temps de crise, un signal fort que nous observons également dans d'autres secteurs d'activités : en matière de services, le public est aujourd'hui demandeur d'une relation de proximité, d'écoute, de transparence, relation qui doit également s'inscrire dans la durée, une réalité peu compatible parfois avec la rotation des onseillers en agence. Autre enseignement : les pure players Internet ne semblent pas tirer leur épingle du jeu. Il est vrai que nous avons volontairement choisi d'interroger un échantillon national représentatif. En réalité, les pure players Internet sont des acteurs très segmentants : pour ceux pour qui la banque est une "commodité" et qui privilégient les outils en ligne mis à leur disposition pour effectuer eux-mêmes mêmes leurs transactions courantes ou leurs opérations de placement, les pure players Internet sont attirants et ING confirme sa première place dans notre classement. Ils ne forment toutefois encore aujourd'hui qu'une minorité, les Français leur préférant encore des acteurs "visibles au coin de la rue". Mais là encore, les choses peuvent changer.... une évolution à surveiller donc dans le temps.», conclut Pr. Philippe JOURDAN, associé fondateur de Promise Consulting Inc. / Panel On the Web, consologue et spécialiste de l’analyse de marques, Rédacteur en Chef de la Revue Française du Marketing et auteur de l’ouvrage Dunod : « A nouveaux consommateurs, nouveau marketing : zoom sur le Conso’Battant ». 


    Indices de désirabilité et de notoriété : Méthodologie

     L’Indice de désirabilité d’une marque est calculé comme la différence de scores, mesurés à l’aide d’une échelle de Likert en 7 points (et converties sous la forme d’indice), entre les répondants qui jugent la marque « idéale / proche de leur idéal » et ceux qui jugent la marque « pas du tout idéale / loin de leur idéal ». Ainsi calculé, l’Indice de désirabilité permet, une analyse pertinente et complète puisqu'il prend en compte à la fois l'appréciation la plus haute et la plus faible. En définitive, l’Indice de désirabilité révèle ainsi les comportements et attentes actuels des Français mais également leurs comportements futurs.

     La notoriété assistée correspond au nombre de répondants déclarant connaître la marque à partir d'une liste prédéfinie. Pour chaque marque un pourcentage de répondants est ainsi calculé. Ce pourcentage est ensuite converti en indice, 100, correspondant à la moyenne de notoriété de l'ensemble des marques. Un indice supérieur à 100 traduit donc le fait que la marque est plus connue que la moyenne. A titre d’exemple, une marque dont l’indice est égal à 120 signifie que sa notoriété est supérieure de 20% à la moyenne des autres marques du marché.

     

    INFO LECTEURS : 

    http://promiseconsultinginc.com/

    https://www.facebook.com/Promiseinc

    A propos de Promise Consulting Inc.

    Née en 2008, Promise Consulting Inc. intègre l’ensemble des métiers liés à la prise de décision marketing (études, analyse, conseil) en s’appuyant sur l’expertise et le savoir-faire de ses 3 filiales : Panel On The Web (créée en 2000) ; Panel On The Web Field (lancée en 2009) ; JPL Consulting (fondée en 1998). La société apporte son expertise aux marques souhaitant se développer tant sur les marchés locaux qu'internationaux. Elle dispose d'un département recherche marketing qui lui permet de développer des outils d'aide à la décision innovants pour les décideurs, de les accompagner dans la mesure de la brand value et dans la simulation de plans d’actions marketing. La société est également certifiée OPQCM, Social Media Marketing de la DMA et adhère aux règles SYNTEC et ESOMAR.

    Références : Agence V, Altavia, AXA, Bouygues Telecom, BPE, Canal +, Carrefour, Danone, DDB, Documentation Française, Duke, Elle et Vire, Entremont, Fortuneo, Gillette, GSK, Guerlain, HSBC, La Française des Jeux, L’Oréal, LVMH, Mac Donald, Meetic, Mercuri Urval, Microsoft, Nissan, Procter §  Gamble, Publicis, Renault, Relais et Châteaux, Royal Canin, Samsung, Seb, Société Générale, TBWA, Technicolor, Total, Thomson, United Biscuits, Virgin Mobile, Volkswagen, Voyages SNCF, etc.

     Contacts Presse

    Agence VILLAGE RP

    Dimitri Hommel-Viktorovitch – 01 40 22 05 22 – d.hommel@village-rp.com